FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Michael Zorc

Michael Zorc.jpg
Michael Zorc

 

Michael Zorc

Né le 25 août 1962 à Dortmund (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu de terrain, 1m83

Surnom: "Susi"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 7 sélections

(Matchs amicaux: 5 sélections)

(US Cup: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 16 décembre 1992 contre le Brésil (1-3)

Dernière sélection : le 13 octobre 1993 contre l'Uruguay (5-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png olympique: 5 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png espoirs: 2 sélections

 

1981/98 Borussia Dortmund (ALL) 571 matchs, 158 buts

(Championnat d'Allemagne: 463 matchs, 131 buts)

(Barrages Relégation: 3 matchs, 3 buts)

(Coupe d'Allemagne: 36 matchs, 11 buts)

(Coupe de la ligue allemande: 1 match)

(Supercoupe d'Allemagne: 2 matchs)

(Ligue des Champions: 25 matchs, 4 buts)

(Coupe des Coupes: 4 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 35 matchs, 9 buts)

(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)

 

Michael Zorc a toujours été lié au Borussia Dortmund. Jeune, ce fils de footballeur n'avait que douze ans quand il criait son amour pour le BvB depuis les travées du Westfalenstadion, construit à l'occasion de la Coupe du monde 1974. Quelques années plus tard, le jeune supporter devient joueur et débute en équipe première en 1981. Dès ses débuts, Michael Zorc détonne. Surnommé « Susi » par son coéquipier Rolf Rüssmann en raison de ses cheveux longs, le milieu de terrain séduit très vite. Indéboulonnable, Zorc court, tacle et râle. Mais Zorc dribble, passe et marque aussi. Toujours pour le bien de son Borussia. Et si le BvB est convalescent les premières années à la suite de son retour dans l'élite, l'heure du succès n'est plus très loin. Hasard ou pas, elle commence lors de la saison 1988-1989, avec une victoire en Coupe d'Allemagne face au Werder Brême. L'année où Zorc hérite du brassard de capitaine. Une évidence, tant le milieu a dirigé et replacé ses coéquipiers. Suivra une finale de Coupe de l'UEFA, perdue face à une Juventus beaucoup trop forte. Un genou à terre, mais pas la fin du monde. "Susi" se remet au boulot, et finit par être récompensé : au niveau national, le BvB remporte en 1995 un titre de champion après 32 ans d'attente, et défend son titre la saison suivante. Deux exercices au cours desquels Zorc est le meilleur buteur du club (15 réalisations), même si la plupart de ses buts sont inscrits en sortie de banc. Car avec les années, le milieu de terrain a vu sa position contestée par Ottmar Hitzfeld, qui donne parfois la priorité à des jeunes plutôt que de faire confiance à l'homme qui a grandement contribué à remettre le Borussia Dortmund sur la carte de l'Allemagne. Quand ces jeunes pousses s'appellent Lars Ricken, passe encore. Quand il s'agit de Vladimir But, c'est autre chose. Finalement, personne n'est dupe : si Zorc ne joue qu'un petit bout de la finale de la Ligue des champions 1997, c'est à lui que revient le droit de soulever la coupe aux grandes oreilles. Lui, l'éternel numéro 8, qui marquera le premier but de la Coupe intercontinentale remportée six mois plus tard face au Cruzeiro de Dida et Bebeto (2 buts à 0), avant de raccrocher les crampons à l'issue de la saison 1997-1998, au terme de 463 rencontres de championnat (record du club) et de 131 buts (à quatre buts de Manfred Burgsmüller) pour son Borussia. Le club de sa vie, pour lequel il endossera presque immédiatement le costume de directeur sportif, avec le succès qu'on lui connaît.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 1981 (RFA)

Vainqueur du Championnat d'Europe des moins de 18 ans en 1981 (RFA)

Vainqueur de la Ligue des champions en 1997 (Borussia Dortmund)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1997 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1997 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Coupe UEFA en 1993 (Borussia Dortmund)

Champion d'Allemagne en 1995 et 1996 (Borussia Dortmund)

Vice-champion d'Allemagne en 1992 (Borussia Dortmund)

Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1989 (Borussia Dortmund)

Vainqueur de la Supercoupe d'Allemagne en 1989, 1995 et 1996 (Borussia Dortmund)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


2ème meilleur joueur de la Coupe du Monde des 20 ans en 1981



13/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1031 autres membres