FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Miguel Munoz

Miguel Munoz.jpg
Miguel Muñoz

 

Miguel Muñoz Mozún

Né le 19 janvier 1922 à Madrid (ESP)

Décédé le 16 juillet 1990 à Madrid (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Milieu de terrain, 1m65

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 7 sélections

(Matchs amicaux: 7 sélections)

 

1ère sélection : le 20 juin 1948 contre la Suisse (3-3)

Dernière sélection : le 17 mars 1955 contre la France (1-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png équipe B: 1 sélection

 

1943/44 CD Logroñés (ESP)
1944/46 Racing Santander (ESP) 46 matchs, 19 buts
(Championnat d'Espagne de D2: 42 matchs, 19 buts)
(Coupe d'Espagne: 4 matchs)
1946/48 Celta Vigo (ESP) 48 matchs, 3 buts
(Championnat d'Espagne: 36 matchs, 1 but)
(Coupe d'Espagne: 12 matchs, 2 buts)
1948/58 Real Madrid (ESP) 275 matchs, 24 buts
(Championnat d'Espagne: 223 matchs, 23 buts)
(Coupe d'Espagne: 33 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 15 matchs, 1 but)
(Coupe Latine: 4 matchs)

 

Pur Madrilène, milieu de terrain de grande personnalité, Miguel Muñoz a défendu le maillot de la Casa Blanca durant plus de dix ans. Il en a été le capitaine et un référent de la décennie des années 50. Joueur et entraîneur, il a tout donné pour ce club qui lui a permis de soulever cinq Coupes d'Europe des clubs champions durant ses deux étapes. Après des passages à Logroñes, au Racing de Santander et au Celta de Vigo, il revient dans la capitale en 1948. L'équipe se trouve alors dans un moment de transition, avec des recrues qui permettent au club de rester au sommet du football espagnol. Il remporte son premier titre de Liga lors de la saison 1953-54. Sur le plan européen, l'UEFA crée sa première compétition et invite les Merengues a y participer. Et c'est eux qui ouvre le bal le 8 septembre 1955 sur le terrain du Servette FC. Lors de cette rencontre, il devient le premier joueur à inscrire un but en C1 (victoire 2 buts à 0) et entre dans la légende pour toujours. Une récompense méritée pour le capitaine des Merengues qui habituellement était dans l’ombre d'Alfredo Di Stéfano et Francisco Gento. Il est également le premier à soulever le trophée le 13 juin 1956 au Parc des Princes. Les Muñoz, Rial, Marquitos et compagnie battent le Stade de Reims à Paris et ouvrent l'une des époques les plus brillantes des Madridistas. Dix saisons à galoper comme un fou pour récupérer le ballon avant de servir l’un des cinq joueurs offensifs. Épuisé par tant d’efforts, Miguel Muñoz dira stop en 1958, avant de revenir, à peine deux ans plus tard, hurler sur ses anciens coéquipiers depuis le banc où il officiera comme entraîneur durant quatorze saisons, où il laisse son image d'infatigable vainqueur. Quatorze trophées arrivent par la même occasion dans les vitrines du Santiago Bernabéu, jusqu'à 1974 lorsqu'il passe le flambeau à Luis Molowny, dont deux nouvelles Coupes d'Europe et la première Coupe Intercontinentale. Il est notamment le premier à remporter la C1 à la fois en tant que joueur et en tant que manager. Il occupe également une place de choix parmi les entraîneurs de la sélection espagnole puisqu'il a atteint la finale de l'Euro 84 et les quarts de finale de la coupe du Monde 1986. Miguel Muñoz décède le 16 juillet 1990 à l'âge de 68 ans d'une hémorragie due à des varices œsophagiennes.

 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1956, 1957 et 1958 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe Latine en 1955 et 1957 (Real Madrid)

Vainqueur de la petite Coupe du Monde des clubs en 1952 et 1956 (Real Madrid)

Champion d’Espagne en 1954, 1955, 1957 et 1958 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1958 (Real Madrid)



20/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 971 autres membres