FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Justo Tejada

Justo Tejada.jpg
Justo Tejada

 

Justo Tejada Martínez

Né le 6 janvier 1933 à Barcelone (ESP)

Décédé le 31 janvier 2021 à Barcelone (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Ailier droit, 1m71

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 8 sélections, 4 buts

(Matchs amicaux: 6 sélections, 4 buts)

(Qualif Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 13 avril 1958 contre le Portugal (1-0)

Dernière sélection : le 2 avril 1961 contre la France (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png B: 6 sélections, 5 buts

 Catalogne: 3 sélections, 1 but

 

1951/53 España Industrial (ESP) 27 matchs, 13 buts
(Championnat d'Espagne de D2: 23 matchs, 12 buts)
(Coupe d'Espagne: 4 matchs, 1 but)
1952/61 FC Barcelone (ESP) 192 matchs, 91 buts
(Championnat d'Espagne: 149 matchs, 73 buts)
(Coupe d'Espagne: 31 matchs, 12 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 10 matchs, 4 buts)
1961/63 Real Madrid (ESP) 51 matchs, 22 buts
(Championnat d'Espagne: 33 matchs, 10 buts)
(Coupe d'Espagne: 10 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs, 7 buts)
1963/65 Espanyol Barcelone (ESP) 21 matchs, 2 buts
(Championnat d'Espagne: 16 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Espagne: 5 matchs)

 

Grand ailier droit dans les années 50 et 60, Justo Tejada avait remporté notamment deux fois la Liga avec le Barça en 1959 et 1960 puis deux autres avec le Real Madrid en 1962 et 1963. Joueur de seconde division à Condal (España Industrial à l'époque, le troisième club de Barcelone), il ne signe au Barça en 1953 qu'en raison de l'échec du recrutement de Alfredo Di Stéfano. Sa venue ressemble à un choix par défaut et pourtant il s'impose immédiatement dans l'équipe de Daučík en devenant le principal pourvoyeur de Ladislao Kubala. Pour son premier clasico, il s'offre un doublé pour une victoire des Catalans 5 buts à 1 à Les Corts. Il signe ensuite chez l'ennemi juré, transfert osé déjà à l’époque. Gento à gauche, Tejada à droite, difficile de trouver plus beau duo d’ailiers. Il ne reste malheureusement que deux saisons à Madrid puisque le talentueux Amancio explose littéralement avec les Merengues. Il retourne alors à Barcelone, pour finir sa carrière chez un autre rival: l'Espanyol. Si il a eu l'occasion de briller avec des géants de son époque, comme PuskasKocsisCzibor ou encore Luis Suárez, il n'aura au final jamais soulevé la Coupe d'Europe des clubs champions, échouant contre le Benfica Lisbonne de Eusébio en finale, en 1961 (avec le Barça) et en 1962 (avec le Real). Celui qui compte huit sélections avec la Roja est décédé le 31 janvier 2021 à l'âge de 88 ans. Pour l'anecdote, il a offert la première passe décisive de l'histoire du Camp Nou en 1957. C'était pour Eulogio Martínez, qui est donc le premier buteur de l'antre du Barça.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1961 (FC Barcelone) et 1962 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe d'Europe des villes de foires en 1958 et 1960 (FC Barcelone)

Champion d'Espagne en 1959, 1960 (FC Barcelone), 1962 et 1963 (Real Madrid)

Vice-champion d'Espagne en 1954, 1955 et 1956 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1957 (finale non-jouée), 1959 (FC Barcelone) et 1962 (Real Madrid)

Vice-champion d'Espagne de D2 (groupe Sud) en 1953 (España Industrial)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de la Coupe d'Europe des villes de foires en 1958 (4 buts) (FC Barcelone)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Mundo Deportivo



16/06/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1130 autres membres