FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Nihat Kahveci

Nihat Kahveci.jpg
Nihat Kahveci

 

Nihat Kahveci

Né le 23 novembre 1979 à Istanbul (TUR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338118_201512090408936.png Turc, Attaquant, 1m75

Surnoms: El Ratón, Sagutxo, Le Cobra

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338118_201512090408936.png 69 sélections, 19 buts

(Matchs amicaux: 33 sélections, 7 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 14 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 16 sélections, 7 buts)

(Euro: 4 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 7 octobre 2000 contre la Suède (1-1)

Dernière sélection : le 12 octobre 2010 contre l'Azerbaïdjan (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338118_201512090408936.png espoirs: 32 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338118_201512090408936.png U18: 1 sélection, 1 but

 

1997/2002 Beşiktaş (TUR) 144 matchs, 32 buts
(Championnat de Turquie: 114 matchs, 27 buts)
(Coupe de Turquie: 18 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 11 matchs, 2 buts)
(Coupe des Coupes: 1 match)
2002/06 Real Sociedad (ESP) 142 matchs, 58 buts
(Championnat d'Espagne: 133 matchs, 58 buts)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 8 matchs)
2006/09 Villarreal (ESP) 78 matchs, 25 buts
(Championnat d'Espagne: 62 matchs, 18 buts)
(Coupe d'Espagne: 4 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 4 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 3 buts)
(Coupe Intertoto: 2 matchs, 1 but)
2009/11 Beşiktaş (TUR) 52 matchs, 9 buts
(Championnat de Turquie: 34 matchs, 3 buts)
(Coupe de Turquie: 5 matchs, 2 buts)
(Supercoupe de Turquie: 1 match)
(Ligue des Champions: 4 matchs)
(Ligue Europa: 8 matchs, 4 buts)
 
Véritable légende du Beşiktaş Istanbul et poison au sein des défenses dans les années 2000, Nihat Kahveci est considéré comme l'un des tout meilleurs attaquants de l'histoire du pays, au même titre que Hakan Şükür. Et pourtant, depuis qu'il a commencé à taquiner le ballon, sa vie n'a été que handicaps, souffrance et rédemption. Formé au Besiktas, Nihat Kahveci débute sa carrière dans l’anonymat le plus complet. Il joue son premier match en 1997, puis réalise quatre saisons correctes, sans coup d’éclat, parvenant tout de même à glaner une Coupe de Turquie en 1998. Si il ne parvient pas à dépasser les 7 buts en championnat turc malgré un statut de titulaire, sa malchance a été d'émerger sous les couleurs du Besiktas, alors que les deux clubs les plus populaires - de la ville comme du pays - se nomment Fenerbahçe et Galatasaray. Pour gagner un semblant de popularité, il lui faudra attendre de s'exiler en Espagne à l'âge de 20 ans. Nihat Kahveci.jpgSon point de chute se nomme la Real Sociedad, l'équipe fanion de San Sebastian. Ce transfert lui permettra de connaître sa première sélection avec l’équipe de Turquie. Il partage alors le vestiaire avec les Xabi Alonso, Valery Karpine et autres Darko Kovacevic. Par sa créativité, sa hargne et son talent hors pair, il devient l'une des stars de la formation donostiarra dirigée par l'entraîneur français Raynald Denoueix. Avec 20 et 23 buts respectivement, Kovacevic et Nihat forment le tandem offensif le plus redoutable de la saison. Au classement des artilleurs, dont le "Pichichi" sera Roy Makaay, du Deportivo La Corogne, le Turc partage la deuxième place avec le Galáctico madrilène Ronaldo. Notre homme s'est fait un nom. Mais après cette saison de rêve, le rendement de l'équipe chute et l'efficacité de son goleador suit la même courbe. Même si le club retrouve un classement plus modeste, l'attaquant ottoman demeure son arme numéro un ainsi que son moteur. Jusqu'à ce mois de février 2005, où il est victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Mais ce coup d’arrêt le rendra plus fort: "Cette blessure m'a fauché au meilleur moment de ma carrière, mais je n'ai jamais baissé les bras. J'ai continué à aller de l'avant. " Nihat restera muet jusqu'à la saison suivante, sa dernière sous le maillot blanquiazul. En effet, malgré ses statistiques discrètes, Villarreal voit en lui le complément idéal à Diego Forlán. Il quitte alors le Golfe de Gascogne pour la Méditerranée, mais ne se débarrasse pas pour autant de sa malchance. En novembre 2006, son genou gauche cède de nouveau, sur une action anodine à l'entraînement. Rares sont les joueurs à se remettre d'une rechute aussi grave, mais le Stambouliote a décidément un caractère bien trempé. De nouveau sur pied en fin de saison, Nihat dispute neuf matches en Liga et deux en Copa del Rey, au cours desquels il inscrit trois buts. À la pointe de l'attaque du sous-marin jaune lors de la saison 2007/2008, Nihat trouve 18 fois les filets et terminé deuxième du championnat, derrière le Real Madrid mais au nez et à la barbe du FC Barcelone. Un dernier exercice espagnol ensuite avant de rentrer au pays et de raccrocher les crampons au Besiktas, le club où il avait entamé sa superbe carrière. En sélection, Nihat est allé bien au-delà de ses espérances avec la sélection nationale turque, en atteignant les demi-finales de la Coupe du Monde 2002 en Corée du Sud et au Japon, même s'il avait dû se contenter de quelques minutes de jeu contre le Costa Rica et le Japon. Les Turcs ont certes manqué la finale, mais ils ont tout de même fini à la troisième place. L'année suivante, ils confirment en terminant troisième de la Coupe des Confédérations. Quelques années plus tard, "El Raton" a de nouveau fait parler de lui en emmenant sa sélection jusqu'en demi-finale de l'Euro 2008. C'était lui qui avait inscrit le but décisif face à la Bosnie-Herzégovine (1 but à 0) lors des Qualif en novembre 2007, son quatorzième en 51 sélections. Il bouclera la boucle en sélection le 12 octobre 2010 par une défaite face à l'Azerbaïdjan (perdu 1 but à 0).
 
PALMARÈS
3ème de la Coupe du Monde en 2002 (Turquie)
3ème de la Coupe des Confédérations en 2003 (Turquie)
Vice-champion d'Espagne en 2003 (Real Sociedad) et 2008 (Villareal)
Vice-champion de Turquie en 1999 et 2000 (Besiktas)
Vainqueur de la Coupe de Turquie en 1998 et 2005 (Besiktas)
Vainqueur de la Supercoupe de Turquie en 1998 (Besiktas)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu footballeur de l'année de Turquie en 2002
 
SOURCES/RESSOURCES
- Libération
- 1ère photo: ©Haber7
- 2ème photo: ©DR


05/09/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1103 autres membres