FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Patrick Revelli

Patrick Revelli.jpg
Patrick Revelli

 

Patrick Revelli

Né le 22 juin 1951 à Mimet (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Ailier gauche et droit, 1m74

Surnom: Le Gaulois

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 5 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 5 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 21 novembre 1973 contre le Danemark (3-0)

Dernière sélection : le 23 février 1977 contre la RFA (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png U23: 2 sélections

 

1968/69 Saint-Étienne B (FRA) 13 matchs, 8 buts
1969/78 Saint-Étienne (FRA) 288 matchs, 83 buts
(Championnat de France: 223 matchs, 73 buts)
(Coupe de France: 38 matchs)
(Challenge des Champions: 1 match)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 22 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)
1978/82 FC Sochaux (FRA) 168 matchs, 33 buts
(Championnat de France: 146 matchs, 27 buts)
(Coupe de France: 12 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 3 buts)
1982/84 AS Cannes (FRA) 71 matchs, 10 buts
(Championnat de France de D2: 61 matchs, 8 buts)
(Coupe de France: 10 matchs, 2 buts)
1984/86 Indépendante Pont-Saint-Esprit (FRA)

 

Petit frère d’Hervé, Patrick Revelli et sa moustache joue ailier droit à l’ancienne. Toujours la même course. Le dos voûté, tête baissée. Souvent, il passait le défenseur. Et, jamais, il n'abandonnait. Arrivé à Saint-Etienne, en 1968, quelques années après son frère aîné Hervé, l'attaquant stéphanois va s'offrir un sacré palmarès: quatre titres de champion (1970, 1974, 1975 et 1976) et trois Coupes de France (1974, 1975 et 1977). Et une belle réputation de secoueur de surfaces. Patrick est un besogneux, pas un artiste, au contraire de son frère. Si on ne devait retenir qu’une action des dix années du cadet des Revelli à Saint-Etienne, ce serait évidemment ce débordement à l’arrachée pour offrir à Dominique Rocheteau le but de la qualification, au bout des prolongations, en quarts de finale de la C1 face au Dynamo Kiev en 1976. Toute la détermination et la hargne de Patrick Revelli, chouchou de Geoffroy-Guichard, s’est exprimé dans cette passe décisive qui a changé le destin du club.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1976 (Saint-Etienne)

Champion de France en 1970, 1974, 1975 et 1976 (Saint-Etienne)

Vice-champion de France en 1971 (Saint-Etienne) et 1980 (FC Sochaux)

Vainqueur de la Coupe de France en 1974, 1975 et 1977 (Saint-Etienne)

Vainqueur du Challenge des champions en 1969 (Saint-Etienne)

Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1970 (Saint-Etienne)



23/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1031 autres membres