FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Paul Janes

Paul Janes.jpg
Paul Janes

 

Paul Janes

Né le 11 mars 1912 à Küppersteg (ALL)

Décédé le 12 juin 1987 à Dusseldörf (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Défenseur droit, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5165947_201510030356477.png 71 sélections, 7 buts

(Matchs amicaux: 63 sélections, 7 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 30 octobre 1932 contre la Hongrie (1-2)

Dernière sélection : le 22 novembre 1942 contre la Slovaquie (5-2)

 

1930/40 Fortuna Düsseldorf (ALL) 58 matchs, 12 buts

(Deutsche Meisterschaft: 36 matchs, 5 buts)

(Coupe d'Allemagne: 22 matchs, 7 buts)

1940/41 Wilhelmshaven 05 (ALL) (Prêt)
1942 Fortuna Glückstadt (ALL) (Prêt)
1942/44 Hambourg SV (ALL) (Prêt)
1944/51 Fortuna Düsseldorf (ALL) 73 matchs, 14 buts
 
Issu de la paysannerie rhénane, Paul Janes est monté à la ville et s'est imposé comme l'un des joueurs les plus importants de l'histoire du Fortuna Düsseldorf, avec qui il deviendra champion d'Allemagne en 1933. Si l'arrière droit a été l'un des joueurs les plus en vue sous le régime national-socialiste, il n'a jamais profité du système comme ont pu le faire Fritz Szepan ou encore Ernst Kuzorra. Bien sûr, il a obtenu un poste d’employé de la ville de Düsseldorf en 1937 sur une initiative de Hans von Tschammer und Osten (le ministre des Sports sous le IIIe Reich); mais réduire Paul Janes à un larbin des nazis serait réducteur. Et faux. À vrai dire, il ne s'intéressait pas à la politique. Silencieux, il s'exprimait plutôt avec ses pieds. Sélectionné à 71 reprises entre 1933 et 1942 (un record qui tiendra jusqu'en 1970), le petit Paul Janes était un joueur malin, doté d'un grand sens de l'anticipation. Mais ce qui faisait sa véritable force, c'était sa frappe de balle. Son sélectionneur Sepp Herberger disait de lui qu'il était si précis qu'en tirant, il pouvait toucher une mouche placée sur le poteau. Même si cela relève de la fable, ça en dit long sur les capacités du bonhomme.
 
PALMARÈS
3ème de la Coupe du Monde en 1934 (Allemagne)
Champion d'Allemagne en 1933 (Fortuna Dusseldörf)
Vice-champion d'Allemagne en 1936 (Fortuna Dusseldörf)
Vainqueur de la Gauliga Niederrhein en 1936, 1937, 1938, 1939 et 1940 (Fortuna Dusseldörf)
Finaliste de la Gauliga Niederrhein en 1934 et 1935 (Fortuna Dusseldörf)
 
SOURCES/RESSOURCES
- Auteur:  sur So Foot
- Photo: ©Ullstein Bild Dtl


02/09/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1086 autres membres