Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Pierre Cahuzac

Pierre Cahuzac.jpg
Photo: ©DR

 

Pierre Cahuzac

 

Pierre Gilbert Cahuzac

Né le 3 juillet 1927 à Saint-Pons (FRA)

Décédé le 31 août 2003 à Lempaut (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Milieu défensif, 1m77

Surnom: Cahu

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 2 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 6 octobre 1957 contre la Hongrie (0-2)

Dernière sélection : le 25 décembre 1957 contre la Bulgarie (2-2)

 

1951/52 AS Béziers (FRA) 35 matchs, 3 buts
(Championnat de France de D2: 33 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 2 matchs)
1952/60 Toulouse FC (FRA) 315 matchs, 20 buts
(Championnat de France: 254 matchs, 17 buts)
(Championnat de France de D2: 28 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 25 matchs)
(Coupe Charles Drago: 8 matchs, 1 but)
1961/71 Gazélec Ajaccio (FRA)
 
Pierre Cahuzac a laissé une trace indélébile dans l’histoire du Toulouse FC, mais aussi dans le football corse en tant qu'entraîneur.
 
Né en 1927 à Saint-Pons, il débute sa carrière non loin de sa ville natale à l’AS Béziers en 1951 et s'installe au milieu de terrain. Au bout d'une saison, cet excellent technicien et rapide rejoint le Toulouse FC, quelques jours après le nouveau président Jean-Marc Puntis. Pierre s'offre une montée parmi l'élite dès son premier exercice, aux côtés des deux fines gâchettes Henri Cammarata et René Pleimelding. Surtout, il voit débarquer dans l'Hexagone, à l'hiver 1952, la première légende finlandaise Aulis Rytkonen. Les bons débuts en D1 permettent au club de la Ville Rose de finir à une magnifique quatrième place. Vice-champion de France en 1955 derrière le Stade de Reims d'un certain Raymond Kopa, il fait partie des vainqueurs de l’unique trophée du TFC: la Coupe de France, remportée en 1957 à Colombes face à Angers dans une finale prolifique (6 buts à 3) qui reste encore aujourd'hui dans les mémoires. Ses qualités techniques et ses belles performances avec les Violets lui permettent d'être récompensé par deux sélections en équipe de France. Après avoir assisté aux débuts de la période Puntis, Pierre Cahuzac connaît également, pour sa dernière saison, l'arrivée du "milliardaire rouge" Jean-Baptiste Doumeng. "Cahu" quitte la Ville rose après plus de 315 matchs disputées sous le maillot Rouge et Blanc. Il débarque en Corse au Gazélec Ajaccio en tant qu'entraîneur-joueur durant une décennie, le temps de rafler quatre titres de champion de France amateurs entre 1961 et 1971. Il enfile ensuite définitivement son costume de coach à Bastia, et va s'appuyer sur une génération dorée, les Papi, OrlanducciLarios et autres Rep pour séduire l'Europe du football. Après avoir remporté la Coupe de France en 1972, les Lions de Furiani sont vaincus en finale de la Coupe de l'UEFA par les hollandais du PSV Eindhoven en 1978. De retour à Toulouse, il est à l'origine de la remontée du TFC en première division après quinze années de purgatoire. Le grand-père de Yannick Cahuzac, ancien milieu passé notamment par le RC Lens, quitte les bords de la Garonne à la fin de la saison 1982-83 pour achever sa carrière sur le banc de l'Olympique de Marseille. Pierre nous a quittés le 31 août 2003 à l'âge de 76 ans à Lempaut, dans le Tarn.
 
PALMARÈS
 
Vice-champion de France en 1955 (Toulouse FC)
Vainqueur de la Coupe de France en 1957 (Toulouse FC)
Finaliste de la Coupe Charles Drago en 1953 (Toulouse FC)
Champion de France de D2 en 1953 (Toulouse FC)
Champion de France amateur en 1963, 1965, 1966 et 1968 (Gazélec Ajaccio)


31/08/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1201 autres membres