Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Theodore Whitmore

Theodore WHitmore.jpg
Photo: ©Ben Radford/Getty images

 

Theodore Whitmore

 

Theodore Eccleston Whitmore

Né le 5 août 1972 à Montego Bay (JAM)

Jamaïque.png Jamaïcain, Milieu offensif, 1m88

Surnom: Tappa

 

Jamaïque.png 120 sélections, 24 buts

(Matchs amicaux: 46 sélections, 7 buts)
(Qualif Coupe du Monde: 40 sélections, 7 buts)
(Coupe du Monde: 3 sélections, 2 buts)
(Qualif Gold Cup: 3 sélections)
(Gold Cup: 7 sélections)
(Qualif Coupe caribéenne des nations: 1 sélection)
(Coupe caribéenne des nations: 20 sélections, 8 buts)
 
1ère sélection : le 7 novembre 1993 contre les Etats-Unis (0-1)
Dernière sélection : le 17 novembre 2004 contre les Etats-Unis (1-1)

 

1990/94 Montego Bay Boys Club (JAM)
1996/97 Violet Kickers (JAM) 12 matchs, 2 buts
1997/99 Seba United (JAM) 14 matchs, 1 but
1999/2002 Hull City (ANG) 88 matchs, 10 buts
(Championnat d'Angleterre de D4: 77 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Angleterre: 8 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs, 1 but)
2002/03 Seba United (JAM)
2003 Livingston (ECO) 3 matchs
2003/04 Seba United (JAM)
2004/06 Tranmere Rovers (ANG) 37 matchs, 5 buts
2006 Seba United (JAM) 24 matchs, 8 buts
 

Figure emblématique du football jamaïcain, Theodore Whitmore a fait les beaux jours des "Reggae Boyz" au milieu des années 90, la plus belle période de la sélection caribéenne.

 

Très bon meneur de jeu, ce joueur plutôt tranquille se distinguait par une superbe technique et une activité incessante sur le terrain. Son mètre 88 ne l'a pas empêché d'avoir un style élégant balle au pied. C'est d'ailleurs de là que vient son surnom, Tappa, que lui ont trouvé ses amis de Montego Bay, où il est né, en référence à sa conduite de balle par petites touches. Appelé à 120 reprises en équipe nationale, il a porté en club les couleurs de Hull City et de Tranmere Rovers, en Angleterre, et de Livingston, en Écosse, ses seules passages à l'étranger. Mais il est définitivement entré dans la légende en 1998, lors de la Coupe du Monde en France. Cette année-là, il affronte en quelques jours des monuments du football Mondial comme les Croates Robert Prosinecki et Davor Suker, les Argentins Gabriel Batistuta et Ariel Ortega ou encore le Japonais Hidetoshi Nakata, à l'occasion de ce qui était la première participation de la Jamaïque à un Mondial. Contre les Samouraïs Bleus à Lyon, les deux équipes nationales déjà éliminés s'affrontent pour le plaisir. Whitmore claque un doublé (39ème et et 54ème) et affiche son nom en grand sur l'écran géant du Stade de Gerland. Et pour cause: il est l'auteur des deux pions de la victoire 2 buts à 1 sur le Japon, seul succès des Reggae Boyz à ce jour dans l'histoire de la Coupe du Monde qui quitte la compétition avec le sourire. Vainqueur de deux Coupes caribéenne des nations, il devient après avoir raccroché les crampons sélectionneur de la Jamaïque à plusieurs reprises.

 

PALMARÈS

 

4ème de la Gold Cup en 1998 (Jamaïque)

Vainqueur de la Coupe Caribéenne des Nations en 1998 et 2005 (Jamaïque)

Vice-champion de Jamaïque en 1998 (Sebaa United)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Gold Cup en 2003



05/08/2022
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1211 autres membres