FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Toni

Toni.jpg
Toni

 

António José Conceição Oliveira

Né le 14 octobre 1946 à Mogofores (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Milieu central, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 33 sélections

(Matchs amicaux: 17 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 11 sélections)

(Qualif Euro: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 12 octobre 1969 contre la Roumanie (0-1)

Dernière sélection : le 8 mars 1978 contre la France (0-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png espoirs: 6 sélections

 

1963/65 Anadia FC (POR)
1965/68 Académica Coimbra (POR) 28 matchs
(Championnat du Portugal: 19 matchs)
(Coupe du Portugal: 9 matchs)
1968/81 Benfica Lisbonne (POR) 393 matchs, 24 buts
(Championnat du Portugal: 298 matchs, 16 buts)
(Coupe du Portugal: 50 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 31 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 8 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
1977 Las Vegas Quicksilvers (USA) (Prêt) 16 matchs
 
Le passage de Toni au Benfica Lisbonne est à lire en plusieurs chapitres. Les deux premiers se déroulent en tant que footballeur. Après avoir fait ses preuves à l’Académica Coimbra, Toni débarque dans la capitale portugaise en 1968. Durant douze saisons, coupées par une pige de six mois aux États-Unis en 1977, l'international portugais sera le métronome sur le terrain. Son but ? Récupérer les ballons et les transmettre rapidement aux plus talentueux Eusébio ou Nenê. Une fois les crampons raccrochés, Toni et sa jolie moustache reviennent du côté de Lisbonne pour devenir adjoint de Sven-Göran Eriksson en 1982 avant d’enfiler le costume d’entraîneur cinq ans plus tard. Pour sa première saison sur le banc, Toni amènera le Benfica Lisbonne en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions, puis remportera le championnat l’année suivante. Parti tenter sa chance à Bordeaux, le Portugais reviendra en 1992 pour gagner un nouveau championnat. Son troisième et dernier passage sur le banc benfiquista en 2000 sera, lui, un échec total.
 
PALMARÈS
Champion du Portugal en 1969, 1971, 1972, 1973, 1975, 1976, 1977 et 1981 (Benfica Lisbonne)
Vice-champion du Portugal en 1967 (Académica Coimbra), 1970, 1974, 1978 et 1979 (Benfica Lisbonne)
Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1969, 1970, 1972, 1980 et 1981 (Benfica Lisbonne)
Finaliste de la Coupe du Portugal en 1967 (Académica Coimbra), 1971, 1974 et 1975 (Benfica Lisbonne)
Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1979 (non-joué) et 1980 (non-joué) (Benfica Lisbonne)
Finaliste de la Supercoupe du Portugal en 1981 (non-joué) (Benfica Lisbonne)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Joueur de l'année du Portugal en 1974
Nommé Commandeur de l'Ordre du Mérite portugais en 1989


28/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1021 autres membres