FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Andreas Köpke

Andreas Kopke.jpg
Andreas Köpke

 

Andreas Köpke

Né le 12 mars 1962 à Kiel (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Gardien de but, 1m82

Surnom: "Andy"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 59 sélections

(Matchs amicaux: 30 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 9 sélections)

(Euro: 6 sélections)

 

1ère sélection : le 30 mai 1990 contre le Danemark (1-0)

Dernière sélection : le 4 juillet 1998 contre la Croatie (0-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Olympique : 8 sélections

 

1979/83 Holstein Kiel (ALL) 72 matchs
1983/84 SC Charlottenburg (ALL) 38 matchs
1984/86 Hertha Berlin (ALL) 81 matchs
1986/94 FC Nuremberg (ALL) 280 matchs, 2 buts
1994/96 Eintracht Francfort (ALL) 66 matchs
1996/98 Olympique Marseille (FRA) 68 matchs
1998/2001 FC Nuremberg (ALL) 74 matchs
 
Beaucoup de joueurs aimeraient avoir dans leur palmarès une Coupe du Monde et un Euro. Et bien voilà deux trophées qui sont venus garnir la vitrine d'Andreas Köpke. Ce gardien de but aura laissé une trace indélébile sur le football. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7538173_201801142630728.jpgIl voit le jour le 12 mars 1962 dans la ville de Kiel, au nord de l'Allemagne. Avec deux gants dans les mains dès la naissance, pas de doute possible ce petit là avait un destin tout tracé. Et 17 ans plus tard, le jeune homme fait ses premiers pas dans le monde du football, sous les couleurs de Holstein Kiel. Il y passe quatre saisons et, après une pige d’un an dans le modeste club de Charlottenbourg, il rejoint le Hertha Berlin. Le jeune gardien de but découvre alors les joies de la vie dans la capitale teutonne. Mais Köpke ne semble pas charmer par l’atmosphère berlinoise et quitte alors sans hésitation ce club pour rejoindre le FC Nuremberg. C’est alors la consécration. Il reste huit saisons au sein de cette formation, le temps de remporter en parallèle la Coupe du Monde 1990 malgré un rôle de remplaçant, Beckenbauer lui ayant préféré son rival Bodo Illgner. Il file ensuite à Francfort avant de tenter la grande aventure à l’étranger. Auréolé d’un titre honorifique de meilleur gardien du Monde et de vainqueur de l’Euro 1996 avec l’Allemagne, le natif de Kiel quitte l'Allemagne pour rejoindre l’Hexagone. Malgré une offre du FC Barcelone, il rallie le Vieux Port et s’engage en faveur de l’Olympique de Marseille. Le club vient de remonter en première division et nourrit quelques ambitions. Le portier doit accompagner Marseille vers le sommet du championnat français. La première année se passe dans un certain anonymat. L'OM se fige au milieu de tableau, sans prendre de risque, sans faire rêver. Avec Makelele, Blanc et Ravanelli, la seconde saison est plus conforme aux envies, avec une quatrième place honorable. Köpke s'offre une bonne réputation de solidité parmi les supporters. Toutefois, c'est sa dernière véritable saison. La suite se résume à une mésentente tenace avec Courbis. Il quitte la Canebière en janvier 1999, déçu de se retrouver sur le banc, Rolland Courbis privilégiant... Stéphane Porato. Il retrouve alors son pays natal et termine sa carrière à Nuremberg sur un titre de champion de D2, son seul trophée remporté en club. Finalement, si Köpke a marqué les esprits, c'est avant tout grâce à son style ou plutôt son absence de style. Puissant, trapu, aimant boxer des poings, Köpke n'était pas un esthète, mais un gars solide, toujours là quand il faut. Une fois sa retraite de joueur prise, "Andy" est resté dans le football, puisque depuis 2004, il entraîne les gardiens de la Mannschaft.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe du Monde en 1990 (Allemagne)
Vainqueur de l'Euro 1996 (Allemagne)
Finaliste de l'Euro 1992 (Allemagne)
Champion d’Allemagne de D2 en 2001 (FC Nuremberg)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Meilleur gardien de but mondial de l'année (IFFHS) en 1996
Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro en 1996
Nommé dans l'équipe type de l'année de l'association ESM en 1996
À reçu le Prix d'honneur "Bambi" du groupe de médias allemand "Burda" en 2010
 
VIDÉO

 



14/01/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 951 autres membres