FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Angel Romano

Angel Romano.jpg
Angel Romano

 

Alfredo Ángel Romano

Né le 2 août 1893 à Montevideo (URU)

Décédé le 22 août 1972 à Montevideo (URU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png Uruguayen, Attaquant

Surnom: "El Loco"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png 69 sélections, 28 buts

(Matchs amicaux: 25 sélections, 7 buts)

(Copa America: 23 sélections, 12 buts)

(Jeux Olympiques: 5 sélections, 3 buts)

(Copa Lipton: 9 sélections, 2 buts)

(Copa Newton: 7 sélections, 4 buts)

 

1ère sélection : le 15 août 1911 contre l'Argentine (2-0)

Dernière sélection : le 14 juillet 1927 contre l'Argentine (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png (non-officiel): 2 sélections

 

1910 Nacional (URU)

1911/13 CURCC (URU)

1913/14 Boca Juniors (ARG) 25 matchs, 17 buts

1915/30 Nacional (URU) 388 matchs, 164 buts

 

Surnommé "El Loco" ("Le Fou") par ses pairs, Alfredo Ángel Romano est l'un des meilleurs buteurs de l'histoire de la Celeste aux côtés de Diego Forlan et Hector Scarone. Il a exercé ses talents au début du 20ème siècle, mais n'a jamais eu le bonheur de connaître une Coupe du Monde... puisqu'il a pris sa retraite internationale en 1927. Champion Olympique à Paris en 1924, il est surtout le recordman de victoires en Copa America, avec 6 succès à son actif. Auréolé de deux titres de meilleur buteur dans la compétition, ses prestations en club confirment également l’étendue de son talent. Avec son club du Nacional, huit fois champion d’Uruguay sur sa période, il inscrira 164 buts en 388 matches, qui lui permettent là aussi de rentrer dans la légende des Tricolores, aux côtés de José Nasazzi et Atilio Garcia. Passé également par le CURCC, le Central Uruguay Railway Cricket Club, et Boca Juniors en Argentine, il a détenu le record mondial de sélections pendant treize ans avec 69 capes internationales, dépassé en 1940 par le suisse Severino Minelli. Il disparaît le 22 août 1972 à l’âge de 78 ans dans sa ville natale de Montevideo.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Copa America en 1916, 1917, 1920, 1923, 1924 et 1926 (Uruguay)

Finaliste de la Copa America en 1919 (Uruguay)

3ème de la Copa America en 1921 et 1922 (Uruguay)

Médaille d'or aux Jeux Olympiques de Paris en 1924 (Uruguay)

Vainqueur de la Copa Lipton en 1911, 1912, 1919, 1922 et 1923 (Uruguay)

Finaliste de la Copa Lipton en 1915, 1916, 1917 et 1918 (Uruguay)

Vainqueur de la Copa Newton en 1912, 1917, 1919, 1920 (Uruguay)

Finaliste de la Copa Newton en 1911, 1918 et 1927 (Uruguay)

Finaliste de la Copa Premier Honor Argentino en 1911, 1918, 1919 et 1920 (Uruguay)

Vainqueur de la Copa Premier Honor Uruguayo en 1911, 1912, 1918, 1919 et 1920 (Uruguay)

Finaliste de la Copa Premier Honor Uruguayo en 1916 et 1923 (Uruguay)

Vainqueur de la Copa Aldao en 1916, 1919 et 1920 (Nacional)

Finaliste de la Copa Aldao en 1917 (Nacional)

Vainqueur de la Copa de Honor Cousenier en 1911 (CURCC), 1915, 1916 et 1917 (Nacional)

Vainqueur de la Cup Tie Competition en 1915 (Nacional)

Finaliste de la Cup Tie Competition en 1919 (Nacional)

Champion amateur d'Uruguay en 1911 (CURCC), 1915, 1916, 1917, 1919, 1920, 1922, 1923 et 1924 (Nacional)

Champion amateur d'Uruguay en 1918, 1921 et 1929 (Nacional)

Vainqueur de la Copa de Competencia en 1915, 1919, 1921 et 1923 (Nacional)

Vainqueur de la Copa de Honor en 1911 (CURCC), 1915, 1916, 1917 (Nacional)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de la Copa America en 1917 (4 buts) et 1920 (3 buts)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Foot123/DemiVolée

- Photo: ©Nacional



12/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres