FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

José Nasazzi

José Nasazzi 2.jpg

José Nasazzi

 

José Nasazzi Yarza

Né le 24 mai 1901 à Montevideo (URU)

Décédé le 17 juin 1968 à Montevideo (URU)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png Uruguayen, défenseur droit, 1m82

Surnoms: El Mariscal (Le Grand maréchal), El Gran Capitan, El terrible

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png 41 sélections

(Matchs amicaux: 7 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

(Copa America: 15 sélections)

(Jeux Olympiques: 9 sélections)

(Copa Lipton: 2 sélections)

(Copa Newton: 2 sélections)

(Copa Rio Branco: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 4 novembre 1923 contre l'Uruguay (2-0)

Dernière sélection : le 20 septembre 1936 contre l'Argentine (2-1)

 

1918/20 Lito Montevideo (URU)

1921 Rolando Moor (URU)

1922/32 Bella Vista (URU)

1933/37 Nacional Montevideo (URU)

 

Fils d'un immigrant italien, José Nasazzi restera à jamais comme le premier capitaine à brandir la première Coupe du Monde de Jules Rimet. En plus d'être un chef d'orchestre hors-pair de son pays à travers la période la plus réussie de son histoire, il était l'un des meilleurs latéraux d'avant la seconde Guerre Mondiale. Ce géant, tour imprenable du jeu aérien, avait deux surnoms pour ses coéquipiers, "El Mariscal" ou "El Gran Capitan", mais un seul pour ses adversaires: "El terrible". Jose Nazassi.jpgC'était un défenseur rugueux, intrépide, impossible à prendre en défaut dans le jeu aérien. Il réalise toute sa carrière dans des clubs de sa ville natale de Montevideo: CA Lito, Rolando Moor, Bella Vista (où il évolue dix saisons) puis le Nacional. Mauvais technicien, il avait un énorme physique et un excellent placement sur son coté droit avec des montées incessante. Considéré par beaucoup comme le plus grand joueur uruguayen de tous les temps, il détient le record de matches joués en première division uruguayenne avec 850 apparitions en 21 ans (1918 à 1937). Pourtant durant quasiment ses meilleures années de footballeur, il n'a rien remporté avec son club de Bella Vista. Il a du attendre de rejoindre le Nacional à l'âge de 32 ans pour remporté son premier titre de champion. Aux côtés d'une autre légende, le brésilien Domingos Da Guia, il gagne un second championnat l'année suivante qui constitue son maigre palmarès au niveau national. Avec la Celeste, il dispute 41 rencontres internationales de 1923 à 1937 et remporte la Coupe du Monde 1930 à domicile. À cette époque, ils avaient aucun rivaux sérieux. En finale, l'Uruguay bat l'Argentine de Guillermo Stabile 4 buts à 2 devant plus de 80 000 personnes à Montevideo. Sa performance personnelle fut en tout point remarquable, parvenant à sauver son camp dans les situations les plus délicates et donnant ses lettres de noblesse à la fameuse Garra Charrua uruguayenne. Il s'offre aussi deux titres olympique avec la Celeste (1924 à Paris et 1928 à Amsterdam), déjà face au voisin argentin. Bien que l'Uruguay refuse de défendre leur titre en 1934, Nasazzi remporte la Copa America à nouveau (en 1935), avant de prendre sa retraite en 1937. Après sa carrière sportive, il devient directeur d'un casino à Montevideo et fait des apparitions occasionnelles à la radio et dans les journaux. Il a était également brièvement entraîneur de l'équipe nationale d'Uruguay. José Nasazzi a aussi donné son nom à un "bâton", virtuellement transmis d'équipe à équipe nationale depuis 1930, date de la victoire uruguayenne lors de la 1ère coupe du Monde organisée dans son pays. L'équipe "détentrice" le cède à son adversaire lors d'une défaite dans le temps réglementaire d'un match officiel de la FIFA, depuis maintenant plus de 75 ans. Il décède à l'âge de 67 ans et reste immortalisé au stade de Bella Vista de 15 000 places qui porte son nom. Le souvenir du "Capitaine des capitaines" est intact dans les têtes uruguayennes.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1930 (Uruguay)

Médaille d'or aux Jeux Olympiques de Paris en 1924 et d'Amsterdam en 1928 (Uruguay)

Vainqueur de la Copa America en 1923, 1924, 1926 et 1935 (Uruguay)

3ème de la Copa America en 1929 (Uruguay)

Vainqueur de la Copa Lipton en 1927 et 1929 (Uruguay)

Vainqueur de la Copa Newton en 1929 (Uruguay)

Finaliste de la Copa Newton en 1927 (Uruguay)

Finaliste de la Copa Rio Branco en 1931 et 1932 (Uruguay)

Champion d’Uruguay en 1933 et 1934 (Nacional)

Vice-champion d’Uruguay en 1924 (Bella Vista), 1935, 1936 et 1937 (Nacional)

Vainqueur de la Divisional Intermedia en 1920 (CA Lito) et 1922 (Bella Vista)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur de la Coupe du Monde en 1930

Élu meilleur joueur de la Copa America en 1923 et 1935

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1930

Nommé dans l'équipe historique de la Copa America en 2011



16/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 993 autres membres