FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Franco Baresi

Franco Baresi.jpg
Franco Baresi

 

Franceschino "Franco" Baresi

Né le 8 mai 1960 à Travagliato (ITA)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, défenseur central, 1m76, numéro 6

Surnom: "El Capitano"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 81 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 38 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections)

(Coupe du Monde: 10 sélections)

(Qualif Euro: 18 sélections)

(Euro: 4 sélections

(US Cup: 3 sélections)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png olympique: 6 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png espoirs: 10 sélections, 1 but

 

1977/97 Milan AC (ITA) 719 matchs, 33 buts

(Championnat d'Italie: 470 matchs, 12 buts)

(Championnat d'Italie de D2: 61 matchs, 4 buts)

(Coupe d'Italie: 97 matchs, 15 buts)

(Supercoupe d'Italie: 5 matchs)

(Ligue des Champions: 50 matchs)

(Coupe des Coupes: 19 matchs)

(Supercoupe de l'UEFA: 6 matchs)

(Coupe Intercontinentale: 4 matchs)

(Coupe Mitropa: 6 matchs, 2 buts)

 

Il fut l'une des grandes légendes du football italien et l'un des joueurs emblématiques des grands succès du Milan AC à la fin des années 80. Il a effectué toute sa carrière en club avec l’équipe des rossoneri avec laquelle il a remporté de nombreux titres dans le championnat d’Italie et dans les compétitions européennes. C’était un excellent défenseur central, qui savait très bien lire le jeu et conduire son équipe sur le terrain, en bon capitaine qu'il était soit au Milan AC, soit avec l’équipe nationale italienne (par respect, on l’appelait "Il Capitano"). Il est resté fidèle pendant près de 20 ans à l'AC Milan, de 1977 à 1997, traversant avec le même professionnalisme les périodes de gloire et celles de la déchéance. Franco Baresi.jpgIl débute à 18 ans en première division le 23 avril 1978 face au Hellas Vérone. Ce sont les prémices de la légendaire défense Paolo Maldini, Franco Baresi, Alessandro Costacurta et Mauro Tassotti qui restera à jamais gravé dans les annales du football italien. Pour sa première année en tant que titulaire, Baresi remporte son premier scudetto. Il comble les lacunes physiques qu'on lui reprochait plus jeune par une vision du jeu impeccable, un placement irréprochable et un talent naturel à diriger sa défense. Capable de s'adapter à n'importe quel style de jeu, il devient capitaine à 22 ans. Quand le Milan est rétrogradé en Série B en 1980 (les paris faussés de l'affaire Totonero), puis deux ans plus tard (pour des raisons cette fois-ci sportives), Franco reste fidèle à son poste de capitaine et malgré de nombreuses offres alléchantes de divers clubs, il choisit de rester quand beaucoup d'autres ont préféré fuir le chaos. Cette fidélité se verra récompensée par de très nombreux titres plus tard et d’être élevé au rang de Bandiera – Porte-drapeau – par les supporters de Milan. Avec l'arrivée de Silvio Berlusconi en 1986, le Milan AC connaît un nouvel élan. Sous la direction d'Arrigo Sacchi, Franco Baresi devient le patron de l'équipe des "invincibles" qui survolent les années 80 avec les Néerlandais Ruud Gullit, Marco van Basten et Frank Rijkaard. Il est encore fidèle au poste à l'époque de Fabio Capello où les Rossoneri remportent quatre nouveaux titres de champion et une Coupe d'Europe des Clubs Champions avec la génération des Marcel Desailly, Zvonimir Boban et Dejan Savicevic. Il ne lui manque qu’une coupe d’Italie, épreuve que le Milan AC n’a pas pu gagner de 1974 à 2002. Barré pendant plusieurs saisons en équipe d'Italie par Gaetano Scirea, un autre monument, Baresi a pourtant remporté la Coupe du Monde 1982 en Espagne même s'il n'est jamais entré en jeu. Il a finalement fait ses grands débuts avec la Nazionale le 4 décembre 1982 à Florence lors d'un match amical contre la Roumanie. Il participe également à la coupe du Monde 1990 ainsi qu'à l'épopée de la coupe du Monde 1994, où l'équipe d'Italie se hisse jusqu'en finale contre le Brésil. Le succès n'est pas au rendez-vous, Baresi rate le premier penalty lors de la séance des tirs au but, imité plus tard par Daniele Massaro et Roberto Baggio. L'Italie termine seconde du Mondial aux Etats-Unis. En 1997, Franco tire sa révérence après 20 ans de haut niveau. Le club décide, honneur suprême, que son numéro 6 ne sera plus attribué. Cette marque de reconnaissance est extrêmement rare. Paolo Maldini endosse le brassard de capitaine et saura se montrer digne de son prédécesseur. Le club milanais organise également un tournoi nommé "6 Per Sempre" ("6 pour toujours"), qui donne lieu à des festivités à San Siro, où de nombreuses étoiles du football sont conviées. Tout au long de l'année suivante, une grande bannière à son effigie fera des apparitions régulières dans les tribunes. Il intègre à la fin de sa carrière sportive le secteur marketing du Milan AC. Il a aussi entraîné la Primavera pendant deux saisons, de 2006 à 2008. Il est toujours considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs défenseurs centraux de l'histoire du football italien.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1982 (Italie)

Finaliste de la Coupe du Monde en 1994 (Italie)

3ème de la Coupe du Monde en 1990 (Italie)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 1989, 1990 et 1994 (Milan AC)

Finaliste de la Ligue des Champions en 1993 et 1995 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1989 et 1990 (Milan AC)

Vainqueur de la Supercoupe d’Europe en 1989, 1990 et 1995 (Milan AC)

Champion d’Italie en 1979, 1988, 1992, 1993, 1994 et 1996 (Milan AC)

Vice-Champion d’Italie en 1990 et 1991 (Milan AC)

Finaliste de la Coupe d’Italie en 1985 et 1990 (Milan AC)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1988, 1992, 1993 et 1994 (Milan AC)

Champion d’Italie de D2 en 1981 et 1983 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe Mitropa en 1982 (Milan AC)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’argent en 1989

Élu meilleur footballeur de l’année en Italie (Guerin d'or) en 1990

Meilleur buteur de la Coupe d'Italie en 1990 (4 buts) (Milan AC)

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1990

Nommé au FIFA 100

Intronisé au Hall of Fame du football italien en 2013

Élu joueur du siècle de Série A par l'association des footballeurs italien en 2000

Élu joueur du siècle du Milan AC en 1999

Élu parmi les "légendes" du foot par Golden Foot en 2012

Intronisé au Hall of Fame du Milan AC

À reçu le prix "Gaetano Scirea" en 1994 pour sa carrière exemplaire

Officier de l'Ordre du Mérite de la République Italienne en 1991

 

DIVERS


- Son frère, Giuseppe Baresi, fît également une belle carrière avec l'Inter Milan.

 

VIDÉO




22/12/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres