Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Jacques Foix

Jacques Foix.png
Photo: ©FFF

 

Jacques Foix

 

Né le 26 novembre 1930 à Mont-de-Marsan (FRA)

Décédé le 14 juin 2017 à Mont-de-Marsan (FRA)

Français, Ailier/Attaquant, 1m77

 

7 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 6 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection, 1 but)

 

1ère sélection : le 17 décembre 1953 contre le Luxembourg (8-0)

Dernière sélection : le 25 mars 1956 contre l'Autriche (3-1)

 

1951/53 RC Paris (FRA) 58 matchs, 26 buts
(Championnat de France: 52 matchs, 24 buts)
(Coupe de France: 2 matchs, 1 but)
(Coupe Charles Drago: 4 matchs, 1 but)
1953/56 Saint-Étienne (FRA) 110 matchs, 55 buts
(Championnat de France: 97 matchs, 47 buts)
(Coupe de France: 6 matchs, 4 buts)
(Coupe Charles Drago: 7 matchs, 4 buts)
1956/61 OGC Nice (FRA) 198 matchs, 72 buts
(Championnat de France: 162 matchs, 49 buts)
(Coupe de France: 15 matchs, 8 buts)
(Coupe Charles Drago: 6 matchs, 5 buts)
(Challenge des Champions: 1 match)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 14 matchs, 10 buts)
1961/62 Toulouse FC (FRA) 21 matchs, 4 buts
(Championnat de France: 18 matchs, 4 buts)
(Coupe de France: 1 match)
(Coupe Charles Drago: 2 matchs)
1962/64 Saint-Étienne (FRA) 60 matchs, 14 buts
(Championnat de France: 32 matchs, 7 buts)
(Championnat de France de D2: 20 matchs, 6 buts)
(Coupe de France: 4 matchs)
(Coupe Charles Drago: 3 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 1 match)

 

Avant-centre élégant, Jacques Foix était un international français dans les années 50, et le premier footballeur landais de l'histoire à porter le maillot tricolore.

 

Né le 26 novembre 1930 à Mont-de-Marsan, il est doté très tôt de dispositions physiques hors norme. Sportif accompli - il a gagné des titres en pelote basque, rugby et canoë-kayak avant de se consacrer au ballon rond -, cet ancien défenseur devenu attaquant débute au Racing Club Paris à l'âge de 21 ans. Il débarque ensuite à Saint-Etienne et dévoile tous ses talents. Avec les Verts, il remporte la Coupe Charles Drago en 1955. Puis départ vers la Côte d'Azur et Nice, avec lequel il sera champion de France pour la première fois en 1959. Courtisé par les italiens du Torino et de la Juve, il ne cède pas aux sirènes du Calcio et revient à l'ASSE en 1962 après un court passage au Téfécé. Il participe à la remontée du club en D1 avec à la clé un titre de champion de France de D2 puis décroche même l'exercice suivant le titre suprême parmi l'élite. Il a aussi été capitaine de l'équipe quand René Domingo s'est blessé. Sélectionné à sept reprises, entre 1953 et 1956, il s'est notamment illustré lors d'un match amical de l'équipe de France face à une Mannschaft championne du Monde quelques mois plus tôt à Berne. En effet, il remplace le bon vieux Larbi Ben Barek au bout de trente minutes, victime d'une contracture. Il ouvre le score six minutes après son entrée en jeu et inscrit un nouveau but en seconde période, permettant à l'équipe de France de signer une victoire éclatante 3 buts à 1 au Niedersachsenstadion à Hanovre. Durant toute la rencontre, le héros est tellement inconnu qu'il est appelé par le commentateur "le remplaçant de Ben Barek". Après sa carrière professionnelle, il était revenu s’installer comme assureur dans la ville aux trois rivières où il a joué, entraîné et présidé le Stade Montois. Celui qui est à l’origine de la création, avec Just Fontaine, de l’UNFP, le syndicat des footballeurs professionnels, est décédé le 14 juin 2017 à l’âge de 86 ans.

 

PALMARÈS

 

Champion de France en 1959 (OGC Nice) et 1964 (Saint-Etienne)

Vainqueur de la Coupe Charles Drago en 1955 (Saint-Etienne)

Finaliste de la Coupe Charles Drago en 1958 (OGC Nice)

Finaliste du Challenge des Champions en 1959 (OGC Nice)

Champion de France de D2 en 1963 (Saint-Etienne)



25/11/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1192 autres membres