FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Diego Perez

Diego Perez.jpg
Diego Pérez

 

Diego Fernando Pérez Aguado

Né le 18 mai 1980 à Montevideo (URU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png Uruguayen, milieu défensif, 1m78

Surnom: Ruso

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png 89 sélections, 2 buts

(Matcs amicaux: 27 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 32 sélections)

(Coupe du Monde: 7 sélections)

(Copa America: 20 sélections, 1 but)

(Coupe des Confédérations: 3 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 13 juillet 2001 contre la Bolivie (1-0)

Dernière sélection : le 30 mai 2014 contre l'Irlande du Nord (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4871386_201505314320474.png U20 : 16 sélections

 

1999/2003 Defensor Sporting (URU) 125 matchs, 11 buts
2003/04 Peñarol (URU) 13 matchs, 2 buts
2004/10 Monaco (FRA) 146 matchs, 2 buts
2010/15 Bologne FC (ITA) 128 matchs

Diego Perez incarne un modèle de joueur révolu. Un homme de devoir, droit et fier de ses origines. Le milieu de terrain uruguayen, surnommé “Le Russe” pour son teint d'enfant-lune et son style de bûcheron, s’est notamment fait remarquer sous les couleurs de la Celeste. Il y a débuté à 21 ans, alors qu’il évoluait sous les couleurs du Defensor Sporting en Uruguay. En 2003, alors qu’il est déjà considéré comme un élément clé de la Celeste, Pérez rejoint le prestigieux club de Peñarol avant de s’envoler pour l’Europe l’année suivante. Recruté par l'AS Monaco et Didier Deschamps en 2004, Diego n'a jamais dépassé les trente matches joués dans la saison. Blessé, suspendu, victime de la concurrence, le gladiateur n'a jamais fait de bruit mais s'est imposé petit à petit comme un rouage essentiel de l'effectif. Un peu à l'image de sa place en sélection où les palmes médiatiques reviennent aux Forlan, Suarez et autre Cavani. Pourtant, il sert de baby-sitter aux petites merveilles du pays. Avec eux, il atteint les demi-finales de la Coupe du Monde 2010 et remporte la Copa America l'année suivante. Adulé par les supporters de son pays, Diego est un joueur teigneux et infatigable. Milieu défensif, il détruit ce que les adversaires construisent. Il ratisse, gratte, commet des fautes, bref, il veille au grain. Après six années passées sur le Rocher, Pérez rejoint Bologne en 2010, prolonge en 2013 et met un terme à sa carrière en 2015 avec les Rossoblu.
 
PALMARÈS
4ème de la Coupe du Monde en 2010 (Uruguay)
Vainqueur de la Copa America en 2011 (Uruuay)
3ème de la Copa America en 2004 (Uruguay)
4ème de la Copa America en 2001 et 2007 (Uruguay)
4ème de la Coupe des Confédérations en 2013 (Uruguay)
Champion d’Uruguay en 2013 (Peñarol)
Finaliste de la Coupe de France en 2010 (AS Monaco)


08/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 956 autres membres