FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Karl-Heinz Schnellinger

Karl-heinz-Schnellinger.jpg

Karl-Heinz Schnellinger

 

Karl-Heinz Schnellinger

Né le 31 mars 1939 à Düren (ALL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Défenseur gauche, 1m80

Surnom: "Volskwagen"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 47 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 22 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 7 sélections)

(Coupe du Monde: 17 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 2 avril 1958 contre la Tchécoslovaquie (2-3)

Dernière sélection : le 17 février 1971 contre l'Albanie (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png amateur: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Juniors: 4 sélections

 

1956/58 SG Düren (ALL)

1958/63 FC Cologne (ALL) 124 matchs, 10 buts

(Championnat d'Allemagne: 84 matchs, 8 buts)

(Coupe d'Allemagne: 3 matchs)

(Deutsche-Meisterschaft: 30 matchs, 1 but)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 1 match)

(Coupe d'Europe des villes de foires: 6 matchs, 1 but)

1963/64 Mantova (ITA) 33 matchs, 2 buts

1964/65 AS Roma (ITA) 36 matchs, 2 buts

(Championnat d'Italie: 29 matchs, 1 but)

(Coupe d'Italie: 2 matchs)

(Coupe d'Europe des villes de foires: 5 matchs, 1 but)

1965/74 Milan AC (ITA)

(Championnat d'Italie: 252 matchs)

(Coupe d'Italie: 52 matchs, 3 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 11 matchs)

(Coupe des Coupes: 10 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)

(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)

(Coupe Intercontinentale: 

1974/75 Tennis Borussia Berlin (ALL) 22 matchs

(Championnat d'Allemagne: 19 matchs)

(Coupe d'Allemagne: 3 matchs)

 

Arrière de devoir, rude et aguerri par les joutes du Calcio, Karl-Heinz Schnellinger est considéré comme l'un des meilleurs défenseurs gauches de son époque. Il reçoit le surnom de "Volkswagen" par les supporters en raison de l'exceptionnelle régularité de ses performances. Puissant et excellent tacleur, il ne s'arrêtait jamais et courait sans arrêt, comme la voiture du peuple qui fonctionner toujours. Libéro de charme, il alliait une rigueur toute germanique à une souplesse d'évolution toute latine. Le jeune allemand débute sa carrière de footballeur au club de sa ville natale, le SG Düren. Il est transféré au FC Cologne en 1958. Titulaire indiscutable en défense centrale, il dispute 84 matchs de championnat et remporte avec les "boucs" le titre de champion en 1962. Karl-Heinz Schnellinger.jpgLors de l'élection du Ballon d'or la même année, rarement décerné à des défenseurs, il termine troisième au classement derrière le tchèque Josef Masopust et le portugais Eusébio, rien que ça. En 1962, il quitte l'Allemagne pour l'Italie et devient l’un des premiers footballeurs allemands à tenter l’aventure étrangère. Il signe tout d'abord à Mantova puis rejoint l'AS Roma en 1963. Il remporte la coupe d'Italie lors de son unique saison dans la Ville Éternelle. Mais c'est avec le Milan AC, de 1965 à 1974, qu'il va écrire les plus belles lignes de son palmarès en club. Avec les "Rossoneri", il évolue aux côtés de grands noms (Gianni Rivera, Kurt Hamrin...) et développe son football grâce à la tactique italienne célèbre du "catenaccio". À l’aise dans la langue de Dante, fondu de cuisine italienne, il devient l'un des meilleurs défenseurs du Monde et rivalise avec des grands noms à son poste comme Giacinto Facchetti ou Nilton Santos. En 1967, le Milan AC remporte sa toute première coupe d'Italie. Dans le sillage de ce succès, le club milanais s'impose en championnat en 1968 et en Coupe des Coupes contre le club allemand du Hambourg SV (victoire 2 buts à 0) devant 53 000 personnes. En 1969, il remporte la célèbre Coupe d'Europe des Clubs Champions contre l'Ajax de Johan Cruyff à Madrid au stade Santiago Bernabeu sur le score de 4 buts à 1. Il est le premier allemand à triompher dans ces compétitions européennes. Karl-Heinz Schnellinger et le Milan AC gagneront ensuite encore deux Coupes d'Italie en 1972 et 1973. Il revient terminer sa carrière au pays en 1974 après un exil doré de onze années. Au Tennis Borussia Berlin, il joue encore 19 rencontres pour le club berlinois. Nommé très vite capitaine à l'âge de 35 ans, il ne peut empêcher la descente du club en deuxième division et termine sa carrière sur une mauvaise note. Lui qui, en 1962, avait été sacré meilleur joueur de la République fédérale allemande, voyait son prestige se ternir. En outre, Karl-Heinz Schnellinger a participé à quatre phases finales de Coupe du Monde avec l'équipe nationale. Sujet précoce, il participe à son premier Mondial à 20 ans en 1958. Lors de la Coupe du monde 1970, il marque son unique but en sélection, celui de l'égalisation à un but partout en demi-finale contre l'Italie, lors du fameux "match du siècle", but qui envoie l'Allemagne en prolongation. Le match se termine par une victoire de la Nazionale sur le score de 4 buts à 3. Il connait sa dernière sélection le 17 février 1971 en éliminatoires du Championnat d'Europe contre l'Albanie. Étant un des premiers joueurs allemand à jouer à l'étranger, il demeure relativement peu connue en Allemagne par rapport à sa renommée au Milan AC.

 

 PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 1966 (RFA)

3ème de la Coupe du Monde en 1970 (RFA)

4ème de la Coupe du Monde en 1958 (RFA)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1969 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1969 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1968 et 1973 (Milan AC)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1974 (Milan AC)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1973 (Milan AC)

Champion d’Allemagne en 1962 (FC Cologne)

Vice-Champion d’Allemagne en 1960 et 1963 (FC Cologne)

Champion d’Italie en 1968 (Milan AC)

Vice-Champion d’Italie en 1965, 1971, 1972 et 1973 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1964 (AS Roma), 1967, 1972 et 1973 (Milan AC)

Finaliste de la Coupe d’Italie en 1968 et 1971 (Milan AC)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon de bronze en 1962

Élu meilleur footballeur allemand de l’année en 1962

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde en 1962

À reçu la Médaille Silbernes Lorbeerblatt en 1966

Intronisé au Hall of Fame du Milan AC

 

VIDÉO




01/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1005 autres membres