FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Luis Fernandez

Luis Fernandez.jpg
Luis Fernandez

 

Luis Miguel Fernández Toledo

Né le 2 octobre 1959 à Tarifa (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Francais/ https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, milieu de terrain, 1m81

Surnom: "El Machote"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 60 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 27 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 6 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 11 sélections, 1 but)

(Euro: 8 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 10 novembre 1982 contre les Pays-Bas (2-1)

Dernière sélection : le 17 juin 1992 contre le Danemark (1-2)

 

1978/86 Paris SG (FRA) 273 matchs, 39 buts

(Championnat de France: 225 matchs, 30 buts)

(Coupe de France: 36 matchs, 7 buts)

(Coupe des Coupes: 9 matchs, 2 buts)

(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)

1986/89 Matra Racing (FRA) 63 matchs, 3 buts

(Championnat de France: 59 matchs, 3 buts)

(Coupe de France: 4 matchs)

1989/93 AS Cannes (FRA) 106 matchs, 5 buts

(Championnat de France: 86 matchs, 3 buts)

(Championnat de France de D2: 8 matchs)

(Coupe de France: 9 matchs, 2 buts)

(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)

 

Membre du carré magique, Luis Fernandez reste le petit bonhomme qui inscrit le pénalty décisif face au Brésil à Guadalajara en 1986. Formé au PSG, son club de coeur, il vendra son âme au Matra avant de terminer sa carrière à Cannes, qu'il va tout de même amener jusqu'en Coupe d'Europe. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7958127_201811162146708.jpgNé à Tarifa en Andalousie, la famille Fernandez Toledo quitte l’Espagne pour la France alors que le petit Luis n’a que 9 ans. Installé dans la banlieue de Lyon, il fera ses gammes à l'AS Minguettes puis à St-Priest. Alors qu'on l'imagine signer dans le club phare de la région, l'OL, c'est à Paris qu'il débute sa carrière professionnelle en 1978. Il va rapidement s'imposer à 19 ans comme le ratisseur du milieu de terrain et meneur d'hommes, et va être des premiers titres parisiens (Coupes de France 1982 et 1983, champion en 1986). Joueur au souffle inépuisable, Fernandez ne ménage jamais ses efforts tant avec son club qu'avec l'équipe nationale. International français pendant dix ans, de 1982 à 1992, Luis Fernandez constituait le quatrième compère du fameux "Carré magique" de l'équipe de France de Michel Hidalgo, aux côtés de Michel Platini, Alain Giresse et Jean Tigana. Plus physique que ses trois coéquipiers, le milieu de terrain remporte l'Euro 1984, avant d'achever le Mondial 1986 à la 3ème place. Il est l'auteur du fameux pénalty de la victoire contre le Brésil en quarts de finale de la coupe du Monde mexicaine qui restera à jamais dans les mémoires. La suite est plus terne. Après le Mondial, il rejoint à la surprise générale le Matra Racing. Malgré la pléiade de stars (Enzo Francescoli, Pierre Littbarski...) le club enchaîne les saisons en quart de teinte pour finalement sombrer financièrement. Il vient finir sa carrière à l'AS Cannes et se reconvertit, au soir de sa carrière, entraîneur. Souvent contesté pour sa trop grande proximité avec ses joueurs, il parvient tout de même à obtenir de beaux résultats. C’est sous sa houlette que le Paris SG remporte la Coupe des coupes 1996, la seule gagnée par un club français avec un entraîneur français. Il effectue un second retour sur le banc parisien en 2000, contribuant à la fabuleuse série de victoires contre l’OM, dont le fameux 3 buts à 0 au Vélodrome avec un génial Ronaldinho. Il est également un très bon consultant sportif et animateur radio. Bien implanté dans les médias, qui apprécient sa verve et son franc-parler, Luis Fernandez garde tout de même un pied dans le football professionnel, puisqu'il dirige depuis 2017 le centre de formation du PSG. Un moyen intelligent pour le club de la capitale de s'appuyer sur des anciens.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro 1984 (France)

3ème de la Coupe du Monde en 1986 (France)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale des nations en 1985 (France)

Champion de France en 1986 (Paris SG)

Vainqueur de la Coupe de France en 1982 et 1983 (Paris SG)

Finaliste de la Coupe de France en 1985 (Paris SG)

Vice-champion de France de D2 en 1993 (groupe A) (AS Cannes)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu joueur français de l’année en 1985

Étoile d’or France Football en 1986



18/03/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 984 autres membres