FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Bruno Mora

Bruno Mora.jpg
Bruno Mora

 

Bruno Mora

Né le 29 mars 1937 à Parme (ITA)

Décédé le 10 décembre 1986 à Parme (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Ailier, 1m75

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 21 sélections, 4 buts

(Matchs amicaux: 11 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 6 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

(Coupe Internationale: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 29 novembre 1959 contre la Hongrie (1-1)

Dernière sélection : le 7 décembre 1965 contre l'Écosse (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png U23: 2 sélections

 

1957/60 Sampdoria Gênes (ITA) 71 matchs, 19 buts
1960/62 Juventus Turin (ITA) 60 matchs, 20 buts
(Championnat d'Italie: 54 matchs, 17 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs, 3 buts)
1962/69 Milan AC (ITA) 132 matchs, 32 buts
(Championnat d'Italie: 116 matchs, 27 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 10 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 1 match)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 3 matchs, 2 buts)
1969/71 Parme AC (ITA) 24 matchs
 
Ailier classique au talent de finisseur, Bruno Mora a joué un rôle considérable dans l'ombre de José AltafiniGianni Rivera et Pierino Prati. Né à Parme, il s'illustre d'abord à la Sampdoria, s'affirme à la Juventus avant d'être échangé avec Sandro Salvadore et d'atteindre le sommet de sa gloire au Milan AC. En sept saisons, il apparaît 132 fois avec le maillot Rossoneri et remporte la Coupe d'Europe des clubs champions en 1963 et la Coupe des Coupes en 1968. International à 21 reprises entre 1959 et 1965, c'est une fracture du tibia péroné lors d'un choc avec le gardien Giuseppe Spalazzi à l'occasion d'un match de championnat face à Bologne qui l'empêche de disputer la Coupe du Monde 1966 en Angleterre. La suite est anecdotique, le tombeur de ces dames (il aimait beaucoup les femmes) termine sa carrière dans sa ville natale. Le 10 décembre 1986, il disparaît des suites d'une maladie incurable à l'âge de 49 ans seulement. Mais sa mémoire continue de vivre dans le cœur de tous les tifosis du Milan.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1963 et 1969 (finale non-jouée) (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1968 (Milan AC)

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1963 (Milan AC)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1973 (Milan AC)

Champion d’Italie en 1961 (Juventus Turin), 1962 et 1968 (Milan AC)

Vice-Champion d’Italie en 1965 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1967 (Milan AC)

Finaliste de la Coupe d’Italie en 1968 (Milan AC)

Champion d'Italie de Série D (groupe B) en 1970 (Parme AC)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Intronisé au Hall of Fame du Milan AC

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Milan AC



30/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1111 autres membres