FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Carlos Valderrama

Carlos Valderrama.jpg

Carlos Valderrama

Carlos Alberto Valderrama Palacio

Né le 2 septembre 1961 à Santa Marta (COL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5498620_20160224122592.png Colombien, milieu de terrain, 1m75, numéro 10

Surnom: El Pibe

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5498620_20160224122592.png 111 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 40 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 30 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 10 sélections, 1 but)

(Copa America: 27 sélections, 2 buts)

(US Cup: 2 sélections)

(Rous Cup: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 27 octobre 1985 contre le Paraguay (0-3)

Dernière sélection : le 26 juin 1998 contre l'Angleterre (0-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5498620_20160224122592.png U20: 4 sélections

 

1981/83 Union Magdalena (COL) 94 matchs, 5 buts

1984 Millonarios (COL) 33 matchs 

1985/87 Deportivo Cali (COL) 146 matchs, 24 buts

(Championnat de Colombie: 131 matchs, 22 buts)

(Copa Libertadores: 15 matchs, 2 buts)

1988/91 Montpellier (FRA) 91 matchs, 5 buts

(Championnat de France: 77 matchs, 4 buts)

(Coupe de France: 9 matchs, 1 but)

(Coupe des Coupes: 4 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 1 match)

1991/92 Real Valladolid (ESP) 21 matchs, 1 but

(Championnat d'Espagne: 17 matchs, 1 but)

(Coupe d'Espagne: 4 matchs)

1992/93 Independiente Medellin (COL) 10 matchs, 1 but

1993/95 Atlético Junior (COL) 89 matchs, 5 buts

(Championnat de Colombie: 82 matchs, 5 buts)

(Copa Libertadores: 7 matchs)

1996/97 Tampa Bay Mutiny (USA) 45 matchs, 8 buts

(Championnat des Etats-Unis: 43 matchs, 7 buts)

(Coupe des Etats-Unis: 2 matchs, 1 but)

1998 Miami Fusion (USA) 23 matchs, 7 buts

(Championnat des Etats-Unis: 22 matchs, 7 buts)

(Coupe des Etats-Unis: 1 match)

1999/2001 Tampa Bay Mutiny (USA) 77 matchs, 5 buts

(Championnat des Etats-Unis: 71 matchs, 5 buts)

(Coupe des Etats-Unis: 6 matchs)

2001/04 Colorado Rapids (USA) 41 matchs, 1 but

(Championnat des Etats-Unis: 39 matchs, 1 but)

(Coupe des Etats-Unis: 2 matchs)

 

Élu meilleur joueur colombien du 20ème siècle, il s’imposera comme un des meneurs références des années 1990 et sera à l'origine des plus grands exploits footballistiques de sa sélection : troisième de la Copa America en 1987 dont il fut la révélation, première qualification pour une coupe du Monde en 1990 (il en joue 3 avant de prendre sa retraite en 1998) et surtout la victoire 5 buts à 0 contre l'Argentine à Buenos Aires en 1993. Capitaine de l'équipe nationale dès 1987, il a porté à 111 reprises (11 buts) le maillot des Cafeteros. Carlos Valderrama est reconnaissable entre mille avec son énorme touffe de cheveux blonds. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4407111_201412261104322.jpgIl n'a pas d'équivalent dans le paysage du foot actuel, où même les grands noms doivent transpirer et faire leur part de boulot ingrat sous peine d'être reléguer sur le banc de touche. Si il ne défendait pas, il n'était pas individualiste pour autant, et certainement pas obsédé par le but. Son jeu était tourné vers les autres, basé sur une certaine science du tempo et de la juste orientation. Valderrama a commencé sa carrière à l'Unión Magdalena en première division colombienne en 1981. Il y apprend toutes ses gammes jusqu'en 1984 où il est transféré dans un club plus huppé, le Millionarios. Pas convaincu, il signe très rapidement au Deportivo Cali, l'un des meilleurs clubs colombiens. Ses trois années là-bas lui permettent de se faire un nom et de débuter en sélection colombienne mais aussi d'être même élu meilleur joueur Sud-américain de l'année en 1987 (devant Diego Maradona, tout de même). C'est ainsi que Montpellier le remarque et obtient sa signature en 1988. Sa première année est décevante. Il découvre la Coupe d'Europe en même temps que le club mais n'apporte rien. En effet, outre le fait qu'il s'adapte mal, sa lenteur est un peu incomprise par le public et le club qui s'attendaient à voir une merveille sud-américaine, très technique et rapide. Il prend part tout de même à la victoire en finale de la Coupe de France 1990 face aux Parisiens du Racing et contribue également au bon parcours en coupe des coupes en 1991 (éliminé en quart par Manchester UTD). Valderrama décide donc de changer d'air. Il signe au Real Valladolid où on ne retiendra que cette fameuse action avec le madrilène Michel lors d'un corner. Michel se positionne devant l'international colombien et, veillant à ce que l'homme en noir ne puisse pas le démasquer, touche discrètement les parties intimes de son vis-à-vis pour le faire sortir de ses gonds. C'est raté. Surpris puis atterré, le Sud-Américain proteste brièvement et le jeu reprend son cours. Les images feront le tour du Monde à l'époque. Finalement, le club est relégué en fin de saison. Il tire donc sa révérence à l'Europe et retourne chez lui en Colombie en 1992, pour ce que l'on croît être sa pré-retraite. La première année au Deportivo Indepediente Medellin, puis les trois suivantes à l'Atletico Junior où il remporte deux titres de champion de Colombie. Mais sa pré-retraite, c'est aux Etats-Unis qu'il ira la faire. Il s'exile à nouveau en 1996 rejoindre la Major League Soccer. C'est le club de Tampa Bay Munity qui hérite de ses services. Avec 7 buts et 36 passes décisives en 43 matches lors de ses deux premières années, il est sélectionné pour le All-Star Game où il sera élu MVP 2 fois de suite. En 1998, il change de club pour défendre les couleurs des Miami Fusion puis termine avec les Colorado Rapids à plus de 40 ans. Retraité depuis 2004, Carlos Valderrama a multiplié les projets. En plus d'avoir créé et parrainé plusieurs écoles de foot et failli se présenter au Parlement en 2013, "El Pibe" a déjà eu l'occasion de prouver son talent devant la caméra dans des films aux scénarios douteux. En France, en revanche, il n'y retourne pas : une ardoise de quelques centaines de milliers d'Euros d'impayés fiscaux l'attendrait à Montpellier...

 

PALMARES


3ème de la Copa America en 1987, 1993 et 1995 (Colombie)

4ème de la Copa America en 1991 (Colombie)

Champion de Colombie en 1993 et 1995 (Atletico Junior)

Vice-champion de Colombie en 1985 et 1986 (Deportivo Cali)

Vainqueur de la Coupe de France en 1990 (Montpellier)

Vainqueur de la MLS Supporters’ Shield en 1996 (Tampa Bay Munity)


DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur colombien du 20ème siècle (IFFHS)

Élu meilleur joueur Sud-Américain de l’année en 1987 et 1993

Élu meilleur joueur de la Copa America en 1987

Élu meilleur joueur de l'année de la MLS (USA) en 1996

Élu meilleur joueur du All-Star game de la MLS (USA) en 1996 et 1997

Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat des Etats-Unis en 1996

Nommé dans l'équipe type Sud-Américaine de l'année en 1987, 1993 et 1996

Nommé dans le meilleur onze de tous les temps de la MLS en 2006

Nommé dans l'équipe historique de la Copa America

Nommé au FIFA 100

Élu sportif de l'année en Colombie en 1993

Élu parmi les "légendes" du foot par Golden Foot en 2013

Élu meilleur joueur de l'histoire de l'Atlético Junior en 2009

À reçu l'Ordre du Mérite de la Fédération Colombienne de football en 2004

À reçu le "Latino Sport Awards", en reconnaissance de sa carrière de footballeur en 1997

À reçu la médaille d'or de l'ordre du mérite par la fédération Colombienne de football en 2004

À reçu le titre honorifique de l'éducation physique, du loisir et du sport par l'université de Magdalena en 2008

 

DIVERS


- En 2006, une statut de bronze a été placé dans sa ville natale de Santa Marta en son honneur.

- Carlos Valderrama est apparu sur la couverture de "International Superstar Soccer 98", un jeu vidéo développé par Konami pour la Nintendo 64 et la PlayStation. Sur Nintendo 64, il est appelé par son surnom, El Pibe.

 

VIDÉO




26/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 994 autres membres