FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Dragan Dzajic

Dragan Dzajic.jpg

Dragan Dzajic

Dragan "Dzaja" Dzajic (Драган Џајић)

Né le 30 mai 1946 à Ub (YOU)

 Serbie.png Serbe / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png Yougoslave, Attaquant, 1m78

Surnom: "Dzaja", "Dragan Magic"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 85 sélections, 23 buts

(Matchs amicaux: 33 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections, 6 buts)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 16 sélections, 4 buts)

(Euro: 5 sélections, 4 buts)

(Jeux Olympiques: 5 sélections)

(Coupe de l'Indépendance: 8 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le le 17 juin 1964 contre la Roumanie (1-2)

Dernière sélection : le 16 septembre 1979 contre l'Argentine (4-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png U18: 6 sélections, 2 buts

 

1962/75 Étoile Rouge de Belgrade (YOU) 309 matchs, 115 buts

(Championnat de Yougoslavie: 280 matchs, 108 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 14 matchs, 4 buts)

(Coupe des Coupes: 5 matchs, 1 but)

(Coupe d'Europe des villes de foires: 10 matchs, 2 buts)

1975/77 SC Bastia (FRA) 70 matchs, 31 buts

1977/78 Étoile Rouge de Belgrade (YOU) 28 matchs, 7 buts

(Championnat de Yougoslavie: 25 matchs, 5 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 3 matchs, 2 buts)

 

Pour la plupart des spécialistes, Dragan Dzajic est le meilleur joueur de l'histoire du football yougoslave. Ailier rapide, technique, dribbleur passé à postérité comme recordman des sélections en équipe nationale (85 sélections), dont il fût le capitaine dès l'âge de 21 ans, Dzajic a également laissé un souvenir impérissable à l'Étoile Rouge de Belgrade, son club de toujours, mais aussi dans l'Hexagone où il a joué deux saisons à Bastia sur l'île de beauté. Talent précoce formé chez les jeunes du FK Jedinstvo, Dragan Dzajic débarque et débute sa riche et longue carrière sous le maillot de l'Étoile Rouge à 17 ans, dirigé d'une main de maître par l'entraîneur Miljan Miljanic. Trois ans plus tard, il devient le plus jeune capitaine du club phare de la capitale yougoslave. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4429486_201501042857286.jpgAttaquant de feu, Dragan Dzajic était un ailier gauche passeur-buteur surdoué. Il fallait le voir débouler sur son aile, déborder tous les défenseurs avant d'expédier un centre brossé millimétré. Mais Dzajic n'était pas uniquement un passeur. L'homme au pied gauche magique était également un buteur hors pair, marquant même parfois sur corner direct comme celui inscrit face à son compatriote Ilija Pantelic lors d’un fantastique 5 buts à 2 infligé au PSG de Mustapha Dahleb. Il inscrit 108 buts en 281 matches dans le championnat de Yougoslavie et 31 buts en 70 rencontres lors de son passage dans le championnat français. Pas mal pour un ailier ! Capable de marquer dans n'importe quel angle, il tirait aussi des coups francs "Platiniens" avant l'heure. Son palmarès est aussi bien fourni avec cinq championnats nationaux (1964, 1968, 1969, 1970 et 1973) et quatre coupes de Yougoslavie (1964, 1968, 1970 et 1971). Avec l'ancienne sélection fédérale de Yougoslavie, il devient un pilier de l'équipe bleu et blanc. Il débute le 17 juin 1964 face à la Roumanie (défaite 2 buts à 1) à tout juste 18 ans. En deux participations à la phase finale de l'Euro, Dzajic fait trembler les filets à quatre reprises en cinq capes. Il atteint même la finale du tournoi en 1968, ne s'inclinant que face à l'Italie après avoir contraint la Squadra Azzurra à rejouer la rencontre (1-1 lors du premier match puis 2 buts à 0 pour les italiens lors de la seconde rencontre). Protagoniste lors de la demi-finale contre l'Angleterre, il marque le seul but de la rencontre d'un lob d'école à 5 minutes de la fin. Héros national dans son pays, ce joueur aux qualités humaines appréciées, en qui Pelé salua "le miracle des Balkans", porta haut les couleurs de la Yougoslavie pendant plus de quinze ans, de 1964 à 1979. Il participe également à une coupe du Monde, en 1974, sans succès malgré une victoire record face au Zaïre (9 buts à 0 dont un but inscrit par lui même). Il décide de raccrocher les crampons à l'Étoile Rouge après son escapade corse. Après sa carrière exceptionnelle, l'ailier gauche est nommé Étoile parmi les "Étoiles de l’Etoile". Un titre décerné aux joueurs ayant eu un impact majeur sur l’histoire du club et ayant rendu le nom du club célèbre dans le monde entier. Par la suite, il reprend des études et obtient un diplôme en économie et en commerce. Il devient directeur de l'Étoile Rouge de 1979 à 1988 puis président entre 1998 et 2004 et encore une fois entre 2012 et 2014 avant d’en devenir président honorifique en 2014. Il a ainsi passé 48 ans au club en 2011, et remporté 39 trophées. Une sacrée longévité pour la légende de Zvezda.

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro en 1968 (Yougoslavie)

4ème de l'Euro en 1976 (Yougoslavie)

Vainqueur des Jeux Méditerranéens d'Izmir en 1971 (Yougoslavie)

Vainqueur de la Coupe Mitropa en 1968 (Etoile Rouge Belgrade)

Champion de Yougoslavie en 1964, 1968, 1969, 1970 et 1973 (Etoile Rouge Belgrade)

Vice-champion de Yougoslavie en 1972 et 1978 (Etoile Rouge Belgrade)

Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1964, 1968, 1970 et 1971 (Etoile Rouge Belgrade)

Finaliste de la Coupe de Yougoslavie en 1973 (Etoile Rouge Belgrade)


DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon de bronze en 1968

Meilleur Buteur de l'Euro en 1968 (2 buts)

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1968 et 1976

Élu "joueur en or" des 50 dernières années de la Yougoslavie par l'UEFA en 2003

Élu meilleur athlète yougoslave de l'année en 1969

Élu sportif de l'année de l'Étoile Rouge de Belgrade en 1966, 1967, 1968, 1969 et 1970

Nommé "Étoile" de l'Étoile Rouge de Belgrade

 

DIVERS


- Dzajic, directeur de l'Étoile Rouge de 1979 à 1988 puis une première fois président de 1998 à 2004, avait été inculpé en juin 2010 de détournement de fonds lors de transferts de joueurs. Deux autres anciens fonctionnaires du club ainsi qu'un agent de plusieurs joueurs, avaient également été inculpés dans le cadre de cette affaire, qui a été classée sans suite. Il est de nouveau président du club depuis 2012.

 

VIDÉO




04/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres