FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Etepe Kakoko

Etepe Kakoko.jpg
Etepe Kakoko

 

Emmanuel Kakoko Etepé

Né le 22 novembre 1950 à Léopoldville (CNG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5713339_20160525041731.png Congolais, Attaquant, 1m75

Surnom: "Dieu du ballon"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7713855_201805182721549.png 31 sélections, 9 buts

(Matchs amicaux: 6 sélections, 3 buts)

(Qaulif Coupe du Monde: 10 sélections, 4 buts)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe d'Afrique des Nations: 13 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 25 février 1972 contre le Soudan (1-1)

Dernière sélection : le 6 mars 1976 contre le Soudan (1-1)

 

1968/77 CS Imana (ZAI)

1977/82 VfB Stuttgart Amateure (ALL) 31matchs, 17 buts

(Oberliga Baden-Württemberg: 28 matchs, 15 buts)

(Coupe d'Allemagne: 3 matchs, 2 buts)

1980/82 VfB Stuttgart (ALL) 2 matchs

(Championnat d'Allemagne: 1 match)

(Coupe de l'UEFA: 1 match)

1982/84 1. FC Sarrebruck (ALL) 49 matchs, 23 buts
(Championnat d'Allemagne de D2: 27 matchs, 9 buts)
(Championnat d'Allemagne de D3: 21 matchs, 14 buts)
1984/85 Borussia Neunkirchen (ALL)
 
Joueur emblématique des Léopards, Etepe Katoko était un attaquant célèbre du premier représentant de l'Afrique noire en Coupe du Monde. Malheureusement, le Zaïre va connaître un Mondial 1974 difficile en Allemagne. Après un mois de stage intensif en Suisse, la sélection aborde la compétition avec beaucoup d'ambition. Battu 2 buts à par l'Écosse alors au sommet de son football lors de son entrée en lice, les africains subissent un cinglant 9 buts à 0 face à la Yougoslavie toujours technique et difficile à manœuvrer puis une défaite 3 buts 0 face au Brésil, championne du Monde en titre. C'est à l'occasion de cette rencontre que MIlunga Mwepu a surgi de son mur pour dégager le ballon sous les yeux de Jairzinho, de Rivelino et de l'arbitre, tous trois estomaqués. "Je n'ai aucune idée de ce qui lui est passé par la tête. Il a sans doute pensé que le ballon était en jeu, mais il ne s'est jamais vraiment expliqué et ça reste un mystère pour nous tous. " avoue-t-il. "Aujourd'hui, la plupart des joueurs africains qui disputent une phase finale de Coupe du Monde ont déjà joué dans des clubs européens. Ce n'était pas notre cas en 1974. Nous avions une expérience africaine, mais ça ne suffisait pas pour rivaliser à ce niveau. C'était déjà une très grande réussite pour nous d'avoir disputé la Coupe du Monde et de représenter le continent. C'est quelque chose que je n'aurais voulu rater pour rien au monde. " Si la plupart des internationaux zaïrois rêvent de signer un contrat dans un club européen à l'issue de la phase finale, leur déception est immense en constatant le peu d'intérêt suscité par leur performance de 1974. Le 4ème footballeur africain de l'année en 1973 lui poursuit sa carrière au CS Imana et travaille également pour Mercedes-Benz. Le constructeur allemand décide de l'envoyer en Allemagne pour suivre une formation jusqu'en 1977. C'est là que le VfB Stuttgart le remarque et le recrute. Il joue cependant plus avec l'équipe amateur que la A. En 1980, il remporte même le titre de champion d'Allemagne amateur, inscrivant 15 buts en 28 matchs. En cinq saisons, il ne dispute qu'un seul match de Bundesliga, c'était le 19 décembre 1981 face au Werder Brême (2-2), une rencontre où il côtoyait Karl-Heinz Förster et le français Didier Six. Celui qui est surnommé "le Dieu du ballon" retrouve le terrain et la joie de jouer lorsqu'il rejoint le 1. FC Sarrebruck pour deux saisons. Vainqueur de l'Oberliga Sud-Ouest en 1983, le feux-follet inscrit 9 pions en 27 matchs lors de sa seule saison complète (1983-84) en deuxième division allemande. Il raccroche les crampons l'année suivante au Borussia Neunkirchen. Si l'ancien Léopard n'éprouve aucune rancœur de ne pas avoir pu vivre du ballon rond, il admet toutefois ressentir une certaine tristesse en pensant au sort réservé à certains de ses coéquipiers d’Allemagne 1974. "Ça m'attriste de voir que certains n’ont obtenu aucune reconnaissance pour ce qu'ils ont réalisé ", regrette-t-il.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 1974 (Zaïre)
4ème de la Coupe d'Afrique des Nations en 1972 (Zaïre)
Champion du Zaïre en 1974 (CS Imana)
Champion d'Allemagne amateur en 1980 (VfB Stuttgart Amateure)
Vainqueur de l'Oberliga Sud-Ouest en 1983 (1. FC Sarrebruck)
Vainqueur de l'Oberliga Baden-Württemberg en 1980 (VfB Stuttgart Amateure)
Finaliste de l'Oberliga Baden-Württemberg en 1981 (VfB Stuttgart Amateure)
 
- Photo: ©Magazine Ngambo Na Ngambo


22/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1095 autres membres