FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Francis Méano

Francis Méano.jpg
Francis Méano

 

Né le 22 mai 1931 à Miramas (FRA)

Décédé le 25 juin 1953 à Witry-les-Reims (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Attaquant, 1m76

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 2 sélections

(Match amical: 1 sélection)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 11 décembre 1949 contre la Yougoslavie (2-3)

Dernière sélection : le 19 octobre 1952 contre l'Autriche (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Juniors: 1 sélection, 1 but

 

1947/48 SSMC Miramas (FRA)

1948/49 AS Aix (FRA)

1949/53 Stade de Reims (FRA) 123 matchs, 54 buts

(Championnat de France: 114 matchs, 45 buts)

(Coupe de France: 9 matchs, 9 buts)

 

Grand espoir du football français, Francis Méano avait un talent indéniable. Malheureusement, un soir de 25 juin 1953, six personnes perdent la vie dans une collision entre une voiture et un camion des pompes funèbres entre Witry-lès-Reims et Isles-sur-Suippe. Parmi eux le tout jeune Francis, 22 ans, ailier gauche rapide du Stade de Reims et génie précoce du ballon rond, ainsi que son épouse et son père venu leur rendre visite, son ami et ancien gardien du but rémois Antonio Abenoza, sa fiancée et leur hôte qui conduisait le véhicule. Sous un terrible l'orage, les sauveteurs ne peuvent plus rien pour secourir les victimes. À l’annonce du drame, l’émotion est immense et plonge toute la cité des sacres dans une profonde tristesse. Raymond Kopa, le capitaine des Bleus de l'époque Roger Marche et une foule gigantesque lui rendent un vibrant et retentissant hommage devant la cathédrale de Reims où se dresse une chapelle ardente et se déroulent ses obsèques. Francis Méano était un prodige. International junior, il remporte le championnat d’Europe en 1949, premier titre international du football français, en écrasant les Pays-Bas 4 buts à 1 chez eux à Amsterdam en finale. Dans la foulée, le jeune homme originaire de Miramas dans les Bouches du Rhône rejoint le Stade de Reims à 18 ans. Aimé pour sa simplicité, son insouciance et sa joie de vivre, il devient vite l’un des chouchous des supporters rémois. Immédiatement titulaire, il brille dès sa première saison et inscrit 11 buts en championnat. Mieux, il offre la première coupe de France du club en ouvrant le score en finale face au RC Paris et son "gardien cambrioleur" René Vignal. Ce succès précoce l’amène aussitôt en équipe de France en décembre 1949 (défaite 3 buts à 2 face à la Yougoslavie en éliminatoires de la Coupe du Monde). Bien que victime d'une fracture du péroné lors de la saison 1950-51, il revient à son meilleur niveau lors de l'exercice suivant en inscrivant 13 buts. La saison 1952-53 précédant la tragédie restera inoubliable. Il réussit le doublé championnat-Coupe Latine en inscrivant un but en demies face à Valence puis en finale face au Milan AC. C’est au sommet de sa gloire que le jeune champion va disparaître moins d’un mois plus tard. Quelques années après l’accident, la tribune latérale qui est reconstruite prend alors le nom de Francis Méano. Le nom est resté malgré la reconstruction totale du stade dans les années 2000.

 

PALMARÈS


Champion d'Europe juniors en 1949 (France)

Vainqueur de la Coupe Latine en 1953 (Stade de Reims)

Champion de France en 1953 (Stade de Reims)

Vainqueur de la Coupe de France en 1950 (Stade de Reims)

 

SOURCES/RESSOURCES


- ReimsVDT

- Photo: ©DR



24/06/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1146 autres membres