Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Patrice Evra

Patrice Evra.jpg
Photo: ©Eurosport

 

Patrice Evra

 

Patrice Latyr Evra

Né le 15 mai 1981 à Dakar (SEN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur gauche, 1m74

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 81 sélections

(Matchs amicaux: 37 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 22 sélections)

(Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Euro: 6 sélections)

(Euro: 10 sélections)

 

1ère sélection : le 18 août 2004 contre la Bosnie (1-1)

Dernière sélection : le 11 novembre 2016 contre la Suède (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 11 sélections

 

1998/99 Marsala (ITA) 27 matchs, 6 buts
(Championnat d'Italie de D3: 24 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Italie: 3 matchs, 3 buts)
1999/2000 Monza (ITA) 3 matchs
2000/02 OGC Nice (FRA) 42 matchs, 1 but
(Championnat de France de D2: 40 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 1 match)
(Coupe de la ligue: 1 match)
2002/06 AS Monaco (FRA) 163 matchs, 3 buts
(Championnat de France: 120 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 7 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue: 7 matchs)
(Ligue des Champions: 24 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)
2006/14 Manchester United (ANG) 379 matchs, 10 buts
(Championnat d'Angleterre: 273 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Angleterre: 20 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 11 matchs, 1 but)
(Community Shield: 5 matchs)
(Ligue des Champions: 65 matchs, 2 buts)
(Ligue Europa: 2 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
(Coupe du Monde des clubs: 2 matchs)
2014/17 Juventus Turin (ITA) 82 matchs, 3 buts
(Championnat d'Italie: 53 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 3 matchs)
(Ligue des Champions: 22 matchs)
2017 Olympique de Marseille (FRA) 21 matchs, 1 but
(Championnat de France: 15 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 1 match)
(Ligue Europa: 5 matchs)
2018 West Ham (ANG) 5 matchs
 
Passé notamment par l'AS Monaco, Manchester United ou la Juventus Turin, Patrice Evra a laissé une jolie trace dans l'histoire du foot français. Il aura accumulé les trophées et surtout les polémiques en presque vingt ans de carrière.
 
Né d'un père sénégalais et une mère capverdienne, le jeune bambin voit le jour en 1981 au Sénégal, à Dakar. Son paternel, conseiller culturel à l’ambassade sénégalaise, emmène sa famille à Bruxelles avant de s’installer dans l’Hexagone. Il grandit aux Ulis en banlieue parisienne au sein d’une famille nombreuse et découvre le foot dans le quartier des Hautes Pleines. Gamin, il évoluait meneur de jeu avec pour idole Romario. Recalé des centres de formation (Paris SG, Stade Rennais), il poursuit son parcours à Brétigny. Accroché à son rêve de devenir footballeur, malgré l’impasse de pouvoir continuer à jouer dans l'Hexagone, Patrice saisit l’opportunité de partir en Sicile, à 17 ans, pour évoluer au sein d’une formation de Série C italienne de seconde zone, Marsala. Utilisé comme attaquant de zone, il signe ensuite à Monza sans grande réussite avant que l'OGC Nice le repère et le recrute pour un retour dans le championnat français au début des années 2000.
 
Sa trajectoire bascule. Ailier en terre italienne, l’entraîneur des Aiglons, Sandro Salvioni, le repositionne en tant que latéral gauche malgré son refus. Pourtant, le coup de génie de l’Italien libère la bête qui sommeille en "Pat". Combatif dans les duels, explosif avec une activité incessante dans son couloir, le nouvel arrière également excellent de la tête se métamorphose en guerrier. Désigné meilleur latéral gauche de Ligue 2 en 2002, ses qualités au combat séduisent Didier Deschamps qui l'engage à Monaco. Il va y exploser: dans un onze légendaire où il arbore son couloir avec Jérôme Rothen, il remportera la Coupe de la Ligue en 2003 et sera du fabuleux parcours en Ligue des champions en 2003-04, éliminant le grand Real Madrid, puis Chelsea avant malheureusement de s'écrouler physiquement et moralement en finale à Gelsenkirchen face à Porto en Mai 2004. De même après avoir compté 10 points d'avance sur Lyon en L1, le club asémiste finit finalement troisième cette saison-là. C'est également à cette période qu'il fait sa première apparition chez les Bleus.
 
Patrice Evra.jpg
Photo: ©Evra Wallpapers
 
En janvier 2006, après trois ans et demi sur le Rocher, Évra embarque pour Manchester United. Le début de l’envol du gamin des Ulis, même si l’apprentissage outre-Manche se montre extrêmement compliqué. Premier match à l’occasion d’un derby face aux Citizens et déjà une sortie à la pause, bousculé par le virevoltant Trevor Sinclair. La carrière de Patrice à United aura commencé sur une piètre performance. Elle se termine avec les honneurs et pleine de titres. Dans le nord de l'Angleterre, il remporte cinq Premier League, s'octroie une Ligue des champions (en 2008) et dispute deux finales de cette prestigieuse compétition (en 2009 et 2011). Le 8 décembre 2009, en C1, face à Wolfsburg (3 buts à 1), il devient le premier joueur français depuis Éric Cantona à arborer le brassard de capitaine chez les Red Devils. Côté personnel, Évra reçoit la distinction honorifique de meilleur latéral gauche en figurant dans l'équipe type de l'UEFA et de la FIFA en 2009, aux côtés de ses partenaires Cristiano Ronaldo et Nemanja Vidić. Au Pays des Rosbifs, il apparaît à trois reprises dans l’équipe type de l’année (2007, 2009 et 2010). En sept ans et demi passés à Old Trafford, Évra a eu le temps de faire succomber tout un peuple. Jamais blessé, toujours au combat, il se clashe une première fois avec Luis Suárez le 16 octobre 2011 à cause d'un commentaire raciste de l'Uruguayen, avant que ce dernier refuse de serrer la main du Frenchie un an plus tard durant la traditionnel poignée de mains d’avant-match. Revanchard, il viendra fêter la victoire des siens (2 buts à 1) avec le public mancunien en sautillant juste devant le Sud-Américain. Un an après la retraite d'Alex Ferguson, il perd son statut de taulier et se retrouve poussé vers la sortie. Évra rejoint alors la Juventus Turin à l’été 2014. Loin d’être rassasié de trophées, le latéral expérimenté continue de remplir son palmarès en Italie avec deux Scudetti, une Coupe d’Italie et une Supercoupe d’Italie. Au total, l’ex-Mancunien compte vingt et un titres dans son armoire. Ce qui fait de lui l’un des joueurs tricolores les plus récompensés de l’histoire. Si Évra a le goût de la scène européenne, il a en revanche plus connu la défaite en Ligue des champions que la saveur de la victoire. Hormis celle soulevée en 2008 avec les Red Devils, il a essuyé quatre déconvenues en finale (2004, 2009, 2011, 2015).
 
Considéré comme l’un des cadres en club comme en sélection, celui que Paul Pogba surnomme "Tonton Pat’ " n'aura jamais marqué de son empreinte le maillot tricolore, en tout cas pas dans le bon sens. S'il a notamment participé à la belle aventure de l'Euro 2016 à domicile, butant sur le Portugal en finale (1 but à 0 ap), un épisode a marqué au fer rouge la carrière d'Evra en Bleu: Knysna. En pleine Coupe du Monde 2010, la France est au bord du gouffre, après une défaite contre le Mexique. Fuitent alors à la Une de "L'Équipe" les insultes proférées par Nicolas Anelka contre le sélectionneur Raymond Domenech. Révolté que le secret du vestiaire ait été dévoilé et par l'exclusion de l'avant-centre, cap'taine Evra se met en quête de la "taupe" des Bleus et prend la tête de la tristement célèbre grève des Bleus. Pris à partie par l'opinion publique et la presse, Patrice Evra n'hésite pas à répondre par l'attaque, notamment envers Lilian ThuramBixente Lizarazu ou encore Pierre Ménès. Longtemps considéré comme un homme source de polémiques, l'international aux 81 sélections s’est un peu assagi par la suite. Après onze ans d'exil, Pat' revient en France, à l'Olympique de Marseille, où il arrive pour apporter sa grande expérience du haut niveau. Très rapidement, le joueur de 36 ans va montrer ses limites, étant très souvent dépassé par ses adversaires sur son aile gauche. Après dix mois olympiens et 21 matchs, Evra voit son contrat résilié à l'amiable en novembre 2017 à la suite d'une nouvelle altercation avec un fan de l'OM avant le match Guimaraes-OM en Ligue Europa, lui assénant un coup de pied. Entre février et juin 2018, Evra évoluera à West Ham, sans réellement s'y imposer. Après 20 ans de carrière, Patrice Evra range les crampons au placard. Retraité, il faisait toujours parler de lui dans ses fameuses vidéos "I Love This Game" sur les réseaux sociaux, dans lesquelles il se mettait en scène et chantait régulièrement. Son livre du même nom est sorti le 13 janvier 2021, aux éditions Hugo Sport, dans lequel il raconte sa vie, entre quelques évènements de football, mais aussi ses confidences pour la toute première fois sur les agressions sexuelles qu’il a subi enfant.
 
PALMARÈS
 
Finaliste de l'Euro 2016 (France)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2008 (Manchester UTD)

Finaliste de la Ligue des Champions en 2004 (AS Monaco), 2009, 2011 (Manchester UTD) et 2015 (Juventus Turin)

Finaliste de la Ligue Europa en 2018 (finale non-jouée) (Olympique de Marseille)

Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2008 (Manchester UTD)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2008 (Manchester UTD)

Champion d’Angleterre en 2007, 2008, 2009, 2011 et 2013 (Manchester UTD)

Vice-champion d’Angleterre en 2006, 2010 et 2012 (Manchester UTD)

Champion d'Italie en 2015 et 2016 (Juventus Turin)

Vice-champion de France en 2004 (AS Monaco)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 2007 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe d'Italie  en 2015 et 2016 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 2006, 2009 et 2010 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue française en 2003 (AS Monaco)

Vainqueur de la Community Shield en 2007, 2008, 2010 (finale non-jouée), 2011 et 2013 (Manchester UTD)

Finaliste de la Community Shield en 2009 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2015 (Juventus Turin)

Finaliste de la Supercoupe d'Italie en 2016 (Juventus Turin)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Élu meilleur Espoir du championnat de France en 2004

Nommé dans l'équipe type de l'année FIFA FIFPro World XI en 2009

Nommé dans l'équipe type de l'année UEFA en 2009

Nommé dans l'équipe type UNFP de l'année du championnat de France en 2004

Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat d'Angleterre en 2007, 2009 et 2010



14/01/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1187 autres membres