FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Gino Colaussi

Gino Colaussi.jpg
Gino Colaussi

 

Luigi Colàusig

Né le 4 mars 1914 à Gradisca d'Isonzo (ITA)

Décédé le 27 juillet 1991 à Trieste (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Ailier gauche, 1m63

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 26 sélections, 15 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 9 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections, 4 buts)

(Coupe Internationale: 6 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 27 octobre 1935 contre la Tchécoslovaquie (2-1)

Dernière sélection : le 5 mai 1940 contre l'Allemagne nazie (3-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png B: 1 sélection, 1 but

 

1930/40 Triestina (ITA) 248 matchs, 42 buts
1940/42 Juventus Turin (ITA) 43 matchs, 7 buts
1942/43 AC Vicenza (ITA) 26 matchs, 10 buts
1945/46 Triestina (ITA) 26 matchs, 3 buts
1946/48 Padoue (ITA) 45 matchs, 12 buts
1949/50 Ternana (ITA) 14 matchs, 2 buts
1950/51 SP Tharros (ITA)
1951/52 US Oblia (ITA) 7 matchs, 1 but
 
Gino Colaussi, de son vrai nom Luigi Colausig, issu d’un milieu défavorisé, connaît la gloire en 1938 lors de la Coupe du Monde organisé en France. En quarts de finale face au pays organisateur, il inscrit contre les Bleus (3 buts à 1) le premier but de la Squadra Azzurra à Colombes devant 58 000 spectateurs, avant de signer l’ouverture du score contre le Brésil (2 buts à 1) en demi-finales. Et de s’offrir, le 19 juin 1938, un doublé en finale (4 buts à 2) contre la Hongrie. Pour s’installer dans l’histoire de l’épreuve comme le premier joueur à inscrire deux buts en finale (quelques minutes avant son coéquipier Silvio Piola). Une édition (sa seule participation à un Mondial) que cet ailier gauche vif et réaliste marquait de son empreinte (3 matches pour 4 buts). À l’ombre du légendaire Giuseppe Meazza et du fantasque brésilien Leonidas, meilleur buteur de la compétition. Héros qui a sans doute contribué à sauver la vie de 22 hommes. Le joueur italien a permis à la Squadra Azzurra de vaincre plutôt que de mourir, comme l'avait "demandé" Benito Mussolini. Dino Risi, réalisateur entre autre de Parfum de femme, confiait, il y a quelques années dans Le Figaro : "Dans les années 30, on était en pleine montée du fascisme, il fallait faire plaisir au Duce, alors on a donné par complaisance deux titres à la Squadra Azzurra, en 1934 et 1938, des années où l’Italie, sans être mauvaise, n’était pas magique." Gino Colaussi (26 sélections au total, 15 buts), joueur pendant dix ans de la modeste équipe de Trieste (de 1930 à 1940) a ensuite rejoint les rangs de la prestigieuse Juventus. Il ne s'y est jamais imposé et s'est ensuite perdu dans des clubs de divisions inférieures...
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe du Monde en 1938 (Italie)
Vainqueur de la Coupe Internationale en 1933-35 (Italie)
Finaliste de la Coupe Internationale en 1936-38 (Italie)
Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1942 (Juventus Turin)
Champion d’Italie de D2 (groupe B) en 1948 (Padoue)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Nommé dans l'équipe type de la Coupe du Monde en 1938


22/02/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1005 autres membres