FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Hans-Georg Schwarzenbeck

Hans-Georg Schwarzenbeck.jpg
Hans-Georg Schwarzenbeck

 

Hans-Georg Schwarzenbeck

Né le 3 avril 1948 à Munich (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Défenseur central, 1m83

Surnom: Katsche, le nettoyeur du Kaiser

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 44 sélections

(Matchs amicaux: 22 sélections)

(Coupe du Monde: 7 sélections)

(Qualif Euro: 11 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 12 juin 1971 contre l'Albanie (2-0)

Dernière sélection : le 22 février 1978 contre l'Angleterre (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png espoirs: 2 sélections

 

1966/81 Bayern Munich (ALL)

(Championnat d'Allemagne: 416 matchs, 21 buts)

(Coupe d'Allemagne: 57 matchs, 7 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 39 matchs, 1 but)

(Coupe des Coupes: 18 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 13 matchs, 1 but)

(Supercoupe de l'UEFA: 4 matchs)

 

Champion d’Europe 1972 et champion du monde 1974 avec l’équipe d’Allemagne, Schwarzenbeck est connu pour avoir été le partenaire indispensable de Franz Beckenbauer, qui sur chacune de ses fameuses percées offensives a pu compter sur l’abattage défensif de "Katsche". Un physique ingrat avec ce nez qui n'en finit pas et ce menton envahissant, Schwarzenbeck semble se complaire dans son emploi de faire-valoir. À la ville, aucune élégance vestimentaire chez ce champion qui se veut seulement bon père de famille. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7770815_201806183233541.jpgServi par des moyens physiques exceptionnels, d'une envergure impressionnante, il passe l’intégralité de sa carrière au Bayern Munich, où il aura notamment disputé 416 matchs de championnat et remporté trois Coupes des clubs champions, une Coupe d’Europe des vainqueurs de coupes et six titres en Bundesliga. Chez le Rekordmeister, son plus grand moment est sans aucun doute son but égalisateur à la 120ème minute de la finale de la Coupe des clubs champions 1974 face à l’Atlético de Madrid. Alors que le Bayern est mené 1 but à 0 après le but de Luis Aragonés inscrit à la 114ème minute, il reste vingt secondes. Franz Beckenbauer, sur le coté gauche, donne un ballon à Georg Schwarzenbeck, lancé dans l'axe. Le défenseur s'avance jusqu'au vingt-cinq mètres, et en dépit d'un nombre important de joueurs massés devant lui, frappe sans se poser de questions. Le ballon fuse à ras-de-terre jusqu'à la cage de Miguel Reina, le père de Pepe, coté droit. Le gardien espagnol plonge mais sa détente est insuffisante pour intercepter l'obus allemand. Le ballon glisse dans le petit filet. Le Bayern ne sera pas battu ce soir! Le but miraculeux de son défenseur lui donne un répit. Pour la première fois, la finale de la Coupe des champions va être rejouée pour désigner son vainqueur. Le club allemand l'emportera 4 à 0. "Katsche" accède au statut de héros. Membre à part entière de la phalange bavaroise qui constitue l'ossature de la sélection de RFA, il en est le plus méconnu, aux cotés des Beckenbauer, Maïer, Breitner, Hoeness et Gerd Müller. C'est la première fois qu'un club allemand s'impose dans la plus prestigieuse des épreuves de clubs européennes. Le Bayern entame une trilogie de victoires (1974, 1975, 1976) qui le fera entrer dans le cercle très fermé des grands clubs, aux côtés du Real Madrid et de l'Ajax Amsterdam. Il n'est pas scandaleux de dire non plus que l’immense Franz Beckenbauer n'aurait pas eu cette carrière prolifique sans l'existence de Schwarzenbeck qui, au fil des années, s'est mué en garde du corps du libéro, protégeant le Kaiser de l'ennemi pour que celui-ci puisse exprimer tout son talent. Hans-Georg Schwarzenbeck est certainement l'un des meilleurs hommes de l'ombre que le Bayern ait jamais connu et finira au Hall of Fame du Bayern pour ses bons et loyaux services.


PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1974 (RFA)

3ème de la  Coupe du Monde en 1970 (RFA)

Vainqueur du Championnat d’Europe des Nations en 1972 (RFA)

Finaliste du Championnat d’Europe des Nations en 1976 (RFA)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1974, 1975 et 1976 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1976 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupes en 1967 (Bayern de Munich)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1975 et 1976 (Bayern Munich)

Champion d’Allemagne en 1969, 1972, 1973, 1974, 1980 et 1981 (Bayern Munich)

Vice-Champion d’Allemagne en 1970, 1971 (Bayern Munich)

Vainqueur de la coupe d’Allemagne en 1967, 1969 et 1971 (Bayern Munich)



17/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 956 autres membres