Jean-Claude Lemoult - Les meilleurs joueurs de l'histoire du football

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jean-Claude Lemoult

Jean-Claude Lemoult.jpg
Jean-Claude Lemoult

 

Jean-Claude Lemoult

Né le 28 août 1960 à Neufchâteau (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Milieu défensif, 1m68

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 2 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 31 mai 1983 contre la Belgique (1-1)

Dernière sélection : le 5 octobre 1983 contre l'Espagne (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png olympique: 13 sélections, 1 but

 

1976/86 Paris SG (FRA) 266 matchs, 11 buts
(Championnat de France: 217 matchs, 9 buts)
(Coupe de France: 39 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 6 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
1986/91 Montpellier HSC (FRA) 183 matchs, 9 buts
(Championnat de France: 127 matchs, 5 buts)
(Championnat de France de D2: 33 matchs, 4 buts)
(Coupe de France: 16 matchs)
(Coupe des Coupes: 5 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
1991/93 Nîmes Olympique (FRA) 44 matchs, 1 but
(Championnat de France: 43 matchs, 1 but)

(Coupe de France: 1 match)

 

Milieu défensif de poche, Jean-Claude Lemoult compense son gabarit modeste par une activité inlassable à la récupération. Il fera les beaux jours du PSG puis de Montpellier avant de terminer sa carrière à Nîmes. Après avoir intégré le centre de Paris très jeune, il débute en D1 à 17 ans. Ratisseur infatigable, il fait partie des joueurs de l’ombre du PSG qui permettent aux star comme Mustapha Dahleb ou Carlos Bianchi de briller. Discret, mais talentueux, le milieu défensif remporte le titre 1986 avec le club de la capitale. Ses bonnes performances lui offrent deux sélections en équipe de France, et lui permettent de gratter la médaille d'or aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1984. Au bout de dix saisons, il débarque à la surprise générale à Montpellier, alors en D2. Astucieux, il prévoit dans son contrat une belle prime en cas de Coupe d’Europe. Ce sera chose faite 2 ans plus tard. Il restera titulaire pendant 5 années, qui correspondent aux plus belles du club, avec notamment l'épopée lors de la première année en D1. Le point noir de "l'affaire Cantona" n'assombrira même pas le tableau. Quelques matches en réserve et le problème est oublié, il réintègre l'équipe et participe à la victoire en Coupe de France, et l'année d'après, pour finir, à la belle aventure en Coupe des Coupes. Sa carrière s'achèvera à Nîmes où il passera deux ans en Division 1. À la fin de sa carrière, Jean-Claude Lemoult est, de 2002 à 2004, administrateur du Paris Basket Racing pour le compte du Groupe Nicollin puis président du Paris Handball jusqu'en 2009.

 

PALMARÈS


Médaille d’or aux Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984 (France)

Champion de France en 1986 (Paris SG)
Vainqueur de la Coupe de France en 1982, 1983 (Paris SG) et 1990 (Montpellier)
Finaliste de la Coupe de France en 1985 (Paris SG)
Champion de France de D2 en 1987 (Montpellier)

DIVERS
- Lors de la saison 1989-1990, après une défaite face à Lille, les joueurs du club de Montpellier regagnent le vestaire, la tête basse. Dans le couloir, le défenseur Jean-Claude Lemoult accuse les deux attaquants montpelliérains, Eric Cantona et son coéquipier Stéphane Paille, de ne pas être à la hauteur. La suite, c'est Cantona lui-même qui la raconte, dans un livre paru en 1993, Rêve modeste et fou : "La flèche vient d'atteindre sa cible. Il est trop tard pour s'expliquer. Je lance mes crampons au visage de Lemoult. Jean-Claude répond. A l'intérieur du vestiaire, la bagarre est passée comme un éclair."


10/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 974 autres membres