Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Jean Luciano

Jean Luciano.png
Photo: ©FFF

 

Jean Luciano

 

Jean Antoine Virgile Luciano

Né le 2 janvier 1921 à Nice (FRA)

Décédé le 7 juillet 1997 à Tourrette-Levens (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Milieu de terrain, 1m72

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 4 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 2 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 30 octobre 1949 contre la Yougoslavie (1-1)

Dernière sélection : le 4 juin 1950 contre la Belgique (1-4)

 

1936/45 OGC Nice (FRA)
1943/44 EF Nice-Côte d'Azur (FRA) 24 matchs, 6 buts
1945/47 Stade Français (FRA)
1947/48 CO Roubaix-Tourcoing (FRA)
1948/50 OGC Nice (FRA) 63 matchs, 2 buts
1950/51 Real Madrid (ESP) 21 matchs, 1 but
(Championnat d'Espagne: 17 matchs, 1 but)
(Coupe d'Espagne: 4 matchs)
1951/53 Las Palmas (ESP) 31 matchs, 4 buts
1953/55 AS Aix (FRA) 74 matchs, 7 buts
(Championnat de France de D2: 70 matchs, 6 buts)
(Coupe de France: 4 matchs, 1 but) 
1955/57 OGC Nice (FRA) 2 matchs

 

Milieu de terrain talentueux et entraîneur amoureux de l'OGC Nice, Jean Luciano est le premier joueur français de l'histoire à porter le maillot floqué d’un numéro 10 au Real Madrid.

 

Capable d’évoluer partout dans l'entrejeu, Jean débute sa carrière au Gym à l'âge de 16 ans en Coupe de France juste avant la guerre, lors de la saison 1937-38. Sa carrière s’amorce d’une manière précoce et s’étire d’une façon impressionnante malgré l'arrêt des championnats durant le conflit. Passé brièvement par le Stade Français et Roubaix, il revient dans sa ville natale en 1948. Devenu une pièce maîtresse, il goûte à l'équipe de France (4 sélections) et séduit le Real Madrid. Arrivé en même temps qu’un autre Français, Louis Hon, il n'y passera qu'une saison, ratant du même coup le premier titre des Aiglons. Il aura tout de même le plaisir de vêtir la tunique blanche avec le 10 dans le dos au sein du club madridista. Une fois les crampons raccrochés au Gym en 1957, il devient directement le coach de l’équipe. Il prend la suite de Luis Carniglia sur le banc et rafle le titre en 1959. C'est encore lui qui est aux commandes de l'OGC Nice lors de la victoire inoubliable 3 buts à 2 en quart de finale aller de la C1 en 1960 face aux Merengues grâce à un triplé du buteur luxembourgeois Vic Nurenberg. C'était la première victoire d'un club français contre le Real en Coupe d'Europe. Avec cinq saisons consécutives, il est le recordman de longévité sur le banc du Gym (ex-aequo avec Pancho Gonzalez et Jean Sérafin). Il s’est éteint le 7 juillet 1997 à l’âge de 76 ans. Le siège du club est installé sur l'avenue qui porte son nom.

 

PALMARÈS

 

Champion de France en 1956 (OGC Nice)

Finaliste du Championnat de Guerre en 1940 (groupe Sud) (OGC Nice)



01/01/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres