FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jef Jurion

Jef Jurion.jpg
Jef Jurion

 

Joseph Armand Jurion

Né le 24 février 1937 à Sint-Pieters-Leeuw (BEL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png Belge, Milieu de terrain, 1m68

Surnom: "Mister Europe"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png 64 sélections, 9 buts

(Matchs amicaux: 49 sélections, 7 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 5 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 25 décembre 1955 contre la France (2-1)

Dernière sélection : le 21 mai 1967 contre la Pologne (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png espoirs: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png U19: 4 sélections

 

1953/68 RSC Anderlecht (BEL) 390 matchs, 73 buts

1968/71 La Gantoise (BEL) 85 matchs, 8 buts

1971/74 Lokeren (BEL) 73 matchs, 6 buts

 

Considéré comme l'un des footballeurs belges les plus influents du 20ème siècle, Jef Jurion est connu pour avoir toujours arboré des lunettes arrondies. Septuple champion de Belgique et vainqueur de trois coupes nationales, il dispute 390 matches et inscrit 73 buts sous la vareuse mauve entre 1953 et 1968. Avec sa technique subtile et sa vision tactique inégalée, il orchestrait le jeu du club bruxellois. Le fin joueur compensait beaucoup de ses lacunes par sa capacité à anticiper une action. Il était futé et s'érigeait en patron, sur mais aussi en dehors du terrain. Le milieu de terrain à lunettes a en outre pris part en 1955 à la toute première rencontre européenne d’Anderlecht contre Vörös Lobogo. Il s'offre également le premier soulier d’or belge du club en 1957. Un soir de septembre 1962, il hérite dans la presse internationale du surnom de "Mister Europe". Ce jour-là, face au grand Real Madrid d'Alfredo Di StéfanoFrancisco Gento et Ferenc Puskás, Jurion inscrit le seul et unique but de la partie pour une qualification bruxelloise historique. Cette saison-là, le parcours européen s'arrête en quarts de finale face aux écossais de Dundee FC. La même année, il remporte son second Soulier d'or de la Division 1 belge, encore amatrice à l'époque. Côté sélection, Jef Jurion a enfilé le maillot de l'équipe nationale à 64 reprises. Avec les Diables Rouges, il a inscrit neuf buts, dont un victorieux les Pays-Bas le 30 septembre 1964. Fait remarquable, pas moins d'onze joueurs d'Anderlecht avaient été alignés ensemble sur la pelouse en deuxième mi-temps lors de ce match. Après avoir raccroché les crampons, il devient entraîneur mais se retrouve au beau milieu d'une affaire de corruption et de matchs truqués. C'est lors de son passage sur le banc de La Louvière en 1975 qu'il est accusé d'avoir tenté de corrompre des joueurs de Berchem Sport.

 

PALMARÈS


Champion de Belgique en 1959, 1962, 1964, 1965, 1966, 1967 et 1968 (RSC Anderlecht)

Vice-champion de Belgique en 1957 et 1960 (RSC Anderlecht)

Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1960, 1961 et 1965 (RSC Anderlecht)

Finaliste de la Coupe de Belgique en 1966 (RSC Anderlecht)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Soulier d'or belge en 1957 et 1962

 

SOURCES/RESSOURCES


- So Foot/Le soir.be

- Photo: © Nationaal Archief Fotocollectie Anefo



26/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1119 autres membres