Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Luboslav Penev

Luboslav Penev.jpg
Photo:
©Getty Images/Gary M Prior/Allsport

 

Luboslav Penev

 

Lyuboslav Mladenov Penev (Любослав Младенов Пенев)

Né le 31 août 1966 à Dobrich (BUL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4953636_20150701092956.png Bulgare, Attaquant, 1m88

Surnom: Lubo

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4953636_20150701092956.png 62 sélections, 14 buts

(Matchs amicaux: 22 sélections, 6 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 16 sélections, 4 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 18 sélections, 4 buts)

(Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 20 mai 1987 contre le Luxembourg (3-0)

Dernière sélection : le 24 juin 1998 contre l'Espagne (1-6)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4953636_20150701092956.png Olympique: 7 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4953636_20150701092956.png espoirs: 9 sélections, 5 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4953636_20150701092956.png U20: 2 sélections, 1 but

 

1984/89 CSKA Sofia (BUL) 101 matchs, 80 buts
1989/95 Valence CF (ESP) 207 matchs, 88 buts
(Championnat d'Espagne: 167 matchs, 67 buts)
(Coupe d'Espagne: 32 matchs, 18 buts)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 3 buts)
1995/96 Atlético Madrid (ESP) 44 matchs, 22 buts
(Championnat d'Espagne: 37 matchs, 16 buts)
(Coupe d'Espagne: 7 matchs, 6 buts)
1996/98 Compostelle (ESP) 74 matchs, 36 buts
(Championnat d'Espagne: 69 matchs, 32 buts)
(Coupe d'Espagne: 5 matchs, 4 buts)
1998/99 Celta Vigo (ESP) 41 matchs, 20 buts
(Championnat d'Espagne: 32 matchs, 14 buts)
(Coupe d'Espagne: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 4 buts)
1999/2001 Lokomotiv Plovdiv (BUL)
2001/02 CSKA Sofia (BUL) 22 matchs, 8 buts
2002 Lokomotiv Plovdiv (BUL) 4 matchs
 
Puissant attaquant bulgare dans l'ombre de l'enfant terrible Hristo Stoichkov, Luboslav Penev a longtemps sévi sur les terrains espagnols.
 
Formé au CSKA Sofia au milieu des années 80, l'avant-centre robuste et fort de la tête - mais ne brillant pas forcément par sa vélocité et sa virtuosité - remporte ses premiers titres avec trois championnats pour autant de coupes nationales. Il débarque ensuite en Espagne au Valence CF au début des nineties. Avec les Chés, il apporte une option tactique supplémentaire avec son profil particulier (grand, lent, remiseur-pivot) et reste très efficace. Lors de la saison 1992-93, il termine troisième meilleur buteur de Liga avec 20 pions, derrière Bebeto (29 buts) et Ivan Zamorano (26 buts), à égalité avec son comparse de sélection Stoichkov. International dès 1987, il est titulaire lors du tristement célèbre France-Bulgarie, le tout dernier match de qualif de la Coupe du Monde US qui a eu lieu le 17 novembre 1993. C'est lui qui offre à deux secondes de la fin du temps réglementaire le but à Emil Kostadinov. Comble de l'ironie, ces deux joueurs auraient très bien pu ne pas être là. En effet, ils n'avaient pas de visa. Ils avaient passé la frontière de nuit grâce au gardien Borislav Mihaylov et de Georgi Georgiev, qui jouaient à l’époque à Mulhouse. Et avaient ensuite bénéficié de l'indulgence d'un douanier en Alsace. Malheureusement, il n'a pas pu être de la fête américaine. Atteint d'un cancer des testicules, il ne participe pas au fabuleux parcours de la sélection qui atteint les demi-finales du Mondial 94. Il guérit progressivement et revient plus fort au bout de dix mois à Mestalla où les Valenciens l'admirent. En 1995, il quitte pourtant le club de son cœur pour rejoindre l’Atlético de Madrid et s'octroie un retentissant doublé historique coupe-championnat en 1996, terminant meilleur buteur des Matelassiers cette année-là avec 22 réalisations en 44 rencontres, la plus belle saison de sa carrière. Après deux compétitions internationales disputées (l'Euro 96 et la Coupe du Monde 98), deux ans à Compostelle et un exercice au Celta Vigo, le goleador aux 13 buts en 62 sélections rentre au pays finir tranquillement sa carrière. Devenu entraîneur, il prend la suite de son oncle Dimitar à la tête du CSKA Sofia en 2009 puis est sélectionneur national de 2011 à 2014.
 
PALMARÈS
 
Finaliste du Tournoi de Toulon en 1987 (Bulgarie)
Champion d'Espagne en 1996 (Atlético Madrid)
Vice-champion d'Espagne en 1990 (Valence CF)
Champion de Bulgarie en 1987, 1989 et 1990 (CSKA Sofia)
Vice-champion de Bulgarie en 1988 (CSKA Sofia)
Vainqueur de la Coupe de Bulgarie en 1987, 1988 et 1989 (CSKA Sofia)
Finaliste de la Coupe d'Espagne en 1995 (Valence CF)
Vainqueur de la Supercoupe de Bulgarie en 1989 (CSKA Sofia)
Vainqueur de la Coupe de l'armée soviétique en 1985, 1986 et 1989 (CSKA Sofia)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
 
Meilleur buteur du Tournoi de Toulon en 1987 (3 buts) (Bulgarie)


31/08/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1201 autres membres