FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Luis Hernandez

Luis Hernandez.jpg
Luis Hernández

 

Luis Arturo Hernández Carreón

Né le 22 décembre 1968 à Poza Rica (MEX)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4973363_201507062617752.png Mexicain, Attaquant, 1m75

Surnoms: El Matador, "El Pájaro"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4973363_201507062617752.png 85 sélections, 35 buts

(Matchs amicaux: 34 sélections, 13 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 14 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 7 sélections, 4 buts)

(Copa America: 11 sélections, 9 buts)

(Gold Cup: 7 sélections, 5 buts)

(Coupe des Confédérations: 4 sélections, 1 but)

(Coupe Kirin: 2 sélections)

(US Cup: 6 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 1er février 1995 contre l'Uruguay (1-0)

Dernière sélection : le 17 juin 2002 contre les Etats-Unis (0-2)

 

1990/91 Cruz Azul (MEX) 18 matchs, 1 but

1991/92 Querétaro (MEX) 28 matchs, 11 buts

1992/94 CF Monterrey (MEX) 62 matchs, 15 buts

1994/98 Necaxa (MEX) 125 matchs, 37 buts

1997 Boca Juniors (ARG) (Prêt) 4 matchs, 2 buts

1998/2000 Tigres UANL (MEX) 64 matchs, 39 buts

2000/03 Los Angeles Galaxy (USA) 40 matchs, 15 buts

2001/03 Club América (MEX) (Prêt) 43 matchs, 9 buts

2003 Veracruz (MEX) 18 matchs, 5 buts

2004 Jaguares de Chiapa (MEX) 5 matchs, 1 but

2004/05 Lobos BUA Puebla (MEX) 9 matchs, 4 buts

 

Surnommé "El Matador" par les supporters de la sélection mexicaine, Hernandez était un excellent attaquant qui a fait le bonheur de l'ère moderne d'El Tri. Avec 35 buts en sélection nationale, il a inscrit son nom parmi les tous meilleurs buteurs de l’histoire du Mexique. Mais, oublions les chiffres, c’est avant tout un neuf qui incarnait une identité de jeu très forte et un style inimitable. Hargneux et physique, il symbolisait l’alliance parfaite du talent et de l’athlétisme, partageant quelques similitudes avec l’inoubliable Gabriel Batistuta. Reconnaissable avec ses longs cheveux blonds qu'il gardera presque toute sa carrière, Luis Hernandez a joué dans de nombreux clubs au Mexique et sur le continent américain, mais c'est en devenant le meilleur buteur mexicain en Coupe du Monde qu'il a atteint le statut d'icône. "El Matador" a aussi formé des associations à faire pâlir les défenses. En 1997, il arrive en prêt à Boca Juniors sur les recommandations de Diego Maradona, avec qui il ne jouera pourtant que quelques matches, avant de repartir au pays. Son duo avec Cuauhtémoc Blanco à la pointe de la sélection sera plus pérenne, au point qu’ils feront la pluie et le beau temps du football mexicain, à partir du milieu des années 90, jusqu’à la Coupe du Monde 2002.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe des Confédérations en 1999 (Mexique)

Vainqueur de la Gold Cup en 1996 et 1998 (Mexique)

3ème de la Copa America en 1997 et 1999 (Mexique)

Vainqueur de la Coupe des Coupes de la CONCACAF en 1994 (Necaxa)

Vainqueur de la Coupe des Géants de la CONCACAF en 2001 (Club América)

Champion du Mexique en 1995, 1996 (Necaxa) et 2002 (Verano) (Club América)

Vice-champion du Mexique en 1993 (Monterrey) et 1996 (Invierno) (Necaxa)

Vainqueur de la Coupe du Mexique en 1995 (Necaxa)

Vainqueur de la Coupe des Etats-Unis en 2001 (Los Angeles Galaxy)

Vainqueur de la Supercoupe du Mexique en 1995 (Necaxa)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de la Copa America en 1997 (6 buts)

Meilleur buteur de la Gold Cup en 1998 (4 buts)



11/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 947 autres membres