Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Mario Götze

Mario Götze.jpg
Photo: ©DR

 

Mario Götze

 

Né le 3 juin 1992 à Memmingen (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu offensif, 1m76

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 63 sélections, 17 buts

 

2009/13 Borussia Dortmund (ALL) 83 matchs, 22 buts
2013/16 Bayern Munich (ALL) 73 matchs, 22 buts
2016/20 Borussia Dortmund (ALL) 75 matchs, 13 buts
2020/? PSV Eindhoven (HOL) (en cours)

 

Le "petit Mozart" du football. Mario Götze fait partie pour l'éternité de la caste des buteurs victorieux en finale de Coupe du Monde. Une grande finesse dans la lecture du jeu, un toucher de balle soyeux et une finition au dessus de la moyenne pour un milieu offensif.

 

Mais l'allemand a vécu une carrière en dent de scie avec des hauts et des bas. En l’espace d’une dizaine d’années, il a tutoyé les sommets. Il enchante le Borussia Dortmund grâce à son talent précoce aux côtés de Reus et Lewandowski sous la houlette de Klopp. Il effectue ses premiers pas en sélection douze mois après ses débuts en pro à l’occasion d’un match amical face à la Suède. Il devient le plus jeune international allemand depuis Uwe Seeler en 1954. Le 10 avril 2011, face au Brésil, Götze fait encore mieux. En ouvrant son compteur but, le milieu de terrain égale, à 19 ans et 68 jours, le record de Klaus Stürmer, plus jeune buteur de l’Allemagne de l’après-guerre. On retiendra surtout de lui avec la Mannschaft son but dans les derniers instants de la finale de la Coupe du Monde 2014 face à l’Argentine, offrant une quatrième étoile sur le maillot de l’Allemagne. Le natif de Memmingen avait déjà réalisé des débuts probants sous le maillot du Bayern Munich, qu'il avait rejoint en 2013 pour 37 millions d'euros, devenant alors le joueur allemand le plus cher de l'histoire, avant d'être "détrôné" quelques semaines plus tard par Mesut Özil, qui passe du Real Madrid à Arsenal pour 50 millions d'euros pendant le même été. Malheureusement, il connaît un inexorable déclin, alternant entre le banc et l'infirmerie. En 2016, le Golden Boy 2011 quitte les Bavarois et revient au BvB, sur les terres de son éclosion. Il veut redevenir le chouchou du Signal Iduna Park. Mais une myopathie, maladie qui empêche la régénération des fibres musculaires, freine son retour. Revenu guéri, il ne fait plus d'étincelles avec Dortmund. Quelque part le feu est éteint. À l'été 2020, il quitte le club libre et s'engage au PSV Eindhoven. Débarrassé de ses pépins physiques, le droitier d’1m76 enchaîne les titularisations et brille de mille feux en pointe haute du milieu des Rood-Witten.



21/05/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres