FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Michael Ballack

Michael-Ballack.jpg

Michael Ballack

 

Michael Ballack

Né le 26 septembre 1976 à Görlitz (ALL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, milieu de terrain, 1m89

Surnom: "le petit Kaiser"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 98 sélections, 42 buts

(Matchs amicaux: 42 sélections, 15 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 17 sélections, 10 buts)

(Coupe du Monde: 11 sélections, 3 buts)

(Qualif Euro: 11 sélections, 7 buts)

(Euro: 11 sélections, 3 buts)

(Coupe des Confédérations: 6 sélections, 4 buts)

 

1ère sélection : le 28 avril 1999 contre l'Écosse (0-1)

Dernière sélection : le 3 mars 2010 contre l'Argentine (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png espoirs: 19 sélections, 7 buts

 

1994/96 Chemnitzer FC II (ALL) 18 matchs, 5 buts

1995/97 Chemnitzer FC (ALL) 51 matchs, 10 buts

(Championnat d'Allemagne de D2: 49 matchs, 10 buts)

(Coupe d'Allemagne: 2 matchs)

1997/99 Kaiserslautern (ALL) 56 matchs, 4 buts

(Championnat d'Allemagne: 46 matchs, 4 buts)

(Coupe d'Allemagne: 4 matchs)

(Coupe de la ligue allemande: 1 match)

(Ligue des Champions: 6 matchs)

1999/2002 Bayer Leverkusen (ALL) 110 matchs, 37 buts

(Championnat d'Allemagne: 79 matchs, 27 buts)

(Coupe d'Allemagne: 6 matchs)

(Coupe de la ligue allemande: 2 matchs)

(Ligue des Champions: 20 matchs, 8 buts)

(Coupe de l'UEFA: 2 matchs, 2 buts)

2002/06 Bayern Munich (ALL) 157 matchs, 62 buts

(Championnat d'Allemagne: 107 matchs, 44 buts)

(Coupe d'Allemagne: 17 matchs, 10 buts)

(Coupe de la ligue allemande: 3 matchs, 4 buts)

(Ligue des Champions: 30 matchs, 4 buts)

2006/10 Chelsea (ANG) 166 matchs, 25 buts

(Championnat d'Angleterre: 105 matchs, 17 buts)

(Coupe d'Angleterre: 15 matchs, 5 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 9 matchs)

(Community Shield: 2 matchs)

(Ligue des champions: 35 matchs, 4 buts)

2010/12 Bayer Leverkusen (ALL) 45 matchs, 5 buts

(Championnat d'Allemagne: 35 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Allemagne: 1 match)

(Ligue des Champions: 6 matchs, 1 buts)

(Coupe de l'UEFA: 3 matchs, 2 buts)

 

Figure emblématique de la Mannschaft, Michael Ballack fait partie des joueurs marquants des années 2000. Milieu de terrain de talent, Michael Ballack est un meneur de grande classe. Costaud, il est capable de placer des briques sur coups de pied arrêtés et surtout, de mener ses troupes jusqu'au succès. Michael Ballack se fait remarquer en 1995 et signe son premier contrat pro en faveur du Chemnitzer FC. Son habileté et sa capacité à jouer avec ses deux pieds lui ont valu le surnom du "petit Kaiser", référence à la légende Beckenbauer. Deux ans plus tard, il débarque à Kaiserslautern fraîchement promu en Bundesliga. Même s'il ne dispute que 16 matches cette saison, il devient champion d'Allemagne. Michael Ballack.jpgCependant, en bonne tête de mule, l'Allemand cherche déjà à partir. Leverkusen viendra à sa rescousse pour 3,6 millions d'euros. Le club allemand permettra de révéler ce milieu de terrain (offensif et défensif) et surtout le caractère de leader qui est le sien. D'ailleurs, il est sélectionné pour la première fois au sein de la Mannschaft contre l'Écosse, le 28 avril 1999, et sera retenu dès l'année suivante pour l'Euro 2000. Titulaire incontesté au sein du Bayern Leverkusen, il frise un retentissant triplé championnat - coupe - Ligue des Champions mais la défaite en finale face au Real Madrid (2 buts à 1) voit la saison du club se terminer sur un zéro pointé en termes de trophées. Il est alors élu footballeur allemand de l'année cette même saison, récompense qu'il retrouvera l'année d'après puis une dernière fois en 2005. Mais, consécration, Michael est élu cette même année meilleur milieu de terrain européen par l'UEFA. Il se révèle sur la scène internationale lors de la coupe du Monde 2002 réussi malgré une défaite en finale face au Brésil (2 buts à 0). Buteur providentiel en quart de finale face aux USA et en demi-finale face à la Corée du Sud, il manquera la finale pour suspension en raison de plusieurs cartons jaunes reçus. L’un des moments les plus difficiles de sa carrière. Malgré tout, cette exposition lui permet de s'engager au Bayern Munich. Toujours aussi prolifique, il remporte le doublé coupe-championnat en 2003, 2005 et 2006 avec le club bavarois. Cependant, Ballack a été constamment critiqué par ces dirigeants bavarois pour son laxisme et le jeu long proposé par l'allemand pendant les matchs de ligue des champions. En 2005, ayant refusé de prolonger son contrat avec le Bayern Munich et en quête de trophées plus prestigieux, il signe avec le club londonien de Chelsea où il devient alors le joueur allemand le mieux payé de l'histoire à l'époque. Pourtant, Ballack connaît des difficultés à s'intégrer. Il est en grand froid avec son coach José Mourinho. Petit à petit, il est poussé sur le banc puis est opéré de la cheville gauche en fin de saison. Alors que tout le monde le dit de nouveau partant, Michael profite du départ de Mourinho pour faire taire tous ces détracteurs. Avram Grant lui fait grandement confiance et l'Allemand le lui rend bien, enchaînant les prouesses sur le terrain aux côtés de Franck Lampard. Il effectue dès lors l'une de ses plus belles performances avec les Blues. Michael Ballack reste un technicien incroyable et un joueur clé de la Mannschaft. Moins rapide, il évolue un échelon en-dessous, beaucoup plus défensif mais encore cinglant offensivement. Après un échec au mondial organisé chez elle en 2006 où ils finissent 3ème de la compétition et une absence de onze mois due à une blessure à la cheville ayant nécessité deux opérations, Ballack retrouve l'équipe d'Allemagne pour l'Euro 2008. La sélection s'incline en finale face à l'Espagne sur un but de Fernando Torres. Sa performance lors de ce tournoi sera assez contrastée : s'il se révèle décisif en inscrivant un but contre l'Autriche puis le Portugal mais ne réussit pas à influer sur le jeu de son équipe notamment en finale. Cette compétition sera la dernière de Ballack car une autre blessure le prive du mondial 2010 en Afrique du Sud. Il tourne définitivement la page de la sélection allemande le 16 juin 2011. Ballack a cumulé 98 sélections pour un total de 42 buts. En fin de contrat avec Chelsea en juin 2010, il quitte l’Angleterre à cause de prétentions salariales beaucoup trop exigeantes pour les dirigeants des Blues. Michael revient alors au Bayer Leverkusen, club où il évolua autrefois et dont il garde d'excellents souvenirs. Malheureusement, il se blesse rapidement et peine à convaincre. Alors qu'on l'annonce en partance vers une retraite doré aux Etats-Unis, il raccroche les crampons le 2 octobre 2012 à l'âge de 36 ans. Ballack restera l'un des milieux de terrain les plus prolifiques en matière de buts et surclasse même certains attaquants dans cet exercice.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 2002 (Allemagne)

Finaliste de l'Euro 2008 (Allemagne)

3ème de la Coupe du Monde en 2006 (Allemagne)

3ème de la Coupe des confédérations en 2005 (Allemagne)

Finaliste de la Ligue des Champions en 2002 (Bayer Leverkusen) et 2008 (Chelsea)

Champion d’Allemagne en 1998 (Kaiserslautern), 2003, 2005 et 2006 (Bayern Munich)

Vice-Champion d’Allemagne en 2000, 2002 (Bayer Leverkusen) et 2004 (Byaern Munich)

Champion d’Angleterre en 2010 (Chelsea)

Vice-Champion d’Angleterre en 2007 et 2008 (Chelsea)

Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 2003, 2005 et 2006 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 2002 (Bayer Leverkusen)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 2007, 2009 et 2010 (Chelsea)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue Anglaise en 2007 (Chelsea)

Vainqueur de la Community Shield en 2009 (Chelsea)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue allemande en 2004 (Bayern Munich)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


2ème meilleur buteur de la Coupe des Confédérations en 2005 (4 buts)

Élu meilleur footballeur allemand de l’année en 2002, 2003 et 2005

Élu meilleur milieu de terrain européen de l’année par l'UEFA en 2002

Élu milieu de terrain de l’année par le magazine allemand "Kicker" en 2002, 2003 et 2006

Nommé au FIFA 100

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 2002 et 2006

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 2004 et 2008

Nommé dans l'équipe type de l'année par l'association ESM en 2002

Élu "homme de l'année" par le magazine allemand Kicker en 2002

À reçu le prix "Bambi" dans la catégorie sport décerné par le média Burda en 2005

Médaillé de l'ordre de Saint-Georges du bal de l'opéra de Dresde (catégorie sport) en 2013

 

VIDÉO




18/06/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 996 autres membres