FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Paul Breitner

Paul-Breitner--1-.jpg

Paul Breitner

Paul Breitner

Né le 5 septembre 1951 à Kolbermoor (ALL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, défenseur gauche/milieu de terrain, 1m76

Surnom: Der Afro

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 48 sélections, 10 buts

 

1970/74 Bayern Munich (ALL) 109 matchs, 17 buts

1974/77 Real Madrid (ESP) 84 matchs, 10 buts

1977/78 Eintracht Braunschweig (ALL) 30 matchs, 10 buts

1978/83Bayern Munich (ALL) 146 matchs, 66 buts

 

Par son talent, son palmarès et sa personnalité, il est l'un des footballeurs les plus marquants des années 70 et 80. Breitner y a joué un rôle central comme arrière gauche avant de se repositionner comme milieu de terrain polyvalent. Avec sa coiffure afro, sa moustache (ou sa barbe) et ses coups de gueule, Paul Breitner a souvent fait figure de rebelle du football ouest-allemand. Adepte d'un football total, il est capable de tacler proprement dans sa surface de réparation après une course de 30 mètres comme de marquer de la même distance. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4411360_201412284439185.jpgAprès avoir joué à Kolbermoor et Freilassing, il rejoint le Bayern Munich à 19 ans. Très vite, il est retenu en équipe nationale au poste d'arrière latéral. Il n'a pas encore 20 ans. Sa rapidité et la puissance de sa frappe font de lui un "défenseur-buteur", qui marquera 93 buts en 285 matches de Bundesliga. Après deux titres de champion d'Allemagne (1972 et 1973) et un Championnat d'Europe des nations (1972), l'année 1974 est particulièrement faste pour Breitner : outre un nouveau titre de Bundesliga, il remporte la Coupe d'Europe des clubs champions (4 à 0 contre l'Atletico Madrid lors d'une finale rejouée). Deux mois après, c'est la Coupe du monde, disputée sur ses terres, qui le consacre au plus haut niveau. En finale contre les Pays-Bas, les hommes d'Helmut Schön sont assommés par un penalty de Johann Neeskens dès la première minute. Mais Breitner, déjà auteur de deux buts, les remet en selle en égalisant, lui aussi sur penalty. Le "Bombardier" Gerd Müller donne un avantage définitif à la RFA. Ensuite, la forte personnalité de Breitner entre en conflit avec celle de Franz Beckenbauer, le capitaine bavarois. Et son esprit provocateur lui vaut les reproches de son entourage sportif. Il rejoint le Real Madrid. Reconverti milieu de terrain, il échoue en demi-finales de la Coupe des champions face... au Bayern Munich, en 1976. Son palmarès s'enrichit de deux championnats et d'une coupe d'Espagne, mais il ne joue plus en sélection. En 1978, après un intermède d'un an à l'Eintracht Braunschweig, c'est le retour au Bayern, qu'a quitté Beckenbauer. Véritable patron de l'équipe, Breitner est de nouveau champion d'Allemagne en 1980 et 1981 (année où il est élu footballeur allemand de l'année), et s'ouvre de nouveau les portes de la Mannschaft quand se profile le Mondial 1982. En Espagne, malgré une défaite d'entrée face à l'Algérie (2 à 1), la RFA atteint la finale où elle est débordée par l'Italie (3 à 1). Breitner réduit le score et devient, après les Brésiliens Pelé et Vava, le troisième joueur à avoir marqué à deux finales de Coupe du monde. Le but qu'il inscrit alors à la 82ème minute est d'ailleurs assez anecdotique. Il racontera plus tard que le match d'anthologie en demi-finale contre la France, avait sérieusement éprouvé les joueurs allemands et qu'ils n'avaient pu rivaliser en finale contre les Italiens. Après une dernière saison achevée en 1983, Breitner raccroche définitivement les crampons. De nombreuses années après la fin de sa brillante carrière de footballeur, il reste une forte personnalité, portant un regard critique et original sur le monde.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1974 (RFA)

Finaliste de la Coupe du Monde en 1982 (RFA)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des Nations en 1972 (RFA)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1974 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1982 (Bayern Munich)

Champion d’Allemagne en 1972, 1973, 1974, 1980 et 1981 (Bayern Munich)

Vice-Champion d’Allemagne en 1970 et 1971 (Bayern Munich)

Champion d’Espagne en 1975 et 1976 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 1971 et 1982 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1975 (Real Madrid)


DISTINCTIONS PERSONNELLES


Onze d’argent en 1981

Élu meilleur footballeur de l’année en Allemagne en 1981

Élu milieu de terrain de l’année par le magazine allemand "Kicker" en 1979, 1981 et 1982

Nommé dans l'équipe type de la Coupe du Monde 1974

Nommé dans l"équipe type de l'Euro 1972

Nommé au FIFA 100

Nommé dans l'équipe type de tous les temps de la Coupe du Monde en 1994

 

DIVERS


- Durant sa retraite, Il a représenté plusieurs marques de sport et a été chroniqueur pour le journal allemand "Bild".

 

VIDÉO




28/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 978 autres membres