Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Nelinho

Nelinho.jpg
Photo: ©Acervo/Gazeta Press

 

Nelinho

 

Manoel Rezende de Mattos Cabral

Né le 26 juillet 1950 à Rio de Janeiro (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, Défenseur droit, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png 21 sélections, 6 buts

(Matchs amicaux: 6 sélections

(Coupe du Monde: 7 sélections, 2 buts)

(Copa America: 6 sélections,3 buts)

(Copa Del Atlantico: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 28 avril 1974 contre la Grèce (0-0)

Dernière sélection : le 29 juin 1980 contre la Pologne (1-1)

 

1969/70 América (RJ) (BRE)
1970/71 Barreirense (POR) 6 matchs
1971 Anzoátegui (VEN)
1972 Bonsucesso (BRE)
1972 Remo Belém (BRE) 10 matchs
1973/80 Cruzeiro (BRE) 410 matchs, 43 buts
1980/81 Grêmio (BRE)
1981/82 Cruzeiro (BRE) 17 matchs, 4 buts
1982/87 Atlético Mineiro (BRE) 274 matchs, 52 buts

 

Latéral droit de la Seleçao lors des Mondiaux 1974 et 1978, Nelinho a été l'un des meilleurs spécialistes sud-américains à ce poste dans les années 70. Un grand joueur un peu oublié, éclipsé par l'émergence de Leandro au début des années 80.

 

Joueur très élégant, doté d'une superbe qualité technique et excellent dans ses projections offensives, il était également réputé pour son extraordinaire frappe de balle, aussi bien dans le jeu que sur coup franc. Son sublime extérieur du pied droit dans un angle impossible lors du match pour la troisième place du Mondial 1978 entre le Brésil et l'Italie, qui trouve le petit filet d'un Dino Zoff impuissant, reste encore aujourd'hui considéré comme l'un des plus beaux buts de l'histoire des Coupes du Monde! Avec une trajectoire aussi folle que celle d'un certain Roberto Carlos deux décennies plus tard... En club, si Nelinho a également porté le maillot du grand rival de Belo Horizonte, l'Atlético Mineiro, dans les années 80, il a surtout été le joueur emblématique du grand Cruzeiro du milieu des seventies. Dix ans après la fameuse équipe des Tostão, Dirceu Lopes et Piazza, championne du Brésil face à Santos, Cruzeiro va de nouveau écrire l'une des plus belles pages de son histoire en remportant sa première Copa Libertadores contre les argentins de River Plate en 1976. Avec l’avant-centre Palhinha et l’ailier gauche Joãozinho, Nelinho est l'un des grands hommes de cette triple confrontation face au Millonarios en inscrivant deux buts. La Raposa manquera de très peu la passe de deux l’année suivante, ne s'inclinant qu'aux tirs aux buts face à Boca Juniors, en match d'appui de la finale de Libertadores 1977, avec encore un but de Nelinho lors de la finale retour. Pas étonnant que ce dernier ait glané quatre ''Bolas de Prata'' (récompensant le meilleur joueur brésilien de la saison à chaque poste) entre 1975 et 1983... Et encore moins qu'il soit aujourd'hui considéré comme le meilleur latéral de l'histoire à la fois de Cruzeiro et de l'Atlético Mineiro, réussissant la prouesse plutôt rare de réunir les deux grands rivaux du Minas Gerais.

 

PALMARÈS

 

3ème de la Coupe du Monde en 1978 (Brésil)

4ème de la Coupe du Monde en 1974 (Brésil)

Vainqueur de la Copa del Atlántico en 1976 (Brésil)

Vainqueur de la Copa Libertadores en 1976 (Cruzeiro)

Finaliste de la Copa Libertadores en 1977 (Cruzeiro)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1976 (Cruzeiro)

Vice-champion du Brésil en 1974 et 1975 (Cruzeiro)

Vainqueur du Championnat du Minas Gerais en 1973, 1974, 1975, 1977 (Cruzeiro), 1982, 1983, 1985 et 1986 (Atlético Mineiro)

Vainqueur du Championnat du Rio Grande do Sul en 1980 (Grêmio)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Bola de Prata en 1975, 1979, 1980 et 1983



06/11/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres