FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

René Bihel

René Bihel.jpg
René Bihel

 

René Henri Léopold Bihel

Né le 2 septembre 1916 à Montivilliers (FRA)

Décédé le 8 septembre 1997 à Blois (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Attaquant, 1m74

Surnom: Le taureau normand

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 6 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 6 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 8 avril 1945 contre la Suisse (0-1)

Dernière sélection : le 23 mars 1947 contre le Portugal (1-0)

 

1934/37 US Tréfileries Le Havre (FRA)
1937/38 US Quevilly (FRA)
1938/39 Valenciennes (FRA) 32 matchs, 4 buts
(Championnat de France de D2: 31 matchs, 14 buts)
(Coupe de France: 1 match)
1939/42 Le Havre AC (FRA)
1942/43 SC Fives (FRA)
1943/44 EF Lille-Flandres (FRA) 30 matchs, 44 buts
(Championnat de France fédérale: 27 matchs, 38 buts)
(Coupe de France: 3 matchs, 6 buts) 
1944/46 Lille OSC (FRA) 59 matchs, 74 buts
(Championnat de France: 47 matchs, 58 buts)
(Coupe de France: 12 matchs, 16 buts)
1946/47 Le Havre AC (FRA) 31 matchs, 18 buts
(Championnat de France: 28 matchs, 15 buts)
(Coupe de France: 3 matchs, 3 buts)
1947/49 Olympique de Marseille (FRA) 57 matchs, 38 buts
(Championnat de France: 53 matchs, 32 buts)
(Coupe de France: 4 matchs, 6 buts)
1949/janv. 50 SC Toulon (FRA) 18 matchs, 7 buts
(Championnat de France de D2: 17 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 1 match)
janv. 1950/51 RC Strasbourg (FRA) 40 matchs, 13 buts
(Championnat de France: 33 matchs, 10 buts)
(Coupe de France: 7 matchs, 3 buts)
1951/53 AAJ Blois (FRA) (entraîneur-joueur)
1953/54 Le Havre AC (FRA) 5 matchs

 

Redoutable buteur, René Bihel est l’un des avant-centres les plus marquants du championnat de France dans les années 1940, jouant dans beaucoup de clubs différents au cours de sa prolifique carrière. Né en 1916 dans la petite ville normande de Montivilliers, il débute sa carrière professionnelle en 1938 à l'US Valenciennes alors en deuxième division. Celui qu'on surnommera bientôt le "taureau normand" en raison de sa puissance physique voit comme tant d'autres son parcours interrompu par le déclenchement de la seconde Guerre Mondiale. René Bihel.jpgRené rejoint alors Le Havre et participe au championnat organisé à partir d'octobre 1939. Il participe ensuite à celui de la zone Nord sous les couleurs du SC Fives, avant de s'engager dans l'équipe fédérale Lille-Flandres la saison suivante, permettant à l'équipe fédérale régionale et amatrice de terminer deuxième du classement final, tout comme lui au classement des meilleurs buteurs avec 38 buts inscrits. Un championnat traditionnel est à nouveau organisé la saison suivante, auquel Bihel participe sous les couleurs du LOSC, tout juste fondé après la fusion de l'Olympique Lillois et Sporting Club de Fives. En fin de saison, l'attaquant dispute la première finale de Coupe de France de sa carrière: le 6 mai 1945, soit deux jours avant la capitulation allemande, le LOSC s'incline face au RC Paris 3 buts à 0. Avec les Dogues, il remporte tout de même par la suite le doublé Coupe-Championnat en 1946 ainsi que le titre de meilleur buteur avec 28 buts inscrits en 26 rencontres. Ses bonnes performances à Lille puis au Havre et ensuite à Marseille (entre 1947 et 1949) lui permettent de connaître l'équipe de France à six reprises, avec un but au cours de la dernière d'entre elles, face au Portugal le 23 mars 1947 (victoire 1 but à 0). Mais c'est sur le terrain de Wembley que René Bihel connaît la plus belle de ses sélections, le 26 mai 1945, quand les Bleus arrachent le match nul 2-2 face à une équipe d'Angleterre pourtant donnée largement favorite. Vexée, la fédération anglaise ne reconnaîtra jamais cette rencontre officiellement, la classant "war-time". Si René Bihel a vu quelques unes de ses plus belles années de footballeur gâchées par la guerre, sa longévité lui permet cependant de jouer jusqu'à l'âge 37 ans, après avoir vécu une dernière belle aventure avec le RC Strasbourg, au cours de la saison 1950-1951. Arrivé en Alsace en janvier 1950, après un intermède à Toulon, il tient une place déterminante dans le parcours victorieux du Racing en Coupe de France en 1951. Joueur-entraîneur à Blois de 1951 à 1953, il devient coach du Havre en D1, avec lequel il va encore rechausser les crampons à 5 reprises. Par la suite, il s'installe définitivement à Blois où il disparaît le 8 septembre 1997 à l'âge de 81 ans.

 

PALMARÈS


Champion de France en 1946 (Lille OSC) et 1948 (Olympique de Marseille)

Vainqueur de la Coupe de France en 1946 (Lille OSC) et 1951 (RC Strasbourg)

Finaliste de la Coupe de France en 1945 (Lille OSC)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du championnat de France en 1946 (28 buts) (Lille OSC)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Racing Stub

- 1ère Photo: ©DR

- 2ème photo: ©AFP



03/09/2021
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1140 autres membres