Football-the-story

Football-the-story

René Masclaux

René Masclaux.jpg
Photo: ©DR

 

René Masclaux

 

Né le 22 décembre 1945 à Reims (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur droit, 1m72

 

1963/64 Stade de Reims B (FRA)

1964/79 Stade de Reims (FRA) 566 matchs, 4 buts

(Championnat de France: 319 matchs, 1 but)

(Barrages: 4 matchs)

(Championnat de France de D2: 155 matchs, 2 buts)

(Coupe de France: 69 matchs, 1 but)

(Coupe Charles Drago: 1 match)

(Challenge des Champions: 1 match)

(Coupe des Alpes: 17 matchs)

 

Latéral droit correct, capitaine charismatique du Stade de Reims, René Masclaux a fait toute sa carrière sous les couleurs champenoises, où il est arrivé en 1963. Fidèle à la longévité exceptionnelle, il passera seize ans au haut niveau dans un seul club.

 

Immédiatement promu en équipe première après sa victoire en Coupe Gambardella, ce joueur formé à Reims découvre les joutes de la D2 et tente de soigner les blessures d'une formation relégué en 1963 qui a dominé les débats du championnat de France époque Raymond Kopa durant une quinzaine d'années. Un joueur puissant et combatif, qui ne lâchait rien et se défonçait pendant 90 minutes, avec ses interminables montées dans le couloir. Né trop tard pour disputer les deux finales de la C1, il va connaître les aller-retours entre l'élite et la seconde division avant de se stabiliser durant toute la décennie 70 en D1. Vainqueur de la Coupe des Alpes en 1977, ce rémois pur souche chouchou du stade Auguste Delaune est présent lors de la demi-finale de coupe de France en 1972 perdue aux tirs aux buts face à Marseille au Vélodrome et la finale 1977 face à St Etienne où il est fautif et accroche Gérard Farison dans les 16 mètres, offrant un pénalty aux Verts transformé par Dominique Bathenay (victoire de l'ASSE 2 buts à 1). Son histoire avec les Rouge et Blanc se termine sur une relégation, celle de 1979 qui scelle le sort du club pour les 30 années à venir. Au final, le recordman de matchs disputés avec l’équipe première toutes compétitions confondues (566 rencontres) met un terme à sa carrière de joueur sur cette mauvaise note. Son fils Christophe, également arrière latéral, sera joueur du club dans les années 80 en D2.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Coupe des Alpes en 1977 (Stade de reims)

Finaliste de la Coupe de France en 1977 (Stade de Reims)

Championnat de France de D2 en 1966 (Stade de Reims)

Vainqueur du Challenge des Champions en 1966 (Stade de Reims)

Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1964 (Stade de Reims)



08/03/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1318 autres membres