FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Rinaldo Martino

Rinaldo Martino.jpg
Rinaldo Martino

 

Rinaldo Fioramonte Martino

Né le 6 novembre 1921 à Rosario (ARG)

Décédé le 15 novembre 2000 à Buenos Aires (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin, Attaquant

Surnom: Mamucho

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 20 sélections, 15 buts

(Matchs amicaux: 7 sélections, 4 buts)

(Copa America: 7 sélections, 4 buts)

(Copa Newton: 2 sélections, 4 buts)

(Copa Lipton: 1 sélection, 1 but)

(Copa Roca: 1 sélection, 1 but)

(Copa Chevallier Boutell: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 25 mai 1942 contre l'Uruguay (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 1 sélection

(Match amical: 1 sélection)

 

Dernière sélection : le 30 novembre 1949 contre l'Angleterre (0-2)

 

1941/48 San Lorenzo (ARG) 223 matchs, 142 buts
1949/50 Juventus Turin (ITA) 33 matchs, 18 buts
1950 Nacional (URU) 18 matchs, 10 buts
1951 Boca Juniors (ARG) 15 matchs, 3 buts
1951/53 Nacional (URU) 12 matchs, 5 buts
1953 CA Cerro (URU) 15 matchs, 3 buts
 
Milieu offensif ou attaquant mythique de San Lorenzo, Rinaldo Martino a été l'une des grandes figures de la fabuleuse génération argentine des années 40 qui, sans la guerre, aurait sans doute régné sur le football mondial. Réputé pour ses qualités de dribbleur et l'élégance de son jeu, il a formé avec René Pontoni et Armando Farro un trio redoutable, baptisé "El Terceto de Oro", qui a mené San Lorenzo au titre de champion d'Argentine en 1946. Une équipe restée fameuse dans l'histoire d'El Ciclon pour la tournée triomphale effectuée entre fin 1946 et début 1947 en Europe : avec son jeu fait de combinaisons et passes courtes, le club argentin régale et impressionne les spectateurs européens, infligeant quelques cartons mémorables (6 buts à 1 et 7 buts à 5 contre l'Espagne, 4 buts à 1 contre l'Atletico...) ! Au sommet de leur art, Martino et son coéquipier Pontoni figurent alors parmi les meilleurs joueurs au Monde. Après son départ de San Lorenzo en 1949, le premier nommé continue d'enchaîner les titres à l'étranger, d'abord à la Juventus Turin puis au Nacional. Mais le nom de Rinaldo Martino est surtout passé à la postérité pour ses performances en sélection. Double vainqueur de la Copa America avec l'Albiceleste, en 1945 et 1946, il a inscrit lors du premier de ces deux succès un but mémorable face à l'Uruguay, fusillant le légendaire gardien de la Celeste Roque Maspoli après avoir dribblé trois Uruguayens. Baptisé "el gol de America", ce golazo est considéré comme l'un des buts les plus célèbres de l'histoire du football sud-américain. Son statut d'oriundo et ses belles performances avec la Vieille Dame (qu'il mène au Scudetto 1950, le premier titre bianconero depuis 15 ans) lui ont permis même de recevoir une sélection en équipe d'Italie, en 1949. Et histoire de boucler la boucle, Martino, habitué à danser avec les défenseurs adverses, a ouvert après sa carrière une boîte de nuit dédiée au tango, son autre grande passion avec le ballon rond.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Copa America en 1945 et 1946 (Argentine)
Vainqueur de la Copa Newton en 1942 et 1945 (Argentine)
Vainqueur de la Copa Lipton en 1945 (Argentine)
Finaliste de la Copa Roca en 1945 (Argentine)
Vainqueur de la Copa Chevallier Boutell en 1943 et 1945 (Argentine)
Champion d'Italie en 1950 (Juventus Turin)
Champion d'Argentine en 1946 (San Lorenzo)
Vice-champion d'Argentine en 1941 et 1942 (San Lorenzo)
Champion d'Uruguay en 1950 et 1952 (Nacional)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur du championnat d'Argentine en 1942 (25 buts) (San Lorenzo)
Intronisé au Hall of Fame de l'association du football argentin (AFA) en 2013


17/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1095 autres membres