FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Robert Siatka

Robert Siatka.jpg
Robert Siatka

 

Robert Siatka

Né le 20 juin 1934 à Le Martinet (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur/Milieu défensif, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 1 sélection

(Euro: 1 sélection)

 

1ère et dernière sélection : le 9 juillet 1960 contre la Tchécoslovaquie (0-2)

 

1952/53 Olympique Alès (FRA) 39 matchs, 1 but
(Championnat de France de D2: 33 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 4 matchs)
(Coupe Charles Drago: 2 matchs)
1953/63 Stade de Reims (FRA) 314 matchs, 25 buts
(Championnat de France: 259 matchs, 17 buts)
(Coupe de France: 30 matchs, 4 buts)
(Coupe Charles Drago: 9 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 16 matchs, 2 buts)
1963/65 FC Nantes (FRA) 55 matchs, 1 but
(Championnat de France: 48 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 7 matchs)
1965/69 Olympique avignonnais (FRA) (entraîneur-joueur) 102 matchs, 7 buts
(Championnat de France de D2: 92 matchs, 6 buts)
(Coupe de France: 10 matchs, 1 but)
1969/72 FC Bourges (FRA) (entraîneur-joueur) 11 matchs, 2 buts
 
Milieu défensif emblématique du Stade de Reims, Robert Siatka a tout connu avec le club champenois : des titres à la pelle ainsi que les 2 finales de coupe d’Europe des clubs champions perdues contre le Real Madrid. Révélé à l’Olympique Alès au début des années 50, c'est le talent de ce joueur rigoureux et solide qui saute aux yeux malgré ses 19 ans. C'est donc à Reims qu'il débarque à l'été 1953. Durant onze saisons, il va s'imposer dans ce qui reste sans doute la meilleure équipe des Rouges et Blancs. Outre quatre championnats, il remporte aussi la Coupe de France en 1958 au dépens de Nîmes. Avec son meilleur ami Robert Jonquet, il dispute la première finale de Coupe d'Europe, perdue 4 buts à 3 dans un match épique où les champenois auront mené 2 buts à 0 après 10 minutes. Il manquera toutefois celle de 1959, que Reims perd de nouveau face aux Merengues, cette fois-ci plus nettement. Il s’engage ensuite avec Nantes, promu au jeu chatoyant en grande difficulté. Il vient apporter son expérience à un groupe assez jeune. Il y remporte son 5ème titre de champion. Robert endosse ensuite le rôle d'entraîneur-joueur à Avignon puis au FC Bourges. Seul ombre au tableau: la sélection tricolore avec 1 seule cape, ça fait peu pour rentrer dans l’histoire.
 
PALMARÈS
4ème de l'Euro 1960 (France)
Vainqueur de la Coupe du Monde militaire en 1957 (France)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1956 et 1959 (finale non-jouée) (Stade de Reims)

Finaliste de la Coupe Latine en 1955 (Stade de Reims)

Champion de France 1955, 1958, 1960, 1962 (Stade de Reims) et 1965 (FC Nantes)

Vice-Champion de France en 1954 et 1963 (Stade de Reims)

Vainqueur de la Coupe de France en 1958 (Stade de Reims)

Vainqueur du Challenge des Champions en 1958 et 1960 (Stade de Reims)

Finaliste du Challenge des Champions en 1962 (Stade de Reims)

Vainqueur de la Coupe Charles Drago en 1954 (Stade de Reims)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©DR



22/06/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1087 autres membres