Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Roberto Pruzzo

Roberto Pruzzo.jpg
Photo: ©AS Roma Archivio Storico

 

Roberto Pruzzo

 

Né le 1er avril 1955 à Crocefieschi (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Attaquant, 1m75

Surnoms: O Rey di Crocefieschi, Il Bomber

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 6 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Mundialito: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 23 septembre 1978 contre la Turquie (1-0)

Dernière sélection : le 23 février 1982 contre la France (0-2)

 

1973/78 Genoa (ITA) 161 matchs, 67 buts
(Championnat d'Italie: 78 matchs, 27 buts)
(Championnat d'Italie de D2: 65 matchs, 30 buts)
(Coupe d'Italie: 18 matchs, 10 buts)
1978/88 AS Roma (ITA) 314 matchs, 138 buts
(Championnat d'Italie: 240 matchs, 106 buts)
(Coupe d'Italie: 47 matchs, 20 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 7 matchs, 5 buts)
(Coupe des Coupes: 13 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 3 buts)
1988/89 Fiorentina (ITA) 16 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 14 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
 
Avant-centre redoutable et finisseur hors-pair, Roberto Pruzzo était "Il Bomber", le grand bombardier d’une Roma au sommet de son histoire au début des années 80.
 
Formé au Genoa, le natif de Crocefieschi, un petit village de Ligurie, évolue avec les Rosssoblu durant cinq saisons, avant de rejoindre l'AS Roma en 1978. Une période couronnée de succès tant sur le plan collectif, avec un Scudetto et quatre Coupes d'Italie, qu'individuel, terminant trois fois Capocannoniere en Série A, ajoutés à celui obtenu en Série B du temps du Genoa, et s'imposant comme l'un des plus grands attaquants de son époque. Pourtant, malgré ses performances, Enzo Bearzot, le sélectionneur de la Nazionale, préfère parier sur un autre buteur pour disputer la Coupe du Monde 1982, un certain Paolo Rossi, qui revient de deux années de suspension dans le cadre du scandale du "Totonero", alors que le moustachu restait sur deux titres de meilleur buteur d'affilés. Si "Pablito" effectue une seconde partie époustouflante du Mondial espagnol avec le trophée suprême en poche, Pruzzo lui continuera par la suite de planter des pions avec la Lupa. Recordman de buts sous les couleurs des Giallorossi (138 buts), avant que Francesco Totti ne fasse son entrée, il était extraordinaire dans le jeu aérien arrosé par les centres millimétrés de Bruno Conti. Un puissant coup de tête, il en inscrit justement un égalisateur lors de la finale de Coupe d'Europe des clubs champions perdue à domicile aux tirs au but face à Liverpool en 1984. Grand artificier du second Scudetto de l'histoire du club l’année précédente, il raccroche les crampons en 1989, après une dernière pige à la Fiorentina. Il a bien tenté une carrière de coach, mais a vite renoncé après des expériences peu convaincantes à Alessandria ou Palerme. Roberto se tourne ensuite vers le cinéma et se retrouve à l'affiche d'une adaptation de "Don Camillo", avec Terence Hill dans le rôle principal, en compagnie de ses coéquipiers Carlo Ancelotti et Luciano Spinosi. Plus hanté par ses échecs que content de ses réussites, Pruzzo a effleuré le nirvana sans vraiment l'atteindre.
 
PALMARÈS
 
4ème de l'Euro 1980 (Italie)
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1984 (AS Roma)
Champion d'Italie en 1983 (AS Roma)
Vice-champion d'Italie en 1981, 1984 et 1986 (AS Roma)
Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1980, 1981, 1984 et 1986 (AS Roma)
Champion d'Italie de D2 en 1976 (Genoa)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES

Meilleur buteur du championnat d'Italie en 1981 (18 buts), 1982 (15 buts) et 1986 (19 buts)
Meilleur buteur de la Coupe d'Italie en 1980 (6 buts) (Genoa)
Intronisé au Hall of Fame de l'AS Roma en 2012


13/04/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1199 autres membres