Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Sergio Batista

Sergio Batista.jpg
Photo: ©DR

 

Sergio Batista

 

Sergio Daniel Batista

Né le 9 novembre 1962 à Buenos Aires (ARG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png Argentin, Milieu défensif, 1m86

Surnom: "El Checho"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825565_201505164916331.png 39 sélections

(Matchs amicaux: 20 sélections)

(Coupe du Monde: 11 sélections)

(Copa America: 8 sélections)

 

1ère sélection : le 14 novembre 1985 contre le Mexique (1-1)

Dernière sélection : le 3 juillet 1990 contre l'Italie (1-1)

 

1981/88 Argentinos Juniors (ARG) 253 matchs, 25 buts
1988/90 River Plate (ARG) 52 matchs, 2 buts
1991 Argentinos Juniors (ARG) 19 matchs
1992/93 Nueva Chicago (ARG) 5 matchs
1993/94 Tosu Futures (JAP) 95 matchs, 5 buts
1997/99 All Boys (ARG) 60 matchs, 1 but

 

Barbu champion du Monde 1986 aux côtés de Diego Maradona et Oscar Ruggeri, Sergio Batista était l'homme de l'ombre de cette Albiceleste.

 

Véritable légende aux Argentinos Juniors, ses prestations spectaculaires sous le maillot des "Bichitos Colorados" lors de la Copa Libertadores 1985 et une victoire finale au bout du bout face aux colombiens de l'América de Cali l'emmène en sélection. Il obtient sa première cape lors d'un match amical contre le Mexique le 14 novembre 1985, rencontre qui s'est soldé par un match nul 1-1. Appelé pour disputer le Mondial mexicain, il s'impose et devient vite indéboulonnable, jouant chaque rencontre de la compétition. Lutteur dans l'âme, le rugueux milieu fait le sale boulot aux côtés de Ricardo Giusti pour faire briller le génial petit lutin napolitain. Un deuxième sacre en huit ans pour l'Argentine, qui a maîtrisé son sujet tout au long de la compétition. Figure sous l'ère Carlos Bilardo, "El Checho" réédite ses exploits au même poste lors de la Coupe du Monde 1990 en Italie, vaincu cette fois-ci en finale par la RFA (défaite 1 but à 0 même si il ne joue pas). Passé sur le banc après avoir raccroché les crampons, il emmène la sélection olympique jusqu'à l'or aux JO de Pékin en 2008. Il prend la tête de l'Albiceleste en 2010 et succède une année à celui qu'il a tant mis en lumière, Diego Maradona.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Coupe du Monde en 1986 (Argentine)

Finaliste de la Coupe du Monde en 1990 (Argentine)

3ème de la Copa America en 1989 (Argentine)

4ème de la Copa America en 1987 (Argentine)

Vainqueur de la Copa Libertadores en 1986 (Argentinos Juniors)

Vainqueur de la Copa Interamericana en 1985 (Argentinos Juniors)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1986 (Argentinos Juniors)

Champion d'Argentine en 1984 (Met.), 1985 (Nac.) et 1990 (River Plate)



08/11/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres