FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Stanislas Curyl

Stanislas Curyl.jpg
Stanislas Curyl

 

Né le 24 avril 1929 à Wittelsheim (FRA)

Décédé le 17 avril 2017 à Saint-Brieuc (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, attaquant

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 2 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 11 novembre 1952 contre l'Irlande du Nord (3-1)

Dernière sélection : le 16 novembre 1952 contre l'Eire (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png B: 1 sélection, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 1 sélection

 

1947/50 ASCA Wittelsheim (FRA)
1950/51 FC Mulhouse (FRA)
1951/53 FC Sète (FRA) 68 matchs, 22 buts
(Championnat de France: 63 matchs, 20 buts)
(Coupe de France: 5 matchs, 2 buts)
1953/56 Racing Club Paris (FRA) 101 matchs, 26 buts
(Championnat de France: 55 matchs, 12 buts)
(Championnat de France: 34 matchs, 13 buts)
(Barrages D2: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 4 matchs)
(Coupe Charles Drago: 6 matchs, 1 but)
1956/58 Olympique de Marseille (FRA) 56 matchs, 14 buts
(Championnat de France: 48 matchs, 9 buts)
(Coupe de France: 3 matchs, 1 but)
(Coupe Charles Drago: 5 matchs, 4 buts)
1958/59 FC Metz (FRA) 42 matchs, 14 buts
(Championnat de France de D2: 36 matchs, 11 buts)
(Coupe de France: 6 matchs, 3 buts)
1959/61 AS Troyes-Savinienne (FRA) 73 matchs, 12 buts
(Championnat de France: 29 matchs, 5 buts)
(Championnat de France de D2: 37 matchs, 7 buts)
(Coupe de France: 3 matchs)
(Coupe Charles Drago: 4 matchs)
1961/62 Sportive Thionvilloise (FRA)

 

Joueur emblématique du foot français dans les années 50, Stanislas Curyl avait compté parmi les grands attaquants de l'Hexagone. Né dans le Haut-Rhin, ce fils d'émigré polonais est repéré dans le club de sa ville natale par les recruteurs du FC Mulhouse. Un changement radical pour cet apprenti "gueule noire" destiné à être mineur toute sa vie. Habile balle au pied avec une technique surprenante, cet attaquant de poche porte dans la foulée les couleurs du FC Sète, alors devenu un club de second plan de première division. François Catarina, futur capitaine du club et alors jeune débutant, se souvient d'une anecdote le concernant: "J'ai eu l'occasion de m'entraîner avec lui et Joseph Ujlaki. Ce jour là, ils se sont lancés un défi. Savoir qui était le plus rapide. Ils sont partis du tunnel du stade Bayrou jusqu'au bout du terrain, côté rue. Je ne me souviens plus qui était arrivé premier. En tout cas, c'était deux rapides." Grande révélation du championnat, c'est sous ce maillot qu'il décroche ses deux seules capes, devenant ainsi le dernier international français des "Dauphins". Lors de sa première sélection, à Colombes contre l'Irlande du Nord, il offre à l'espoir des Bleus Raymond Kopa, sur une passe en profondeur, la balle du 3 buts à 1. Sa carrière le conduit ensuite au Racing Club Paris, à Marseille, à Metz et à Troyes. Il compte à son palmarès une victoire en Coupe Charles Drago en 1957, sous le maillot marseillais. Il raccroche les crampons à cause d'une blessure au genou. Installé à Saint-Brieuc par la suite, il travaille dans une fabrique de caoutchouc et rejoint par la même occasion le COB comme entraîneur-joueur. Ce qui avait alors eu un énorme retentissement dans le foot costarmoricain. Il disparaît le 17 avril 2017 d'une attaque cardiaque, à quelques jours de ses 88 ans. Il est inhumé dans sa ville natale de la banlieue de Mulhouse, où un stade porte son nom depuis 1998.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe Charles Drago en 1957 (Olympique de Marseille)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Le Télégramme/Ouest France

- Photo: ©DR



18/04/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1130 autres membres