FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Alain Boghossian

Alain Boghossian.jpg
Alain Boghossian

 

Alain Boghossian

Né le 27 octobre 1970 à Digne (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Milieu de terrain, 1m85

Surnom: "Bogho"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 26 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 14 sélection, 1 but)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 7 sélections, 1 but)

 

1ère sélection: le 11 octobre 1997 contre l'Afrique du Sud (2-1)

Dernière sélection : le 18 mai 2002 contre la Belgique (1-2)

 

1988/92 Olympique de Marseille (FRA)

1992/93 FC Istres (FRA) 33 matchs, 8 buts

(Championnat de France de D2: 33 matchs, 8 buts)

1993/94 Olympique de Marseille (FRA) 31 matchs, 3 buts

(Championnat de France: 28 matchs, 2 buts)

(Coupe de France: 3 matchs, 1 but)

1994/97 SSC Naples (ITA) 63 matchs, 5 buts

(Championnat d'Italie: 54 matchs, 5 buts)

(Coupe d'Italie: 5 matchs)

(Coupe UEFA: 4 matchs)

1997/98 Sampdoria Gênes (ITA) 36 matchs, 8 buts

(Championnat d'Italie: 31 matchs, 6 buts)

(Coupe d'Italie: 3 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)

1998/2002 Parme AC (ITA) 104 matchs, 9 buts

(Championnat d'Italie: 67 matchs, 7 buts)

(Coupe d'Italie: 11 matchs, 1 but)

(Supercoupe d'Italie: 1 match, 1 but)

(Ligue des Champions: 3 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 22 matchs, 3 buts)

2002/03 Espanyol Barcelone (ESP) 6 matchs

(Championnat d'Espagne: 5 matchs)

(Coupe d'Espagne: 1 match)

 

Formé à l’OM au début des années 90, c’est en Italie qu’Alain Boghossian va trouver la gloire et devenir même champion du monde en 1998. Joueur de vestiaire en bleu, il va rater l’Euro 2000 mais prendra part au désastre coréen. D'origine arménienne, Alain Boghossian naît et grandit dans le Sud de la France où il court après ses premiers ballons à Digne. Il fait ses armes au sein de l'Olympique de Marseille et intègre rapidement l'équipe de troisième division (de 1989 à 1992). Alain Boghossian.jpgEn surnombre, l'équipe marseillaise le prête au club d'Istres, en seconde division. Titulaire indiscutable, il s'épanouit pleinement et se paye même le luxe d’inscrire 8 buts, ce qui plutôt pas mal pour un milieu défensif. Au retour de cette saison, il entre sur des terrains plus prestigieux et joue son premier match en première division à 23 ans contre Lens (victoire 1 à 0 de l'OM le 24 juillet 1993 au Vélodrome). Malgré cela les remous de l’Affaire OM-VA plombent la saison… S’en suit alors la descente en D2 et son cortège de départ. Alain n’échappe pas à la règle et quitte le maillot bleu et blanc en 1994 pour rejoindre Naples. Malchanceux, il se blesse de nombreuses fois et n'use guère ses crampons. Tombé dans l’oubli en France, trois ans s'écoulent avant que son nom ne s'ajoute à la liste des joueurs de la Sampdoria de Gênes. Alain Boghossian a enfin l'opportunité de faire ses preuves et Aimé Jacquet le remarque. Il ne quittera plus les bleus, même s’il est loin d’être un titulaire indiscutable, sa bonne humeur irradie le vestiaire… C’est comme ça qu’il composte son billet pour le groupe des 23, au détriment d’un Sabri Lamouchi ou d'un Martin Djétou. Il se paye même le luxe de remplacer Christian Karembeu peu avant l’heure de jeu lors de la finale de la Coupe du Monde… Il est milieu de terrain pendant ce Mondial organisé en France, une aventure qui marque le sommet de sa gloire dans le monde du football. Transféré à Parme, C’est là qu’il bâtira son palmarès en club avec son ami Lilian Thuram. Il remporte d’ailleurs la Coupe de l’UEFA au détriment de l’OM, victoire 3 buts à 0 face au phocéens. Cette même saison, il gagne également la Coupe d’Italie, qui marque l’apogée de Boghossian. Blessé pour l'Euro 2000, il retrouve les grandes compétitions en 2002, lors de la Coupe du Monde. Il ne prendra part à aucun match lors du fiasco asiatique. À 32 ans, en bout de course, il part pour L’Espanyol Barcelone en espérant se relancer. Malheureusement, une blessure lancinante mine sa saison. Il ne joue que 6 petits matchs. L'année suivante, il quitte définitivement sa tenue de footballeur et tourne la page. Passionné de golf, Alain Boghossian s'est un temps tourné vers ce sport après la fin de sa carrière, en 2003. Repéré par la Fédération française de golf, il prend en main les meilleurs jeunes Français pendant quelque mois. Le temps que Raymond Domenech ne décide d'en faire son adjoint en 2008. Un poste qu'il a conservé jusqu'en 2012.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1998 (France)

Vainqueur du Tournoi Hassan II en 1998 (France)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1999 (Parme AC)

Vice-champion de France en 1994 (Olympique de Marseille)

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1999 et 2002 (Parme AC)

Finaliste de la Coupe d’Italie en 1997 (SSC Naples) et 2001 (Parme AC)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1999 (Parme AC)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé Chevalier de la Légion d'Honneur en 1998



20/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 969 autres membres