FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Alain Cornu

Alain Cornu.jpg
Photo: ©FFF

 

Alain Cornu

 

Né le 12 décembre 1936 à Le Cannet (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Défenseur central, 1m75

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 1 sélection

(Match amical: 1 sélection)

 

1ère et dernière sélection : le 11 avril 1962 contre la Pologne (1-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png B: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png espoirs: 3 sélections

 

1956/Nov. 63 OGC Nice (FRA) 172 matchs, 5 buts

(Championnat de France: 147 matchs, 4 buts)

(Coupe de France: 10 matchs, 1 but)

(Coupe Charles Drago: 7 matchs)

(Challenge des champions: 1 match)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 7 matchs)

Déc. 63/64 Stade Français (FRA) 16 matchs

(Championnat de France: 13 matchs)

(Barrages: 2 matchs)

(Coupe de France: 1 match)

1964/65 OGC Nice (FRA) 14 matchs, 1 but

(Championnat de France: 1 match)

(Championnat de France de D2: 11 matchs)

(Coupe de France: 1 match, 1 but)

(Coupe Charles Drago: 1 match)

1965/67 SC Bastia (FRA) 62 matchs

(Championnat de France de D2: 51 matchs)

(Barrages: 6 matchs)

(Coupe de France: 5 matchs)

1967/70 SC Toulon (FRA) 98 matchs

(Championnat de France de D2: 88 matchs)

(Coupe de France: 10matchs)

 

Sobre et efficace, spécialiste du marquage individuel, Alain Cornu s'est rendu indispensable de l'OGC Nice à la fin des années 50.

 

Formé au Gym, il va connaître ses plus belles années avec les Aiglons. Champion de France en 1959, il bat le grand Real Madrid de Di Stefano et Puskas et s'offre une victoire de prestige 3 buts à 2 lors des quarts de finale aller de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1960. Un match inoubliable puisqu'il s'agit à la fois de la première victoire d'un club français contre les Merengues en Coupe d'Europe, mais aussi de la seule défaite des Madrilènes cette saison-là en C1. Le Real n'aura pas de mal à écarter le Gym au retour 4 buts à 0. Puissant arrière aux qualités physiques exceptionnelles, il obtient sa seule sélection en 1962 face à la Pologne (défaite 3 buts à 1), un match où débuté aussi son coéquipier niçois Hector de Bourgoing. Après deux saisons en Corse à Bastia, il met un terme à sa carrière au Sporting Toulon en 1970.

 

PALMARÈS

 

Champion de France en 1959 (OGC Nice)

Finaliste de la Coupe Charles Drago en 1958 (OGC Nice)

Vainqueur du Challenge des Champions en 1959 (OGC Nice)

Champion de France de D2 en 1965 (OGC Nice)



12/12/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1159 autres membres