FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Alex Dias

Alex Dias.jpg
Alex Dias

 

Alex Dias de Almeida

Né le 26 mai 1972 à Rio Brilhante (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, Attaquant, 1m75

 

1993/94 Remo (BRE) 21 matchs, 1 but
1995 Boavista (POR) 16 matchs, 1 but
1996/98 Goiás (BRE) 73 matchs, 18 buts
1999/2001 Saint-Étienne (FRA) 60 matchs, 32 buts
(Championnat de France: 54 matchs, 28 buts)
(Championnat de France de D2: 1 match)
(Coupe de France: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue: 3 matchs, 2 buts)
2001/02 Paris SG (FRA) 28 matchs, 3 buts
(Championnat de France: 17 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 4 matchs)
(Coupe de la ligue: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
2002/03 Saint-Étienne (FRA) 30 matchs, 6 buts
(Championnat de France de D2: 28 matchs, 6 buts)
(Coupe de la ligue: 2 matchs)
2003/04 Cruzeiro (BRE) 8 matchs
2004 Goiás (BRE) 41 matchs, 22 buts
2005/06 Vasco da Gama (BRE) 58 matchs, 31 buts
2006 São Paulo (BRE) 24 matchs, 19 buts
2007 Fluminense (BRE) 42 matchs, 13 buts
2008 Goiás (BRE) 1 match
2008 Brasiliense (BRE)15 matchs
2009 CRAC (BRE) 6 matchs, 6 buts
2009 Mixto (BRE) 4 matchs, 1 but
2009 Vila Nova (BRE) 15 matchs, 2 buts
2010 EC Pelotas (BRE) 12 matchs, 4 buts
2010 América FC (BRE) 4 matchs, 1 but
2012 Aparecidense (BRE) 8 matchs
2015 Fernandópolis (BRE)

 

Cité parmi les meilleurs joueurs étrangers du championnat de France, Alex Dias a marqué l'histoire de Saint-Etienne en L1. Le Brésilien y a réalisé un des plus beaux exploits de sa carrière en inscrivant un quadruplé face à l'OM, en décembre 1999, dans un chaudron chauffé à blanc. Une performance XXL qui a forgé la légende de la "panthère". Et ce n'est qu'un détail dans un parcours forézien semé d’embûches malgré ses 37 buts en championnat. Avec son compatriote José Aloiso, il permet aux Verts de jouer les premiers rôles pendant deux ans avant d’être rattrapé par l’affaire des faux passeports qui coûtera la descente en D2. Il rejoint alors son coéquipier et ami au PSG sous forme de prêt. L’idée de reformer le duo paraît séduisante sur le papier mais elle aboutira malheureusement à un cuisant échec. Si son compère brésilien accomplit une première saison plutôt satisfaisante, Alex ne parviendra jamais à trouver sa place au sein du collectif Parisien. La place prise sur le front de l’attaque par Nicolas Anelka le contraint le plus souvent à évoluer à un poste de milieu offensif droit qui ne lui convient guère. Alex ne dispute que 17 matchs pour 3 petits buts inscrits. Il revient alors à Saint-Etienne donner un coup de main au club pour l’aider à remonter… en vain. Une pubalgie l’empêchera de revenir à son meilleur niveau. Il regagne son pays natal et met un terme à sa carrière professionnelle au début de l’année 2011 à l’âge de 38 ans, lui qui est tout de même passé par plus d’une quinzaine de clubs brésiliens.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Copa Libertadores en 2006 (São Paulo)

Finaliste de la Recopa Sudamericana en 2006 (São Paulo)

Champion du Brésil en 2003 (Cruzeiro) et 2006 (São Paulo)

Vainqueur de la Coupe du Brésil en 2007 (Fluminense)

Vainqueur du Championnat du Goiás en 1997, 1998 et 1999 (Goiás)

Vainqueur du Championnat du Minas Gerais en 2004 (Cruzeiro)

Vainqueur du Championnat du Pará en 1993 et 1994 (Remo)

 

SOURCES/RESSOURCES


Photo: ©DR



30/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1130 autres membres