FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Angelo Di Livio

Angelo Di Livio.jpg
Angelo Di Livio

 

Angelo DI Livio

Né le 26 juillet 1966 à Rome (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Milieu de terrain, 1m73

Surnom: "Il Soldatino"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 40 sélections

(Matchs amicaux: 13 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections)

(Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Euro: 4 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 6 septembre 1995 contre la Slovénie (1-0)

Dernière sélection : le 18 juin 2002 contre la Corée du Sud (1-2)

 

1984/85 AS Roma (ITA)
1985/86 Reggiana (ITA) 13 matchs
1986/87 Nocerina (ITA) 31 matchs, 1 but
1987/89 Perouse (ITA) 72 matchs, 4 buts
1989/93 Padoue (ITA) 138 matchs, 13 buts
1993/99 Juventus Turin (ITA) 266 matchs, 4 buts
(Championnat d'Italie: 186 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Italie: 27 matchs, 2 buts)
(Supercoupe d'Italie: 3 matchs)
(Ligue des Champions: 35 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 12 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
1999/2005 Fiorentina (ITA) 212 matchs, 8 buts
(Championnat d'Italie: 105 matchs, 4 buts)
(Championnat d'Italie de D4: 21 matchs)
(Championnat d'Italie de D2: 43 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Italie: 17 matchs)
(Coupe d'Italie de Série C: 5 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 14 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)

 

Milieu de terrain défensif adepte du sacrifice, Angelo Di Livio a été l’un des coureurs de fond attitrés de la Juve de Marcello Lippi. C’est donc en natif de Rome qu’il se présente à l’été 1993 du côté de Turin. Dès lors, ce sont six saisons pleines réalisées dans l’effectif bianconero qui viendront sublimer la carrière du milieu de terrain international. Cette arrivée est cruciale pour le joueur, qui à 27 ans fait alors ses premiers pas en Série A après des passages sans grand succès dans les divisions inférieures. Toutefois, il connaît déjà un joueur, et pas des moindres. C’est en effet avec Alessandro Del Piero qu’Angelo Di Livio avait déjà joué, du côté du Padoue. L’inclusion du joueur dans l’équipe est immédiate. Il débute en septembre et marque son premier but en Coupe d'Italie dès le mois d’octobre. En 186 matchs avec la Juventus, il remporte 3 Championnats, une Coupe d’Italie, deux Supercoupes italiennes ainsi que la Ligue des Champions en 1996. Le moment est d’ailleurs digne des plus beaux rêves de sportif, puisque c’est dans sa ville, la cité éternelle, que la Juventus remporte ce trophée suprême. Incontestablement, Di Livio marque alors de son empreinte l’histoire du club malgré qu'il soit dans l'ombre des plus grands joueurs. Quand Baggio, Vialli, Del Piero et Ravanelli, les artistes turinois, érigeaient des œuvres d’art éphémères à coups de buts et d’actions mémorables, lui était condamné à figurer éternellement au second plan. Pas un problème pour "Soldatino", comme le surnommait les tifosi de la Juve, qui se dépouiller comme un mort de faim sur le terrain. A l’été 1999, Di Livio quitte Turin et rejoint la Fiorentina pour six saisons. Là-bas, il marquera notamment les esprits par sa fidélité au club. Bien qu’âgé, sa réputation aurait pu le conduire à quitter le club lors de la descente en Série C2, en 2002. Il n’en fait rien. Angelo contribue en tant que capitaine à la remontée progressive de la Viola. Mais ses meilleures années sont à Turin, en tout cas sur le plan sportif. Il connaîtra également 40 sélections en Nazionale et participera aux coupes du Monde 98 et 2002. Rage de vaincre, tempérament de feu, nuée de trophées, Angelo Di Livio restera dans les yeux de tous un combattant sur le terrain et un grand homme en dehors.

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro 2000 (Italie)

Vainqueur de la Ligue des champions en 1996 (Juventus Turin)

Finaliste de la Ligue des champions en 1997 et 1998 (Juventus Turin)

Finaliste de la Coupe UEFA en 1995 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1996 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1996 (Juventus Turin)

Champion d’Italie en 1995, 1997 et 1998 (Juventus Turin)

Vice-champion d’Italie en 1994 et 1996 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1995 (Juventus Turn) et 2001 (Fiorentina)

Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 1995 et 1997 (Juventus Turin)

Finaliste de la Supercoupe d'Italie en 1998 (Juventus Turin) et 2001 (Fiorentina)

Champion d'Italie de D4 en 1988 (groupe C) et 2003 (groupe B)

Vainqueur du Tournoi de Viareggio en 1983 (AS Roma)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé Chevalier de l'Ordre du Mérite de la République italienne en 2000



11/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 990 autres membres