FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Lothar Matthaus

Lothar-Matthaus--1-.jpg

Lothar Matthäus

 

Lothar Herbert Matthäus

Né le 21 mars 1961 à Erlegen (ALL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, milieu de terrain/libéro, 1m74

Surnom: Le torminator

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 150 sélections, 23 buts

(Matchs amicaux: 82 sélections, 8 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 25 sélections, 6 buts)

(Qualif Euro: 20 sélections, 4 buts)

(Euro: 11 sélections, 1 but)

(Coupe des Confédérations: 3 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 14 juin 1980 contre les Pays-Bas (3-2)

Dernière sélection : le 20 juin 2000 contre le Portugal (0-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png B: 4 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png espoirs: 15 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U18 : 9 sélections, 3 buts

 

1978/79 FC Herzogenaurach (ALL) 22 matchs, 20 buts

1979/84 Borussia Mönchengladbach (ALL) 200 matchs, 51 buts

(Championnat d'Allemagne: 162 matchs, 36 buts)

(Coupe d'Allemagne: 23 matchs, 12 buts)

(Coupe de l'UEFA: 15 matchs, 3 buts)

1984/88 Bayern Munich (ALL) 150 matchs, 69 buts

(Championnat d'Allemagne: 113 matchs, 57 buts)

(Coupe d'Allemagne: 19 matchs, 6 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 14 matchs, 5 buts)

(Coupe des Coupes: 5 matchs, 1 but)

1989/92 Inter Milan (ITA) 153 matchs, 53 buts

(Championnat d'Italie: 115 matchs, 40 buts)

(Coupe d'Italie: 17 matchs, 7 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 21 matchs, 6 buts)

1992/2000 Bayern Munich (ALL) 259 matchs, 31 buts

(Championnat d'Allemagne: 189 matchs, 28 buts)

(Coupe d'Allemagne: 18 matchs, 1 but)

(Coupe de la ligue allemande: 6 matchs)

(Supercoupe d'Allemagne: 1 match)

(Ligue des Champions: 32 matchs, 1 but)

(Coupe de l'UEFA: 13 matchs, 1 but)

2000/01 MetroStars (USA) 23 matchs

(Championnat des Etats-Unis: 16 matchs)

(Play-offs: 5 matchs)

(Coupe des Etats-Unis: 2 matchs)

 

Lothar Matthäus est avec Franz Beckenbauer, la figure emblématique de la domination de l'équipe d'Allemagne dans le football mondial. Si le "Kaiser" a régné sur les années 70, "Le Torminator" a quant à lui régné sur les années 80 et 90. Bavarois, versatile et meneur d’hommes exemplaire comme son illustre aîné, Lothar Matthäus n’est peut-être pas aussi technique et soyeux, mais à l’avantage de pouvoir adapter son jeu dans le temps et de s’acclimater à tous les dispositifs tactiques possibles. Le grand talent de Matthäus est surtout de pouvoir s'exprimer dans tous les registres du jeu que ceux soit en défense comme en attaque. Joueur de devoir très calme, il s'illustre au début de sa carrière comme un milieu solide prêtant main forte à la défense et aimant l'engagement physique. Natif de Erlangen, une ville du nord de la Bavière, dans la région de la Franconie, le jeune Lothar commence sa carrière professionnelle au Borussia Mönchengladbach en 1979 et son assurance convainc Jupp Heynckes de l’installer dans le onze titulaire. Il prend déjà toute la place, multipliant les courses, les tacles, les efforts, les frappes. Il dispute au total 162 matchs sous le maillot des "Poulains". Toutefois l’allemand ne remporte aucun titre avec le club de la Rhénanie et rejoint le Bayern Munich en 1984. Marchant sur les traces de Paul Breitner, c'est au sein du club bavarois qu'il va remporter quelques uns des plus grands trophées de sa carrière. Lothar Matthaus.jpgIl jouera à deux reprises pour le club munichois: de 1984 à 1988, puis de 1992 à 2000. Dans son armoire, il y a six titres de champion et une coupe de l'UEFA en 1996. C'est aussi avec le Bayern qu'il dispute et perd deux fois la finale de la Ligue des Champions en 1987 et 1999. La dernière édition citée est la plus terrible. Le FC Hollywood s'écroule dans les dernières minutes contre Manchester United après deux buts successifs dans les arrêts de jeu de l'anglais Teddy Sheringham et du norvégien Ole Gunnar Solskjaer alors qu'il mené au score jusqu'à la fin du temps réglementaire. Il effectue également un passage dans le Calcio au sein de l'Inter Milan. Lors de son passage en Série A entre 1989 et 1992, c'est en meneur de jeu éclairé qu'il se distingue particulièrement. Lothar se réinvente, plus haut, plus sage, plus fin tactiquement, plus fort. Il y gagne un titre de champion et une autre coupe de l'UEFA en 1991. Sa carrière avec le club nerazzurro est très prolifique, il marque de nombreux buts en Série A. Lors de la saison 1990-91, il inscrit la bagatelle de 16 pions en 31 matchs. Au cours de ses vingt années de carrière, le positionnement de Matthäus évolue sur le terrain. S'il joue principalement milieu de terrain dans les années 1980, il se reconvertit progressivement libéro dans les années 1990. C'est pour cette raison que sa carrière fait penser tout de suite à celle du "Kaiser", Franz Beckenbauer. C'est cette capacité à passer d'un rôle offensif à un rôle défensif qui va expliquer sa longévité en sélection. À l'aube de l'an 2000, alors qu'il est de moins en moins indispensable au Bayern, il s'engage avec les New York MetroStars à l'âge de 39 ans. Élu footballeur allemand de l’année 1999, il dispute son dernier match sous le maillot bavarois le 8 mars 2000, en Ligue des champions contre le Real Madrid. Sur le sol américain, il dispute seize rencontres avant de prendre une retraite bien mérité. Il terminera sa carrière comme dernier rempart en défense. Si l'on ajoute à cela son expérience et son influence sur les joueurs, il est compréhensible qu'il a été retenu jusqu'à ses 40 bougies avec la Mannschaft dans les compétitions internationales. En effet, il est déjà convoqué pour l'Euro 1980 en Italie. Il ne rentre qu'une fois, commet une faute qui coûte un penalty contre les Pays-Bas, et ne revient plus en jeu. Sans lui, l'Allemagne gagne le tournoi. Cela reste son premier titre. Lors de la Coupe du Monde 1982, il dispute seulement deux petites rencontres avant d'exploser littéralement lors de l'édition 1986, où il devient un titulaire indiscutable de l'équipe disputant la finale contre l'Argentine de Diego Maradona. Bien que la sélection perd 3 buts à 2, il tient sa revanche quatre ans plus tard contre le même adversaire. Devenu capitaine, la RFA s’impose 1 but à 0 au Stadio Olimpico de Rome. Il soulève la Coupe du Monde, seize ans après Beckenbauer, qui est le sélectionneur de la Mannschaft à cette époque marqué par la chute du bloc soviétique et la réorganisation de l’Allemagne. Il remporte en fin d'année le Ballon d'Or devant Toto Schillaci, brillant durant ce Mondial, et son coéquipier Andreas Brehme. À 29 ans, celui qui est un mur infranchissable est à l'apogée de sa carrière. Mais celle-ci est loin d'être finie. S'il ne participe pas à l'Euro 1992 pour cause de blessure, il dispute néanmoins la Coupe du monde 1994, au poste de libéro. Malheureusement il n'est pas très brillant avec la sélection allemande qui est éliminée en quart de finale contre la Bulgarie. Bien que beaucoup pensent que ce serait son dernier tournoi, il n'annonce pas encore sa retraite internationale. Il n'est cependant plus sélectionné par Berti Vogts après cette coupe du Monde aux Etats-Unis. En 1998, à 37 piges, il est rappelé à la surprise générale en sélection suite à la grave blessure du libéro Matthias Sammer. Il participe alors à quatre matchs lors de la Coupe du Monde 1998 en France avant d'être éliminé en quart de finale par la Croatie (3 buts à 0). À cette occasion, il bat le record du plus grand nombre de rencontres disputées en phase finale de Coupe du Monde avec 25 matchs. Sélectionné en 2000 pour disputer l'Euro, il est critiqué pour son âge et son jeu qui n'a plus rien à voir avec celui de ses jeunes années. Il est vrai qu'à cette âge là, Matthäus est plus en fin de carrière qu'en début. Néanmoins, il est l'une des rares satisfactions de la catastrophique sélection allemande éliminée dès le premier tour du tournoi. À près de 40 ans, Matthäus est le seul à montrer une certaine combativité sur le terrain. Contre le Portugal, il honore sa 150ème et dernière cape internationale. Un des footballeurs les plus marquants de la fin du 20ème siècle, Lothar Matthaüs est le symbole même de la domination allemande sur le football international à la même époque.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1990 (RFA)

Finaliste de la Coupe du Monde en 1982 et 1986 (RFA)

Vainqueur de l'Euro en 1980 (RFA)

Vainqueur de l'US Cup en 1993 (Allemagne)

Finaliste de la Ligue des Champions en 1987 et 1999 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1991 (Inter Milan) et 1996 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe UEFA en 1980 (Borussia Mönchengladbach)

Champion d’Italie en 1989 (Inter Milan)

Champion d’Allemagne en 1985, 1986, 1987, 1994, 1997, 1999 et 2000 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Conférence Est du championnat des Etats-Unis en 2000 (MetroStars)

Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 1986, 1998 et 2000 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 1984 (Borussia Mönchengladbach), 1985 et 1999 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Supercoupe d’Allemagne en 1987 (Bayern Munich)

Finaliste de la Supercoupe d’Allemagne en 1994 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1989 (Inter Milan)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue allemande en 1997, 1998,1999 et 2000 (Bayern Munich)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’or en 1990

Ballon d’argent en 1991

Onze d’or en 1990

Onze de Bronze en 1991

2ème meilleur joueur de la Coupe du Monde en 1990

Élu meilleur joueur mondial de l’année FIFA en 1991

Élu meilleur joueur mondial de l’année par "World Soccer" en 1990

Élu footballeur allemand de l’année en 1990 et 1999

Élu milieu de terrain de l’année par le magazine allemand "Kicker" en 1983

Élu Homme de l'année dans le football allemand en 1999

Élu joueur de la saison par l’association des footballeurs professionnels en Allemagne en 1999

Élu joueur de l'année de l'Inter Milan en 1991

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1990

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1988

Nommé au FIFA 100

Élu parmi les "légendes" du foot par Golden Foot en 2012

Médaille de bronze du Prix Bravo Otto en 1990

Élu athlète européen de l'année en 1990 par l'association des journalistes européens (UEPS)

Capitaine d'honneur de la sélection nationale d'Allemagne en 2001

À reçu l'Ordre du Mérite de Bavière en 2001

Recordman de matchs disputés en phase finale de Coupe du Monde (25 matchs)

 

DIVERS


- Lothar Matthäus s'est fait gifler par son coéquipier du Bayern le français Bixente Lizarazu qui le trouvait trop arrogant.

- En 1994, il se marie avec l'ex miss Suisse Lolita Morena mais le couple divorce au bout de deux ans.

- Il a été consultant pour "Al Jazeera Sport" lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

 

SOURCES/RESSOURCES


- 1ère et 2ème photo: ©DR

 

VIDÉO




22/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1116 autres membres