FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Italie


Antonio Di Natale

Antonio Di Natale.jpg
Antonio Di Natale

 

Antonio Di Natale

Né le 13 octobre 1977 à Naples (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Attaquant, 1m70

Surnom: Totò

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 42 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 7 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 8 sélections, 2 buts)

(Euro: 7 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 20 novembre 2002 contre la Turquie (1-1)

Dernière sélection : le 01 juillet 2012 contre l'Espagne (0-4)

 

1996/2004 Empoli (ITA) 178 matchs, 55 buts
(Championnat d'Italie: 60 matchs, 18 buts)
(Championnat d'Italie de D2: 99 matchs, 31 buts)
(Coupe d'Italie: 19 matchs, 6 buts)
1997/98 Iperzola (ITA) (Prêt) 33 matchs, 6 buts
1998 Varese (ITA) (Prêt) 4 matchs
1998/99 Viareggio (ITA) (Prêt) 25 matchs, 12 buts
2004/16 Udinese (ITA) 446 matchs, 227 buts
(Championnat d'Italie: 385 matchs, 191 buts)
(Coupe d'Italie: 24 matchs, 19 buts)
(Ligue des Champios: 12 matchs, 4 buts)
(Ligue Europa: 25 matchs, 13 buts)
 
Buteur aux qualités indéniables, Antonio Di Natale se place parmi les plus grands buteurs de l’histoire du football transalpin malgré un palmarès vierge de tout titre. Une singularité unique. À l’origine ailier gauche, le joueur a montré de quoi il était capable en tant qu’attaquant, puisqu’il a notamment remporté le titre de meilleur buteur du championnat d’Italie en 2010 et 2011. Rapide et vif, "Toto" est un joueur parfois insaisissable, excellent finisseur et qui ne rate jamais une occasion. Un renard des surfaces, la technique en plus. Bon passeur également, il n’hésitait pas à servir ses coéquipiers s’ils étaient mieux placés que lui pour marquer. Antonio Di Natale.jpgL’obsession du but oui, mais pas au détriment du collectif. Napolitain de naissance, Di Natale arrive à 13 ans en Toscane, à Empoli. Au début de la saison 2004/05, désireux de relancer sa carrière après des années consacrées à éviter la relégation, il débarque presque incognito à l'Udinese. À ce moment, personne ne pouvait imaginer que cet homme presque sans référence deviendrait en quelques années le joueur emblématique dans le Frioul. En fait, c'est en 2009 que tout change, suite au départ de Quagliarella à Naples. Le tout nouveau avant-centre devient le meilleur buteur des zebrettes devant Lorenzo Bettini, il dépasse ensuite les 100 buts toutes compétitions confondues avec son club et bat le record de buts en une saison de Oliver Bierhoff en portant son total à 28. L’Italien a toujours marqué au moins 15 buts par saison. C’est de cette manière qu’il a fini par atteindre la barre mythique des 200 buts inscrits en Série A lors de son 400ème match de championnat. Il rejoint des légendes comme Silvio Piola, Gunnar Nordahl ou encore Giuseppe Meazza au classement des prolifiques buteurs du championnat italien. Les chiffres sont impressionnants et parlent pour lui. D'autant plus exceptionnelles que le Napolitain d'Udine n'a débuté en Série A comme titulaire qu'à l'âge de 24 ans et 10 mois. Malheureusement, il en va de même pour son palmarès. Un choix voulu. En restant à Udine pendant toutes ces années, le Transalpin a sacrifié des opportunités de titre pour rester parmi les siens. À de maintes reprises, il a eu l’occasion de s’engager pour des clubs plus huppés, dont le Milan AC, mais il a continuellement envoyé balader tous ses courtisans. Certains y verront un manque d’ambition, une difficulté à affronter la pression inhérente au quotidien dans une grosse écurie. Il y a peut-être de ça. Mais il y a aussi l’amour du maillot. Le constat est terrible: Pas un seul titre. Il se contentera de cette belle troisième place en 2011-12 et de deux qualifications (puis éliminations) aux barrages de la Ligue des champions. Les Frioulans auraient eu toutes leurs chances de prétendre au Scudetto si ils avaient conservé Handanović, Alexis Sánchez, Asamoah et compagnie au fil des années. Or, gagner des titres ne fait pas partie de la priorité de la famille Pozzo. Di Natale a de plus souffert de ce manque de considération durant sa carrière sous le maillot de la sélection. Avec la Nazionale, il n’avait pas été retenu pour le Mondial 2006 victorieux en Allemagne. Présent lors du fiasco de 2010, il traverse l'Euro 2012 comme remplaçant en dépit d’un but important lors du premier match face à l’Espagne (1-1). À l’issue de ce dernier tournoi, il a mis un terme à son parcours international, non sans un vrai goût d’inachevé en dépit de ses 42 capes honorées en l’espace de dix ans. Les années glissent, ces vieilles gloires résistent. Au total, le numéro 10 aura passé 12 saisons avec l’Udinese et aura fait trembler les filets adverses 227 fois toutes compétitions confondues et aura délivré 72 passes décisives. Idole d’une région, "Porte-drapeau" d’un club peu médiatisé, Di Natale est un exemple à suivre. De nos jours, rares sont ceux qui sont prêts à autant de concessions, et qui plus est pour un petit club de province sans ambition, qui réussit parfois à jouer l’Europe. Pas besoin de s’attarder sur l’amour que lui porte les supporters frioulans, il est évidement immense.
 
PALMARÈS
Finaliste de l'Euro 2012 (Italie)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu meilleur joueur italien de l'année en 2010
Meilleur buteur du championnat d'Italie en 2010 (29 buts) et 2011 (28 buts) (Udinese)
Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat d'Italie en 2011, 2012 et 2013
À reçu le Prix Gaetano Scirea en 2011
 
DIVERS
- Discret et généreux, il a pris la décision de s'occuper de Maria Carla, la sœur handicapée de son ancien coéquipier Piermario Morosini, après le décès du milieu de terrain le 14 avril 2012 lors du match Pescara-Livourne, qui était sa seule famille.
- Né dans le coeur historique de Naples, sa famille a dû déménager à la suite du tremblement de terre du 23 novembre 1980, qui a fait 2914 morts dans le sud du pays. Les Di Natale se sont installés à une vingtaine de kilomètres de Naples, à Castel Cisterna, cité de Vincenzo Montella, l'ex grand attaquant de l'AS Roma.
 
VIDÉO


18/11/2019
0 Poster un commentaire

Gianfranco Zola

Gianfranco Zola.jpg
Gianfranco Zola

 

Gianfranco Zola

Né le 5 juillet 1966 à Oliena (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Attaquant, 1m68

Surnoms: "Marazola", le paysan de Sardaigne

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 35 sélections, 10 buts

(Matchs amicaux: 9 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 2 buts)

(Coupe du monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 11 sélections, 7 buts)

(Euro: 3 sélections)

(Tournoi de France: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 13 novembre 1991 contre la Norvège (1-1)

Dernière sélection : le 11 octobre 1997 contre l'Angleterre (1-1)

 

1984/86 Nuorese (ITA) 31 matchs, 10 buts
1986/89 Torres (ITA) 88 matchs, 21 buts
1989/93 SSC Naples (ITA) 136 matchs, 36 buts
(Championnat d'Italie: 105 matchs, 32 buts)
(Coupe d'Italie: 23 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
1993/96 Parme AC (ITA) 149 matchs, 64 buts
(Championnat d'Italie: 102 matchs, 49 buts)
(Coupe d'Italie: 16 matchs, 7 buts)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Coupe des Coupes: 14 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 14 matchs, 5 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
1996/2003 Chelsea (ANG) 311 matchs, 80 buts
(Championnat d'Angleterre: 229 matchs, 59 buts)
(Coupe d'Angleterre: 31 matchs, 11 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 13 matchs, 1 but)
(Charity Shield: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 14 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 13 matchs, 5 buts)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 1 but)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2003/05 Cagliari (ITA) 81 matchs, 27 buts
(Championnat d'Italie: 31 matchs, 9 buts)
(Championnat d'Italie de D2: 43 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Italie: 7 matchs, 5 buts)

28/09/2019
0 Poster un commentaire

Damiano Tommasi

Damiano Tommasi.jpg
Damiano Tommasi

 

Damiano Tommasi

Né le 17 mai 1974 à Negrar (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Milieu défensif, 1m80

Surnoms: L'enfant de chœur, l'âme candide

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 25 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 13 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

(Qualif Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 18 novembre 1998 contre l'Espagne (2-2)

Dernière sélection : le 16 novembre 2003 contre la Roumanie (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png olympique: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png espoirs: 4 sélections

 

1993/96 Hellas Verone (ITA) 78 matchs, 4 buts
(Championnat d'Italie de D2: 77 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Italie: 1 match)
1996/2006 AS Roma (ITA) 351 matchs, 21 buts
(Championnat d'Italie: 262 matchs, 14 buts)
(Coupe d'Italie: 34 matchs, 4 buts)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 19 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 34 matchs, 2 buts)
2006/08 Levante (ESP) 49 matchs, 1 but
(Championat d'Espagne: 44 matchs, 1 but)
(Coupe d'Espagne: 5 matchs)
2008 Queens Park Rangers (ANG) 7 matchs
2009 Tianjin Teda (CHN) 34 matchs, 2 buts
(Championnat de Chine: 29 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions asiatiques: 5 matchs, 1 but)
2009/15 Sant'Anna d'Alfaedo (ITA)
2015/? La Fiorita (SMR)
 
Sur le terrain, il était appelé "l'enfant de chœur", pour sa foi religieuse et ses valeurs fièrement affichées. Pour les tifosi romains, il était "l'âme candide". Il est considéré comme un des emblèmes de l'AS Rome, où il a passé 10 ans, aux côtés de Francesco Totti et Daniele De Rossi, même si, contrairement à ses deux compères, il a évolué sous d’autres maillots que celui de la Louve. En effet, il signe un peu par hasard un premier contrat professionnel, avec l'Hellas Vérone, à quelques kilomètres de Negrar, son bourg natal. Il passe ses trois premières saisons sur les bords de l'Adige avec une parenthèse d'un an de service national. Objecteur de conscience bien sûr, pour celui qui, plus tard, organisera des matchs contre l'intervention de l'Otan en ex-Yougoslavie. Damiano Tommasi.jpgPendant douze mois, il s'occupe, au micro d'une radio catholique, de détenus et de handicapés. Infatigable, totalement dévoué à ses compagnons et au jeu d'équipe, Tommasi, bien que peu doté techniquement, est recruté en 1996 par le club de la capitale. Mais plus qu'une terre promise, l'AS Roma est synonyme de descente aux enfers. Rapidement, Il devient la tête de Turc des supporters romains. Les puissantes radios locales se déchaînent: "Basta! Tommasi, c'est une brêle! Il n'est pas digne de la Roma. " Les sifflets accompagnent ses sorties. Les insultes fleurissent sur les murs de Trigoria. "Tommasi, il a deux gros poumons, mais un pied de forgeron ", ironisent les plus magnanimes. Mais avec l’arrivée de Zdenēk Zeman, son statut change radicalement et il s’installe comme le leader de l’équipe. Le divin avec ses cheveux bruns bouclés et sa barbe naissante qui lui donnent l'allure d'un gentilhomme du Titien deviendra une figure emblématique du club, remportant le Scudetti en 2001 après 20 ans de disette et la Supercoupe d'Italie sous les ordres de Capello, en compagnie des légendaires Totti et Batistuta. Milieu défensif de devoir, grand ratisseur de ballon, il devient incontournable dans l'effectif giallorosso. Ses bonnes dispositions en club lui valent une place en sélection et un billet pour la Coupe du Monde 2002, où la Squadra Azzurra quitte la compétition injustement dès les huitièmes de finale. Plusieurs faits de jeu discutables ont eu lieu durant le match face à la Corée du Sud. L'arbitre Byron Moreno a infligé un second carton jaune à Francesco Totti pour simulation à 1-1 à la 104ème minute alors que le penalty semblait évident puis refusé un but valable de Damiano Tommasi (111ème), pour un hors-jeu contestable. Ahn Jung Hwan s’élève dans les airs à la 117ème pour qualifier son équipe. La défaite est très amère pour les Transalpins. Il compte en tout 25 sélections avec l’équipe nationale d’Italie entre 1998 et 2003. Mais l’un des faits les plus marquants de sa carrière arrive en 2005. Après s’être blessé suite à une rupture des ligaments croisés du genou qui le tiendra écarté des terrains durant deux ans, la Roma lui propose une prolongation, accompagnée d’un salaire tout à fait honnête. Toutefois l’ex-joueur de la Nazionale refuse l’offre et insiste pour toucher 1500 euros par mois, estimant que le club a été bon avec lui pendant sa longue convalescence. Du jamais vu. Vous l’aurez compris, sa solidarité dans le jeu n’a d’égal que celle dans le civil où on le connait croyant et à l’écoute des autres. Il évolue depuis au niveau amateur depuis 2009, après des passage à Levante, sous les couleurs des Queens Park Rangers et le club chinois de Tianjin Teda. Le tout en présidant l’Association des footballeurs italiens, espérant appliquer son discours alternatif à un Calcio plombé par la violence et la corruption. Il a été notamment à l'origine de la grève qui a fait "sauter" la première journée de Série A en 2011.
 
PALMARÈS
Vainqueur de l'Euro Espoirs en 1996 (Italie)
Champion d’Italie en 2001 (AS Roma)
Vice-champion d’Italie en 2002 et 2004 (AS Roma)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 2003 et 2006 (AS Roma)
Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2001 (AS Roma)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Ballon d'argent italien en 2011
Intronisé au Hall of Fame de l'AS Roma en 2015

17/09/2019
0 Poster un commentaire

Francesco Toldo

Francesco Toldo.jpg
Francesco Toldo

 

Francesco Toldo

Né le 2 décembre 171 à Padoue (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Gardien de but, 1m96

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 28 sélections

(Matchs amicaux: 16 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 1 sélection)

(Euro: 6 sélections)

 

1ère sélection : le 8 octobre 1995 contre la Croatie (1-1)

Dernière sélection : le 18 février 2004 contre la Rep. Tchèque (2-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png olympique: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png espoirs: 8 sélections

 

1990/93 Milan AC (ITA)
1990/91 Hellas Verone (ITA) (Prêt)
1991/92 Trento (ITA) (Prêt) 38 matchs
1992/93 Ravenne (ITA) (Prêt) 31 matchs
1993/2001 Fiorentina (ITA) 336 matchs
(Championnat d'Italie: 266 matchs)
(Coupe d'Italie: 42 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 13 matchs)
(Coupe des Coupes: 8 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
2001/10 Inter Milan (ITA) 233 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 147 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 29 matchs)
(Ligue des Champions: 40 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 14 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 2 matchs)

07/09/2019
0 Poster un commentaire

Luca Toni

Luca Toni.jpg
Luca Toni

 

Luca Toni

Né le 26 mai 1977 à Pavullo nel Frignano (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Attaquant, 1m93

Surnom: Il Bomber

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 47 sélections, 16 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 11 sélections, 4 buts)

(Coupe du Monde: 6 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 6 sélections, 5 buts)

(Euro: 4 sélections)

(Coupe des Confédérations: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 18 août 2004 contre l'Islande (0-2)

Dernière sélection : le 21 juin 2009 contre le Brésil (0-3)

 

1994/96 Modène (ITA) 32 matchs, 7 buts
1996/97 Empoli (ITA) 3 matchs, 1 but
1997/98 Fiorenzuola (ITA) 30 matchs, 4 buts
(Championnat d'Italie de Série C1: 26 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Italie de Série C: 4 matchs, 2 buts)
1998/99 Lodigiani (ITA) 33 matchs, 16 buts
(Championnat d'Italie de Série C1: 31 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Italie de Série C: 2 matchs, 1 but)
1999/2000 Trévise (ITA) 39 matchs, 16 buts
(Championnat d'Italie de D2: 35 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs, 1 but)
2000/01 Vicence (ITA) 33 matchs, 9 buts
(Championnat d'Italie: 31 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
2001/03 Brescia (ITA) 50 matchs, 16 buts
(Championnat d'Italie: 44 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs, 1 but)
(Coupe Intertoto: 2 matchs)
2003/05 Palerme (ITA) 83 matchs, 51 buts
(Championnat d'Italie: 35 matchs, 20 buts)
(Championnat d'Italie de D2: 45 matchs, 30 buts)
(Coupe d'Italie: 3 matchs, 1 but)
2005/07 Fiorentina (ITA) 71 matchs, 49 buts
(Championnat d'Italie: 67 matchs, 47 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs, 2 buts)
2007/10 Bayern Munich (ALL) 90 matchs, 58 buts
(Championnat d'Allemagne: 60 matchs, 38 buts)
(Coupe d'Allemagne: 8 matchs, 7 buts)
(Supercoupe d'Allemagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 10 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 11 matchs, 10 buts)
2010 AS Roma (ITA) (Prêt) 17 matchs, 5 buts
(Championnat d'Italie: 15 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
2010/11 Genoa (ITA) 18 matchs, 7 buts
(Championnat d'Italie: 16 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs, 4 buts)
2011/12 Juventus Turin (ITA) 15 matchs, 2 buts
(Championnat d'Italie: 14 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Italie: 1 match)
2012 Al Nasr (EAU) 13 matchs, 5 buts
(Championnat des Émirats: 8 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue des Émirats : 2 matchs, 2 buts)
(Ligue des champions asiatique: 3 matchs)
2012/13 Fiorentina (ITA) 28 matchs, 8 buts
(Championnat d'Italie: 27 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Italie: 1 match)
2013/16 Hellas Vérone (ITA) 100 matchs, 51 buts
(Championnat d'Italie: 95 matchs, 48 buts)
(Coupe d'Italie: 5 matchs, 3 buts)
 
Cette célébration de but, une main qui tourne autour de l'oreille, est certainement l'une des plus géniales des années 2000. Elle appartient à Luca Toni, buteur de l'Italie championne du monde en 2006. Toni, c'est un profil à la Christian Vieri : un joueur qui marque partout où il passe, mais qui ne reste jamais bien longtemps. Son record dans un club ? Trois ans, au Hellas Vérone, son tout dernier club de 2013 à 2016. Sinon, que ce soit à Vicenza, Brescia, Palerme, la Fiorentina, le Bayern Munich, la Roma, le Genoa ou la Juventus, le grand Luca n'est jamais resté plus de deux ans, ce qui ne l'empêche pas d'avoir obtenu des records un peu partout (seul joueur italien à avoir été meilleur buteur de Série A avec deux clubs différents, seul joueur italien à avoir été meilleur buteur de Bundesliga, meilleur buteur de l'histoire du derby de Vérone...)

26/08/2019
0 Poster un commentaire

Gianluca Zambrotta

Gianluca Zambrotta.jpg
Gianluca Zambrotta

 

Gianluca Zambrotta

Né le 19 février 1977 à Côme (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Défenseur gauche, 1m81

Surnom: Cremina

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 98 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 32 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 23 sélections)

(Coupe du Monde: 13 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 15 sélections)

(Euro: 11 sélections)

(Coupe des Confédérations: 3 sélections)

(Coupe Kirin: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 10 février 1999 contre la Norvège (0-0)

Dernière sélection : le 12 octobre 2010 contre la Serbie (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png olympique: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png espoirs: 10 sélections, 1 but

 

1994/97 Côme (ITA) 57 matchs, 9 buts
 
(Championnat d'Italie de D2: 1 match)
(Championnat d'Italie de D3: 47 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
(Coupe d'Italie de Série C: 7 matchs, 3 buts)
1997/99 Bari (ITA) 66 matchs, 8 buts
(Championnat d'Italie: 59 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Italie: 7 matchs, 2 buts)
1999/2006 Juventus Turin (ITA) 297 matchs, 10 buts
(Championnat d'Italie: 217 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Italie: 19 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Italie: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 47 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs)
(Coupe Intertoto: 5 matchs, 2 buts)
2006/08 FC Barcelone (ESP) 85 matchs, 3 buts
(Championnat d'Espagne: 58 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Espagne: 11 matchs)
(Supercoupe d'Espagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 13 matchs)
(Coupe du Monde des clubs: 2 matchs)
2008/12 Milan AC (ITA) 107 matchs, 2 buts
(Championnat d'Italie: 85 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 13 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
2013/14 FC Chiasso (SUI) 5 matchs
(Championnat de Suisse: 3 matchs)
(Coupe de Suisse: 2 matchs)
 
Si vous voulez une biographie du joueur laissez un commentaire

26/08/2019
0 Poster un commentaire