FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jean-Marie Pfaff

Jean-Marie-Pfaff--2-.jpg

Jean-Marie Pfaff

 

Jean-Marie Pfaff

né le 4 décembre 1958 à Lebbeke (BEL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png Belge, gardien de but, 1m80

Surnom: "El Sympatico"

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png 64 sélections

 

1973/82 KSV Beveren (BEL) 305 matchs

1982/88 Bayern Munich (ALL) 156 matchs

1988/89 Lierse SK (BEL) 23 matchs

1989/90 Trabzonspor (TUR) 22 matchs

 

Au cours des années 80, Jean-Marie Pfaff aura été avec Eric Gerets l'un des meilleurs produits d'exportation de Belgique. Talentueux mais aussi extravagant, ce Flamand était le meilleur gardien du monde à la fin des années 80. Ce qui n'est pas rien quand on sait que pendant six ans, il fut l'indiscutable n°1 du Bayern Munich et surtout le successeur du grand gardien allemand Sepp Maier. Jean-Marie-Pfaff.jpgIl aurait d'ailleurs pu devenir le premier belge à brandir la fameuse Coupe des Champions si une talonnade de l'attaquant du FC Porto, Rabah Madjer, n'en avait décidé autrement. Il commence sa carrière de gardien de but à Beveren ou il devient très vite un des meilleurs éléments de l'équipe et remporte même un titre de champion de Belgique, historique pour le club. Il est reconnu mondialement grâce à la grande équipe de Belgique des années 80 qui s'offre une mémorable 4ème place lors de la Coupe du Monde 1986 au Mexique. Juste avant le Mondial 82 en Espagne, il a été retiré de l'équipe après avoir prétendu a une fausse noyade dans la piscine de l'hôtel de l'équipe belge. Son tempérament de farceur a parfois eu du mal à être accepter par tout le monde. Il est vrai que ses qualités de joueur ne peuvent être discutées. Pfaff est aussi et avant tout un grand gardien de but car il sait faire la part des choses et être sérieux lorqu'il le faut. Juste après l'incident de la Coupe du Monde, il sera transféré sans surprise au Bayern Munich en 1982. Avec le ténor allemand, le finaliste de l’Euro 1980, battu 2 à 1 par la RFA de Karl-Heinz Rummenigge, est sacré trois fois champion en Bundesliga et glane deux coupes nationales. Il est même récompensé du titre de meilleur gardien de football de l'année en 1987, soit la première année de ce trophée. Lors du Mondial 86, il offre donc lui et ses compères la plus belle performance au football belge. Portés par un très grand Pfaff, les voisins belges enchaînent deux exploits, écartant la Russie de Belanov après prolongation (4 à 3) en huitièmes de finale, avant d'éliminer l'Espagne de Butragueño aux tirs au but en quart. Avec en prime un penalty repoussé par Pfaff, évidemment. Ils ne peuvent toutefois rien en demies face à l'Argentine du "Pibe de oro", auteur d'un doublé. Après sa glorieuse page allemande, Pfaff est revenu au plat pays pour disputer une saison sans grand relief au Lierse SK avant une dernière pige en Turquie, à Trabzonspor. Mais le poids des ans pousse le portier belge à raccrocher les crampons pour tenter l’aventure sur le bord du terrain. Mais l’expérience d’entraîneur dans son club formateur de Beveren se solde par un échec qui n’appelle à aucun lendemain et pousse Pfaff à se retirer de toute implication quotidienne dans le football (malgré une pige d'une saison au KV Ostende). Depuis, Pfaff s'est contenté d'un rôle d'ambassadeur du football belge, donnant des conférences partout dans le monde. Et ce vrai personnage aurait pu ne jamais jouer au foot. Pfaff aime encore rappeler qu'il aurait pu être amputé d'un bras à l'âge de 12 ans, après l'avoir coincé dans une barrière ferroviaire.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe d’Europe des nations en 1980 (Belgique)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1987 (Bayern Munich)

Champion d’Allemagne en 1985, 1986 et 1987 (Bayern Munich)

Vice-Champion d’Allemagne en 1988 (Bayern Munich)

Champion de Belgique en 1979 (Beveren)

Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 1984 et 1986 (Bayern Munich)

Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 1985 (Bayern Munich)

Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1978 (Beveren)

Finaliste de la Coupe de Turquie en 1990 (Trabzonspor)

Vainqueur de la Supercoupe d’Allemagne en 1983 et 1987 (Bayern Munich)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur gardien mondial de l’année en 1987 (IFFHS)

Soulier d’Or Belge en 1978

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1986

Nommé au FIFA 100

Élu parmi les "légendes" du foot par Golden Foot en 2014

 

DIVERS


- En 2003, Jean-Marie Pfaff participe à une émission de télé réalité : il se fait filmer 24 h sur 24 avec toute sa famille, dans sa villa d'Anvers. Le programme "De Pfaffs" est produit et diffusé sur la chaîne privée flamande VTM, mais aussi sur la chaîne francophone BeTV.

 

VIDÉO




09/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 978 autres membres