FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Wlodzimierz Lubanski

Wlodzimierz-Lubanski--1-.jpg

Wlodzimierz Lubanski

 

Wlodzimierz Lubanski Léonard

Né le 28 février 1947 à Gliwice (POL)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4949842_201506290903363.png Polonais, attaquant, 1m78

Surnom: Wlodek

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4949842_201506290903363.png 75 sélections, 48 buts

 

1963/75 Gornik Zabrze (POL) 315 matchs, 228 buts

(Championnat de Pologne: 234 matchs, 155 buts)

(Coupe de Pologne: 35 matchs, 40 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 26 matchs, 15 buts)

(Coupe des Coupes: 17 matchs, 15 buts)

1975/82 Lokeren (BEL) 225 matchs, 97 buts

(Championnat de Belgique: 196 matchs, 82 buts)

(Coupe de Belgique: 20 matchs, 14 buts)

(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 1 but)

1982/83 Valenciennes (FRA) 31 matchs, 28 buts

1983/85 Stade Quimpérois (FRA) 58 matchs, 14 buts

 

Assurément l’un des meilleurs joueurs polonais de tous les temps si ce n’est le meilleur. Le jeune Wlodzimierz montre très tôt d’étonnantes prédispositions pour le jeu de football. Après avoir évolué dans les équipes de jeunes de Gliwice, il attire très rapidement la convoitise des grands clubs polonais. C’est finalement le Gornik Zabrze, champion de Pologne en titre, qui engage le prodige. C’est donc dans une équipe déjà performante que débarque, à quinze ans, le jeune Lubanski. Wlodzimierz-Lubanski--2-.jpgLoin de jouer les faire-valoir, il fait ses débuts en première division à seize ans et s'offre déjà son premier titre de champion. Il se forge un palmarès impressionnant en remportant avec son club au moins un trophée par saison (7 championnats de Pologne et 6 coupes) de 1963 à 1972. La renommée du Gornik Zabrze va rapidement franchir les frontières du pays. Le club polonais commence à obtenir des résultats intéressants dans les compétitions européennes. Le point d’orgue est atteint lors de la saison 69/70 puisque l’équipe de Zabrze devient le premier club polonais à accéder à une finale européenne. Après avoir éliminé successivement l’Olympiakos, les Glasgow Rangers, le Levski Sofia et l’AS Roma l’équipe de Lubanski affronte Manchester City en finale. Un match au goût bizarre pour les Polonais. Alors que le score est de 2 buts à 1 en faveur des Anglais, Lubanski trouve le chemin des filets et égalise. Malheureusement au même moment l’éclairage du stade de Vienne est coupé et l’arbitre n’accorde pas le but polonais prétextant qu'il n’a rien vu. Le score en reste là et Manchester est déclaré vainqueur. Parallèlement en sélection, Lubanski devient à 16 ans et demi le plus jeune international polonais de tous les temps. Face à la Norvège le 4 avril 1963, la Pologne s’impose par 9 buts à 0 avec un but inscrit par le jeune Wlodzimierz sous le maillot des Aigles. Comme en club, il va rapidement s’imposer comme un titulaire indiscutable avec l’équipe nationale. Il remporte une médaille d'or pendant les Jeux Olympiques de 1972 et participe à la Coupe du Monde 1978. En 1980, dix sept ans après ses débuts en équipe nationale, Lubanski honore sa 65ème et dernière sélection  face à la Tchécoslovaquie. En cette occasion Wlodzimierz marque son 44ème but pour la sélection. Ce n’est qu'en 1975 que Lubanski sera autorisé à quitter la Pologne. Certes il n’a pas encore atteint l’âge requis de 30 ans, mais les instances dirigeantes lui accordent ce bon de sortie en raison de son état physique désastreux. L’attaquant polonais rejoint donc les rangs de Lokeren où il reste 7 saisons. À force de volonté, il retrouve un niveau plus conforme à son talent et dispute 196 matchs du championnat de Belgique avec 82 buts à la clé. Puis il débarque en France à l'âge de 35 ans. Il joue une saison avec l’US Valenciennes et termine sa carrière de joueur à Quimper en 1985. Une fois les crampons raccrochés il s’essaie à la carrière d’entraîneur mais s’aperçoit rapidement que ce métier n’est pas fait pour lui. Il s'installe en Belgique pour devenir agent de joueur avant de revenir en Pologne en 2011 pour devenir vice-président du Polonia Varsovie. Lors du jubilé de l’UEFA, chaque pays doit choisir son meilleur joueur des 50 dernières années. C’est bien entendu Wlodzimierz Lubanski qui est retenu pour la Pologne devant plusieurs légendes polonaises du ballon rond (Boniek, Lato, Deyna...). Une récompense amplement méritée pour ce joueur considéré comme le plus doué du football polonais.

 

PALMARÈS


Médaille d'or aux Jeux Olympiques de Munich en 1972 (Pologne)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1970 (Gornik Zabrze)

Champion de Pologne en 1963, 1964, 1965, 1966, 1967, 1971 et 1972 (Gornik Zabrze)

Vice-champion de Pologne en 1969 et 1974 (Gornik Zabrze)

Vainqueur de la Coupe de Pologne en 1965, 1968, 1969, 1970, 1971 et 1972 (Gornik Zabrze)

Finaliste de la Coupe de Pologne en 1966 (Gornik Zabrze)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de la Coupe des Coupes en 1970 (7 buts) et 1971 (8 buts) (Gornik Zabrze)

Meilleur buteur du championnat de Pologne en 1966 (23 buts), 1967 (18 buts), 1968 (24 buts) et 1969 (22 buts) (Gornik Zabrze)

Meilleur buteur du championnat de France de D2 en 1983 (28 buts) (Valenciennes)

Élu footballeur polonais de l’année en 1967 et 1970

Élu "joueur en or" des 50 dernières années de la Pologne par l'UEFA en 2003

Soulier d’or Polonais en 1972

Prix UNESCO du joueur international le plus Fair-play en 1978

À reçu la croix de chevalier de l'Ordre Polonia Restituta en 1997 puis la croix d'officer en 1997

Nommé Maître émérite des sports de l'URSS en 1957

Nommé citoyen d'honneur de Zabrze en 2012

 

VIDÉO




07/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 974 autres membres