FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Bobby Moore

Bobby Moore.jpg

Bobby Moore

Robert Frederick Chelsea Moore

Né le 12 avril 1941 à Londres (ANG)

Décédé le 24 février 1993 à Londres (ANG)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, défenseur central, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 108 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 48 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections)

(Coupe du Monde: 14 sélections)

(Qualif Euro: 17 sélections)

(Euro: 2 sélections)

(British Home Championship: 30 sélections)

 

1ère sélection : le 20 mai 1962 contre le Pérou (4-0)

Dernière sélection : le 14 novembre 1973 contre l'Italie (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png espoirs: 9 sélections, 2 buts

 

1958/74 West Ham (ANG) 647 matchs, 27 buts

(Championnat d'Angleterre: 544 matchs, 24 buts)

(Coupe d'Angleterre: 36 matchs)

(Coupe de la ligue anglaise: 49 matchs, 3 buts)

(Charity Shield: 1 match)

(Texaco Cup: 1 match)

(Southern Professional Floodlit Cup: 3 matchs)

(Coupe des Coupes: 13 matchs)

1974/76 Fulham (ANG) 103 matchs, 1 but)

(Championnat d'Angleterre: 84 matchs, 1 but)

(Coupe d'Angleterre: 13 matchs)

(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs)

1976 San Antonio (USA) (prêt) 24 matchs, 1 but

1976/77 Fulham (ANG) 47 matchs

(Championnat d'Angleterre: 40 matchs)

(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)

(Coupe de la ligue anglaise: 5 matchs)

1978 Seattle Sounders (USA) 7 matchs

1978 Herning Fremad (DAN) 9 matchs

 

Bobby Moore est sans doute l'un des plus grands défenseurs de tous les temps. En plus d'être un leader et un joueur hors pair, l'ancien défenseur vedette de West Ham était admiré pour ses qualités sur et en dehors du terrain. Les amoureux du foot ont retenus deux images fortes de Bobby Moore : La première date du 30 juillet 1966 où un jeune rouquin au maillot rouge est porté en triomphe par ses coéquipiers alors qu'il brandit la Coupe Jules Rimet. La deuxième a été prise quatre ans plus tard à l’issue d’un match Angleterre - Brésil où, bon perdant, l’Anglais souriant échange son maillot avec son prestigieux adversaire, le roi Pelé. Bobby Moore n’était pas aussi doué que Bobby Charlton, mais beaucoup plus charismatique. Sa présence et son engagement physique plaisaient d’autant plus que l’homme était d’une correction exemplaire. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4682017_201503225714763.jpgPour beaucoup, Moore était le défenseur parfait: fort dans le jeu aérien, propre et sûr dans ses tacles, impeccable dans ses relances offensives et dans l'anticipation de ses adversaires. Il brillait par sa lecture de jeu qui compensait un léger manque de vitesse. Né à Barking, dans la banlieue est de Londres, Bobby Moore rejoint West Ham en 1956 à l'âge de 15 ans et fait ses débuts professionnels en 1958 face à Manchester UTD. Son talent précoce saute aux yeux. Rapidement, il se rend indispensable au sein de l'arrière-garde des Hammers. Ses qualités lui valent d'être sélectionné en équipe d'Angleterre. Il débute en amical face au Pérou en préparation du Mondial 1962 au Chili. Bobby Moore a 22 ans quand il dispute sa première Coupe du Monde, il sera même capitaine le temps d'un remplacement, et le sera définitivement deux ans plus tard en lieu et place de Jimmy Armsfield blessé. L'Angleterre réalise un bon Mondial, mais s'incline devant le Brésil de Pelé qui remporte la compétition pour la seconde fois. À 24 ans, il s'octroie avec West Ham la FA Cup, et obtient le titre de meilleur joueur de l'année en Angleterre. Il remporte également cette année-là un combat bien plus important, celui de la maladie, en guérissant d’un cancer des testicules. L'année suivante, en 1965, c'est la Coupe des coupes que gagne les Hammers face aux allemands du TSV Munich 1860. C'est le dernier titre remporté par Bobby Moore en club. Mais sa carrière prend véritablement une autre dimension en 1966 avec la sélection. Durant la Coupe du Monde disputé à domicile, Bobby Moore transforme la compétition en véritable triomphe national. Avec Jack Charlton à ses côtés et l'un des meilleurs à son poste de gardien de but Gordon Banks, il guide une défense anglaise qui n'encaisse qu'un seul but sur l'ensemble du tournoi, avant de remporter la finale face à la RFA (4 buts 2) avec le célèbre but accordé à Geoff Hurst. Cela lui permet de soulever le trophée, ce qu'aucun autre capitaine britannique n'avait réussi à faire auparavant. On retiendra ce moment où on le voit s'essuyer les mains sur son short, avant de serrer celle de la reine d'Angleterre Elizabeth II venue le féliciter. Bobby Moore est alors connu comme l'idole de tout un pays. Dans la foulée du triomphe, le joueur inspiré et respecté devient le premier joueur de foot de l'histoire à recevoir le prestigieux titre du sportif de l'année par la BBC. En 1970, il dispute sa dernière Coupe du Monde avec la sélection anglaise. Le capitaine retrouve le Brésil, futur vainqueur, lors du second match de poule du tournoi. La Seleçao l'emporte, mais Pelé et Bobby Moore échangent malgré tout leur maillot à la fin du match, un grand moment de fair-play dans le football qui tient là l'une de ses plus belles images. Le roi brésilien dira même qu'il a affronté "le meilleur défenseur du Monde". Mais le talent de Moore n'empêchera pas l'élimination de son équipe face aux rivaux allemands en quarts de finale. En 1973, il enregistre sa 100ème sélection en équipe nationale. Il en obtiendra encore huit, avant de tirer sa révérence aux Three Lions, le 14 novembre 1973, en match amical contre les italiens. Après 16 saisons de bons et loyaux services, il quitte West Ham en 1974 pour rejoindre Fulham. Quelques matchs anecdotique plus tard et une finale de "Cup" perdue contre son ancien club en 1975, il pose ses bagages aux Etats-Unis avant de raccrocher définitivement les crampons au Danemark en 1978. Quelques années après, il se lance dans les affaires avant de revenir dans son milieu de prédilection comme manager à mi-temps d'Oxford. Il devient ensuite manager et directeur du club de Southend en 1981 puis chef de la rubrique sportive d'un journal dominical en 1986. En outre, la santé de Moore se détériore. En avril 1991, il est opéré d'urgence suite à des douleurs d'estomac. Le 14 février 1993, il annonce qu'il souffre d'un cancer de l'intestin et s'éteint dix jours plus tard, à l'âge de 51 ans. Il aura droit à des hommages forts de la part de ses confrères lors des funérailles à l’Abbaye de Westminster. Légende de West Ham et trésor national, sa statue éblouit désormais Green Street dans l’East Londonien.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1966 (Angleterre)

3ème de l'Euro 1968 (Angleterre)

Vainqueur du British Home Championship en 1964, 1965, 1966, 1968, 1969, 1970, 1971, 1972 et 1973 (Angleterre)

Finaliste du British Home Championship en 1963 et 1967 (Angleterre)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1965 (West Ham)

Vainqueur de l'International Soccer League en 1963 (West Ham)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1964 (West Ham)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1975 (Fulham)

Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1966 (West Ham)

Vainqueur de la Charity Shield en 1964 (West Ham)


DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’argent en 1970

2ème meilleur joueur de la Coupe du Monde en 1966

Élu meilleur footballeur de l’année FWA du championnat d'Angleterre en 1964 

Élu "joueur en or" des 50 dernières années de l'Angleterre par l'UEFA en 2003

Élu joueur de l'année de West Ham en 1961, 1963, 1968 et 1970

Élu MVP de l’International Soccer League en 1963

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1966

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1968

Nommé dans l'équipe mondial du 20ème siècle

Nommé dans l'équipe type de tous les temps de la Coupe du Monde en 1994

Nommé Officier de l'ordre de l'empire Britannique en 1967

Inclus parmi les 100 légendes de la Football League

Ordre du mérite de la FIFA en 1996

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2002

Élu personnalité sportive de l'année par BBC Sports en 1966


DIVERS


- Il est apparu dans le film "Escape to Victory" de John Huston aux cotés de Pelé et Sylvester Stallone.

- Une œuvre caritative ("le Bobby Moore Fund") sera créée en son nom afin de contribuer à la lutte contre le cancer.

- Bobby Moore jouait également au cricket. Avec son coéquipier de West Ham Geoff Hurst, il battait avec les jeunes de l'Essex County Cricket Club.



SOURCE


- FIFA.com

 

VIDÉO




25/12/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1078 autres membres